Notre avis sur l'Acer Aspire A515-52G-77UL

Ultrabook productif et léger, l'Acer Aspire A515-52G-77UL propose une configuration équilibrée pour un tarif compétitif. Basé sur un puissant Core i7 quadricœurs secondé par 8 Go de mémoire vive et par un stockage SSD rapide et de bonne capacité (512 Go), il constitue le package parfait pour les amateurs de productivité, idéal pour travailler ou pour se divertir en mobilité. La carte graphique dédiée GeForce MX150 joue sa part du marché pour quelques missions de création et quelques parties. Ajoutez à cela un écran mat Haute Définition mis en valeur par des bordures assez fines, une connectique correcte et une autonomie dans la moyenne. Un reproche à lui faire ? Son écran un peu sombre (surement TN) ou son coloris qui ne peut pas faire l'unanimité.

L'Acer Aspire A515-52G-77UL face à la concurrence

Si quelques modèles gamers côtoient notre Acer Aspire A515-52G-77UL au sein de notre comparateur avec de meilleures arguments graphiques, l'intéressé constitue l'option la plus abordable pour travailler sur un ultrabook léger et multimédia à ce jour. Il est aussi proposé dans des déclinaison rouge (Acer Aspire 5 A515-52G-70V6) et noir (Acer Aspire 5 A515-52G-773U).

Caractéristiques de l'Acer Aspire A515-52G-77UL

Écran(s)15.6" Full HD LED ComfyView (1920x1080, mate/antireflet)
ProcesseurIntel Core i7-8565U Whiskey Lake (1.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée8 Go (2 x 4 Go) DDR4 2400 MHz, 2 slots (occupés)
Carte graphiqueNVIDIA Pascal GeForce MX150 2 Go GDDR5 dédiés, Intel UHD 620 et Optimus
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique2 USB 2.0 + 1 USB 3.0 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1), HDMI, SD/MMC
RéseauWi-Fi ac, Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairé-
Pavé numériqueOui
Windows Hello-
Système audio2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie7 heures / Li-ion 4 cellules 3320mAh
Poids / Dimensions (mm)1.8 Kg / 363 x 247 x 18

Châssis, connectique, écran de l'Acer Aspire A515-52G-77UL

Comme la plupart des fabricants sur ce segment (voir Asus et son Vivobook S15), Acer a cherché à compacter son Aspire 5 pour l'ouvrir au monde nomade. Il gratte des millimètres sur tous les postes avec 18 mm de moins en largeur, 6 mm en profondeur et 4 mm en épaisseur, ce qui lui permet de rentrer dans le cercle fermé des ultrabooks. Son poids est optimisé autour de 1,8 kg. Ce n'est pas le plus léger du segment mais c'est toujours mieux que les 2,2 kg de l'Aspire 5 précédent.

Le design ne change pratiquement pas si ce n'est qu'Acer dit avoir utilisé davantage d'aluminium pour façonner le châssis. Du coup, il gagne en robustesse lors du transport et dans le temps. L'Acer Aspire A515-52G-77UL est habillé d'un élégant ton argenté mat autour de la base et brossé au dos du couvercle. C'est chic et passe partout en même temps.

Il nous est difficile d'affirmer que le clavier est bien rétro-éclairé puisqu'Acer l'intègre à certaines références et d'autres non, sans le préciser sur sa fiche technique.

De même, l'écran repose supposément sur une dalle IPS mais Acer semble là encore utiliser deux types de dalles sur sa gamme, sans plus de précisions. Quad qu'il en soit, l'écran Full HD (1920 x 1080 px) mat aux bordures latérales de 7,82 mm offre un espace d'affichage étendu permettant de profiter pleinement du contenu en Haute Définition (vidéo, jeu) et la dalle mate Confyview qui va empêcher la lumière ambiante de se refléter à l'écran. Si la dalle est de type TN, les angles de vision sont limités et la colorimétrie peu fidèle.

Les côtés sont équipés d'une connectique complète avec quatre ports USB qui comptent toujours deux USB 2.0, un USB 3.1 et un USB Type-C. On retrouve aussi une sortie HDMI, un lecteur de carte SD et un port Ethernet Gigabit tandis que les modules sans fil sont de dernière génération Wifi AC et Bluetooth 5.0. Le lecteur biométrique n'est toujours pas au programme.

Performances, autonomie de l'Acer Aspire A515-52G-77UL

Au premier plan, le processeur de dernière génération Whiskey Lake est l'élément clé dans cette configuration. Il s'agit d'un Quad Core i7-8565U basse consommation qui devrait gagner en performances par rapport à son prédécesseur (i7-8550U Kaby Lake Refresh) grâce à une fréquence en Turbo Boost plus importante (4,6 Ghz) et à une gravure plus fine. De fait, Intel annonce un gain réel autour de 10%. Cela se traduit en pratique par une complète prise en charge de l'usage courant (navigation Web, traitement Office, vidéo) et une maitrise pointue dans les applications plus gourmandes, nécessitant l'architecture multicœurs (montage vidéo, Photoshop poussé, Lightroom...). En face, la mémoire vive de 8 Go procure un environnement suffisamment fluide en multitâche.

Le stockage est confié à un SSD NVMe de 512 Go qui va apporter une dose de réactivité bienvenue au système. Par rapport à un disque dur mécanique standard, est est plus silencieux, robuste et économe en énergie et permet à Windows d'atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, sa capacité n'a rien de ridicule et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque même si certains ne trouveront pas cela suffisant. Sachez qu'un emplacement 2,5 pouces est libre à l'intérieur pour y installer un second SSD ou un disque dur (difficile de confirmer s'il est bien câblé cela dit).

L'ultrabook peut également compter sur la GeForce MX150, une carte graphique dédiée récente (Pascal) positionnée sur le milieu de gamme. Elle s'inscrit principalement dans une démarche multimédia plus que joueur. Ainsi, seuls des joueurs casual (occasionnels) qui n'accordent pas trop d'importance aux détails pourront s'en satisfaire puisque seuls les titres peu gourmands et/ou anciens pourront tourner en Full HD (1920 x 1080 px) et il faudra presque systématiquement abaisser la définition de l'écran (1366 x 768 px) pour préserver la fluidité sur les dernières sorties.

Terminons par la batterie qui devrait allouer environ 7 heures de fonctionnement en usage courant, c'est dans la moyenne.