Notre avis sur le HP Pavilion 13-an1009nf

Fin, léger et élégant, le HP Pavilion 13-an1009nf a tout bon pour accompagner les nomades. Cet ultrabook de 13 pouces concentre un excellent niveau de puissance grâce à son Core i7 quadricœurs de 10ème gen intégrant une solution graphique avancée Iris Plus G7, ainsi qu'une belle réactivité système autorisée par le RAM de 8 Go et par le SSD dédié, un package parfait pour la bureautique productive. La mise en images est confiée à un écran de 13 pouces brillant IPS glissé dans un châssis d'à peine 15 mm d'épaisseur. Le clavier est confortable et rétro-éclairé et le look soigné mais l'autonomie peine un peu et on a déjà vu 13 pouces plus compact.

Le HP Pavilion 13-an1009nf face à la concurrence

En termes d'architecture, le HP Pavilion 13-an1009nf a tout bon, étant encore l'un des rares de sa catégorie à intégrer un processeur Ice Lake avec Iris Plus G7 dans notre sélection comparative. Notez toutefois que quelques-uns de ses concurrents intègrent une solution dédiée.

Caractéristiques du HP Pavilion 13-an1009nf

Écran(s)13.3" Full HD IPS BrightView LED bord-à-bord (1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-1065G7 Ice Lake (1.3 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée8 Go (soudés) DDR4 2400 MHz
Carte graphiqueIntel Iris Plus G7
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 256 Go
Connectique2 USB 3.1 (Gen1, 1 Boost) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1), HDMI, SD/SDXC
RéseauWi-Fi ac (2x2), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique-
Windows HelloOui, via lecteur d'empreintes
Système audio2 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie8 heures / Li-ion 2 cellules 37.7Whr
Dimensions (mm) / Poids311 x 211 x 15.4 / 1.3 Kg

Châssis, connectique, écran du HP Pavilion 13-an1009nf

Le design de cet HP Pavilion 13-an1009nf reprend les mêmes codes que les Pavilion 15 et Pavilion 17 avec sa silhouette subtilement angulaire, sa charnière centrale qui surélève le clavier à l'ouverture du couvercle, ses grilles de haut-parleur au dessin graphique et son châssis composé essentiellement de plastique au look uniformément argenté. C'est sobre et chic à la fois.

HP a également optimisé les mensurations de l'ultrabook même si la catégorie compte désormais beaucoup de machines plus compactes. Le poids est raisonnable (1,3 kg) ainsi que l'encombrement mais on a déjà vu plus fin (15,4 mm).

A l'ouverture, on découvre un écran aux "micro-bords" plutôt convaincants même s'ils se limitent aux cotés. Ils mettent en valeur un affichage de qualité basé sur une dalle IPS. Celle-ci assure une visibilité optimale quelque soit l'angle d'approche et une colorimétrie équilibrée. La définition est étendue Full HD (1920 x 1080 px) afin de profiter au mieux de votre contenu en Haute Définition et la dalle brillante soigne l'esthétique plutôt que le confort puisqu'elle va entrainer de nombreux reflets en environnement lumineux.

Terminons ce tour du boitier par la connectique qui rassemble tout ce dont un utilisateur nomade a besoin : deux ports USB 3.1, une sortie HDMI, un lecteur de carte SD, un verrou et un port USB Type-C (Gen1). Le port Ethernet manque à l'appel mais les modules Wifi ac et Bluetooth 5.0 répondent présent. Il ne semble pas que le lecteur d'empreintes digitales soit présent sur cette déclinaison précise. Pas de webcam infrarouge non plus pour l'authentification biométrique.

Performances, autonomie du HP Pavilion 13-an1009nf

L'essentiel des arguments de ce Pavilion 13-an1009nf se situe dans son processeur de 10ème génération Ice Lake. Ici, le Core i7-1065G7 quadricœurs basse consommation travaille en faveur de l'usage courant (navigation Web, lecture de vidéo, tableur, etc.) mais peut aussi se confronter à des tâches plus gourmandes en ressources comme du montage vidéo, de l'exportation ou des retouches photos. En effet, ce processeur affirme un gain en termes de performances de l'ordre de 10 à 20% par rapport à la 9ème génération Whiskey Lake. On ne parle donc pas de gain réel mais de quelques secondes grattées par-ci par-là lors de travaux exigeants qui pourront faire la différence chez certains utilisateurs. En face, la mémoire vive prévoit 8 Go RAM, un total satisfaisant pour le multitâche.

Là où la différence est plus marquée, c'est au niveau de la puce graphique intégrée au processeur, en l’occurrence une Intel Iris Plus G7. Intel muscle sa solution intégrée jusqu'à flirter avec les performances des NVIDIA MX150/MX250. Une nuance toutefois, nous manquons de retour sur cette solution qui dépend avant tout du système de refroidissement adopté par le constructeur, HP ici, et de la mémoire vive (dual channel). Quoi qu'il en soit, à ce niveau, vous devriez être capable de jouer à de nombreux jeux en 1080p dans de bonnes conditions et travailler sur des tâches assez gourmandes en puissance graphiques (Lightroom).

Le stockage est confié à un SSD NVMe PCIe de 256 Go qui va renforcer significativement la réactivité globale du système au quotidien. Basé sur une interface PCIe plus rapide que du SATA3, le SSD assure des temps de chargements raccourcis, un lancement de Windows quasi instantané et des copies de fichiers très rapides. Seul bémol, sa capacité va vite s'avérer insuffisante si vous souhaitez archiver des fichiers lourds ou des jeux. Seule option, remplacer le SSD en place par un autre SSD de plus grande capacité, ou bien opter pour une solution de stockage externe/en ligne.

Enfin, question autonomie, la capacité limitée de la batterie (2 cel. 37.7 Whr) ne permettra pas d'atteindre les 10 heures annoncées par HP. Il ne faudra pas attendre du HP Pavilion 13-an1009nf plus de 5-6 heures en navigation Internet via Wifi avant de le voir succomber.