Test Dynabook Portégé X30

Ces dernières années, la frontière entre ordinateurs portables professionnels et grand-public n'a cessé de se réduire, au point de rendre les premiers de moins en moins visibles. HP, Dell ou encore Toshiba avec sa gamme Portégé continuent toutefois de proposer des "PC portables pro". Déclinée autour de modèles du 13 au 15 pouces, nous allons aujourd'hui nous intéresser au plus compact de gamme, le Portégé X30.

Caractéristiques du Dynabook Portégé X30-F-154

Écran(s)13.3" Full HD IPS (1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-8565U Whiskey Lake (1.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée32 Go DDR4 2400 MHz, 2 slots (non soudé, évolutif)
Carte graphiqueIntel UHD Graphics 620
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 1 To + Intel Optane 32 Go
Connectique1 USB 3.1 (Gen1) + 2 USB 3.1 gen2 Type-C (Thunderbolt 3), Smartcard, micro-SD, jack 3,5 mm
RéseauWi-Fi ac (Intel AC-9560), Bluetooth 5.0, 4G intégrée
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique-
Windows HelloOui, via lecteur d'empreinte
Système audio2 haut-parleurs
Système d'exploitationWindows 10 Pro 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie11 heures / 48 Wh - 4080 mAhr
Poids / Dimensions (mm)1.1 Kg / 316 x 227 x 16

Châssis / Design du Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Un ordinateur portable professionnel se doit de se fondre dans tous les environnements. Le Dynabook y parviendra sans difficulté grâce à son coloris bleu foncé (bleu onyx) à la fois élégant et qui lui confère une petite touche d'originalité. D'aucuns seront intrigués par le sigle Dynabook. Il s'agit en fait du nouveau nom de la division dédiée aux PC portables de la marque Toshiba. D'où le fait de retrouver l'appellation Portégé qui rappellera des souvenirs aux plus anciens lecteurs de LaptopSpirit.

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Le châssis en alliage de magnésium offre une bonne rigidité tout en conservant un poids contenu (1,1 Kg). L'accès aux composants ne pose guère de difficulté, il suffit d'ôter une dizaine de vis. Attention, une vis est cachée sous le tampon caoutchouc situé au centre de la face inférieure. Il est alors possible de changer la mémoire vive et le module WiFi.

Connectique / Ports du Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Sur la gauche, sont présents l'attache antivol Kensington, un port USB-A, un jack 3,5 mm (casque / micro) ainsi que l'emplacement pour une carte SIM 4G qui permettra de rester connecté en permanence.

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

A droite, une sortie HDMI, deux ports USB-C compatibles Thunderbolt 3 (dont un est dédié à l'alimentation secteur) et pour finir le lecteur de carte micro-SD.

Test Dynabook Portégé X30

Un lecteur smartcard est présent au niveau du repose poignet droit.

Système audio du Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Le Portégé étant un ultra-portable destiné aux professionnels, on ne s'attendait pas à grand chose côté audio. Bonne surprise, le système audio signé Harman / Kardon associé au logiciel DTS s'en sort plutôt bien pour un ordinateur de cette dimension. Le volume est puissant, le son ne sature pas même à pleine puissance et surtout malgré des haut-parleurs situés sous le dessous du châssis, la spatialisation est convaincante. In fine, on lui reprochera juste son rendu un peu trop "métallique".

Clavier / Touchpad du Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

La clavier pourrait être qualifié de "old school", ce qui pour beaucoup d'utilisateurs constituera sans doute une qualité. Les touches (16x15 mm) profitent d'une course généreuse (1,5 mm) et demandent une frappe assez franche. Le bruit est discret. Pour résumé, un clavier efficace et agréable à utiliser même durant de longues heures.

Le rétro-éclairage ne présente aucun réglage d'intensité, ce qui pourra occasionner quelques déconvenues. Il est en revanche possible de choisir entre une activation continue ou une temporisation d'une trentaine de secondes.

Test Dynabook Portégé X30

Le touchpad en verre offre une glisse rapide et précise mais sa surface se révèle très sensible aux traces de doigts. Par ailleurs, ses dimensions (99x57 mm pour une surface utile de 75x44 mm) sont assez étriquées, d'une part à cause du lecteur d'empreinte digitale présent en haut à gauche mais également des boutons de clics situés au-dessus du touchpad. Ces derniers sont destinés à être utilisé avec le trackpoint AccuPoint. Ce système de pointage conserve ses adeptes et s'avère très efficace une fois qu'on le maîtrise.

Ecran du Dynabook Portégé X30

La dalle IPS Toshiba (référence TOS508F) profite d'une surface mate.
L'espace sRGB est couvert en totalité contre environ 73% pour le RGB (et le DCI-P3). La luminosité maximale s'établit à 331 cd/m2 pour un taux de contraste de 1026:1. Après caractérisation, le DeltaE moyen est de 1,25.

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Avec un montant supérieur de plus de 20 mm, aucune difficulté à y intégrer la webcam. D'une définition de 0,9 MP, la qualité est typique d'un ordinateur portable, à savoir moyenne. Les images manquent de détails et le bruit présent même avec de bonnes conditions lumineuses. La prise de son est en revanche plus convaincante. Aucun cache de confidentialité n'est intégré mais il est possible de désactiver webcam et micro dans le BIOS.

Performances du Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Nous avons testé la déclinaison la plus véloce disponible à ce jour sur le Portégé X30, basée sur un Core i7-8565u épaulé par 32 Go de RAM. Une configuration classique pour un ultra-portable.

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

En pratique, les performances sont plutôt décevantes, en deçà de celles offertes par la plupart des ultrabooks que nous avons testés ces derniers mois. Ainsi, si la fréquence de base du processeur est maintenue, elle peine à dépasser les 2,1 GHz lors de calculs intensifs là où la concurrence est plutôt autour de 2,6 GHz a minima...

Test Dynabook Portégé X30

Le stockage est confié à un SSD Intel de 1 To (HBRPEKNX0203A) associé à un module Intel Optane de 32 Go (HBRPEKNX0203AO).

Nuisances sonores / Bruit / Températures du Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Le Portégé est fin mais pas rien d'exceptionnel pour autant. La configuration est également somme tout assez commune pour un ultrabook. Pourtant, et malgré l'absence de carte graphique dédiée qui plus est, ce X30 est bruyant (jusqu'à 48 dBA !). Le ventilateur s'active souvent, trop, même sans tâche exigeante en cours. Et pour ne rien arranger, la fréquence est assez haute, ce qui accentue la sensation de bruit. Jouer sur les profils d'alimentation permet de gagner quelques décibels (environ 42 dBA) mais le ventilateur reste trop présent. Une option dans l'utilitaire Dynabook Settings serait la bienvenue. A défaut, désactiver le Turbo Boost dans le BIOS s'avère intéressant et sans grand impact sur les performances.

Côté températures, en surface, aucun problème au toucher, le châssis reste froid. En interne, le processeur oscille entre 90 et 100°C à la moindre sollicitation. Des températures très élevées pour un ultrabook dépourvu de carte graphique dédiée.

Autonomie / Batterie du Dynabook Portégé X30

Un ordinateur compact et léger comme ce Portégé X30 a vocation à être utilisé sur batterie. L'autonomie revêt donc une place importante. Avec une moyenne de 6h50 (WiFi actif, luminosité à 140 cd/m2), les nomades risquent d'être un peu déçus.

En activant le mode avion et avec la luminosité au plus bas, l'autonomie grimpe à 14h. A l'inverse, dans la pire des situations, n'espérez pas le tenir éloigné d'une prise plus de 1h50.

Test Dynabook Portégé X30

Bon point, le bloc chargeur est compact (62x62x28 mm), léger (360g) avec une longueur de câble standard d'environ 2,8m.

Notre avis sur le Dynabook Portégé X30

Test Dynabook Portégé X30

Après quelques jours en sa compagnie, le Portégé nous a laissé un sentiment mitigé. Certes son poids contenu, son châssis de bonne facture (MIL-STD 810G) et dans une moindre mesure la partie audio sont en adéquation avec les attentes de la plupart des utilisateurs.

Malheureusement, ce qui nous a marqué, c'est surtout son ventilateur omniprésent, y compris lorsque les tâches en cours sont pourtant très légères. Clairement, nous ne sommes plus habitués à autant entendre un ventilateur lorsqu'on se contente de surfer sur Internet ou ouvrir un fichier Word / Excel ! Et en prime, sans aucune option au sein de l'utilitaire Dynabook pour tenter de changer ce comportement. Le système de refroidissement est manifestement à la peine, ce qui se ressent en prime sur les performances. L'autonomie, sans être catastrophique, reste elle aussi dans la moyenne basse pour un ultrabook en 2019.

Reste la présence d'une puce 4G intégrée, très rare et des fonctionnalités (PXE, vPro, SCCM, WMI, ...) qui pourront parler à certains utilisateurs et faire pencher la balance vers un Portégé X30.

Test Dynabook Portégé X30

Le Dynabook Portégé X30 obtient la note de 3/5

Points forts
Joli design extérieur
Léger mais robuste
puce 4G intégrée
Connectique
RAM upgradable
À revoir
Système de refroidissement
Performances moyennes
Autonomie décevante