Notre avis sur l'Asus Vivobook S532FA-BQ148T

Vous souhaitez garder un œil sur toutes vos tâches ? Le second écran ScreenPad de l'Asus Vivobook S532FA-BQ148T est là pour ça et vous permet d'être ainsi plus productif. Cet ultrabook de 15 pouces prend place dans un boitier en métal épuré qui cache un solide Quad Core i7 basse conso secondé par un stockage SSD de belle capacité et par 8 Go de mémoire vive ainsi qu'un bel écran IPS borderless. Ajoutez à cela une webcam infrarouge pour la reconnaissance faciale et une connectique complète et vous obtenez le package parfait pour la mobilité. Par contre, la faible capacité de la batterie nous fait sérieusement douter de l'autonomie.

L'Asus Vivobook S532FA-BQ148T face à la concurrence

Autour de 900 euros, on croise différents styles de PC portables en 15 pouces comme des PC gamer, des PC polyvalents avec GPU et des ultrabooks fins dans notre comparateur. Dans ce paysage, l'Asus Vivobook S532FA-BQ148T sort du lot grâce à son design argent soigné, son format compact et son ScreenPad exclusif.

Caractéristiques de l'Asus VivoBook S532FA-BQ148T

Écran(s)15.6" Full HD IPS NanoEdge (1920x1080, antireflet) + ScreenPad 5,65" tactile
ProcesseurIntel Core i7-10510U Comet Lake (1.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée8 Go (1 x 8 Go) DDR4 2400 MHz, 2 slots
Carte graphiqueIntel UHD Graphics 620
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique2 USB 2.0 + 1 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1), HDMI, microSD
RéseauWi-Fi ac, Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numériqueOui
Windows HelloOui, via webcam
Système audio2 haut-parleurs Harman Kardon, SonicMaster
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie6 heures / Li-Polymère 3 cellules 42Whr
Poids / Dimensions (mm)1.8 Kg / 357 x 230 x 18

Châssis, connectique, écran de l'Asus VivoBook S532FA-BQ148T

La révolution n'est pas là niveau look, le VivoBook S532FA-BQ148T reprenant beaucoup des lignes de son prédécesseur (VivoBook S530). Mais Asus réalise quelques ajustements bienvenus dans un boitier tout en métal. La silhouette de l'ultrabook est désormais plus tranchée et angulaire, un parti-pris visible notamment au niveau de la charnière ErgoLift qui s'affine. Croisée désormais sur la majorité des PC Asus, cette charnière a la particularité d'incliner la base jusqu’à 3,5 degrés suivant l'ouverture du couvercle afin d'optimiser le confort de frappe tout en contribuant à une meilleure circulation de l’air en dessous du châssis.

Le clavier profite d'un système de rétro-éclairage (blanc) pour mettre en lumière les touches argentées dans l'obscurité.

Les mensurations sont un autre point sur lequel Asus a remanié son VivoBook. Si son poids (1.8 kg) et son épaisseur de 18 mm ne bougent pas, son format passe à 357 x 230 mm (contre 361 x 243 mm pour le S15 2017). Ce compactage est possible grâce aux bordures NanoEdge qui entourent l'écran (bords latéraux de 5.2 mm) et qui conduisent à un ratio d'occupation de 88% pour l'écran par rapport au boitier.

Parlant de lui, l'écran bénéficie d'une définition Full HD (1920 x 1080 px) qui met à disposition une densité d'affichage salutaire pour visionner dans les meilleures conditions du contenu en Haute Définition. D'autre part, la dalle IPS œuvre pour ouvrir les angles de vision et reproduire fidèlement les couleurs tandis que le traitement mat de la dalle fait barrière aux reflets liés à un usage par forte luminosité ambiante. Un plus pour le confort.

Sur les côtés du châssis, la composition de la connectique est satisfaisante même si deux ports USB sont encore limités à la norme 2.0. A cela s'ajoutent une sortie HDMI, un lecteur de carte microSD et deux autres ports USB dont un USB 3.1 et un USB 3.1 Type-C. Un USB Type-C est aussi de la partie ainsi que les modules récents Wifi AC et Bluetooth 5.0. A savoir que l'authentification biométrique est assurée par la webcam infrarouge.

Pour en finir avec les spécifications du châssis, passons à ce qui joue la part d'exclusivité : le ScreenPad. Ce second écran déporté en lieu et place du pavé tactile est présent ici dans sa version 2.0. Elle alloue une taille qui monte à 5.65 pouces, une définition Full HD+ (2160 x 1080 px), une expérience utilisateur type smartphone et une consommation amoindrie (Asus annonce une autonomie d’environ 2,5 fois supérieure avec le ScreenPad 2.0). Difficile de lister toutes les possibilités qu'offre ce second écran interactif. Disons qu'il améliore la productivité et le multitâche en procurant une expérience enrichie.

Performances, autonomie de l'Asus VivoBook S532FA-BQ148T

L'Asus VivoBook S532FA-BQ148T promet de belles capacités grâce à son processeur de 10ème génération (2019) Comet Lake Core i7-10510U. Le gain n'est pas significatif par rapport au Core i7-8565U de 9ème génération (Whiskey Lake), ni même perceptible en pratique. Quoi qu'il en soit, le Zenbook ne laissera aucun travaux de côté et couvrira l'ensemble de l'usage courant (navigation Web, traitement Office, vidéo) avec une maitrise pointue dans les applications plus gourmandes, puisant dans l'architecture multicœurs (montage vidéo, Photoshop...). Avec 8 Go de mémoire vive derrière, le système ne perdra pas en fluidité en multitâche.

Le stockage est confié à un SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go qui va apporter une dose de réactivité bienvenue au système. Par rapport à un disque dur mécanique standard, est est plus silencieux, robuste et économe en énergie et permet à Windows d'atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, sa capacité n'a rien de ridicule et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque même si certains peuvent ne pas trouver cela suffisant.

Les joueurs devront passer leur chemin cela dit, tout comme ceux qui ont besoin d'effectuer des traitements graphiques lourds. En effet, aucune carte graphique dédiée n'est au programme, mais cela n’empêche en rien l'exploitation multimédia ni quelques travaux d'édition qui tirent principalement partie du processeur.

Terminons avec une notion d'autonomie. La batterie à l'intérieur de ce Vivobook S532FA-BQ148T n'est pas très importante (42 Whr), ce qui ne devrait pas lui laisser plus de 5 à 6 heures d'autonomie en navigation web avec Wifi actif, sachant qu'on ne connait pas encore l'impact du ScreenPad 2.0 sur cette donnée.