Test MSI Prestige 14 A10SC

Avec le MSI Prestige 14 A10SC, le graal des nomades, photographes, vidéastes et youtubers de disposer du PC portable le plus fin, le plus léger et le plus performant possible semble enfin se concrétiser. Jugez plutôt. Au sein de cet ultrabook de seulement 1,3 Kg, MSI est parvenu à intégrer un Core i7-10710U, le premier processeur Intel basse consommation hexa core disponible sur le marché. Si la carte graphique, une GeForce GTX 1650, ne fera pas du Prestige 14 un PC portable gamer, elle n'a pas à rougir de ses performances tout comme l'écran UHD d'ailleurs, capable de couvrir l'espace RGB en totalité. Alléchante sur le papier, cette fiche technique quasi-parfaite l'est-elle à l'usage ?

Caractéristiques du MSI Prestige 14 A10SC

Dalle14" 4K UHD HD IPS 100% AdobeRGB (3830x2160, antireflet)
ProcesseurIntel Core i7-10710U Comet Lake (1.1 GHz, 6 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go LPDDR3 2133 MHz (soudée)
Carte graphiqueNVIDIA Turing GeForce GTX 1650 Max-Q 4 Go GDDR5 dédiés, Intel UHD Graphics 620 et Optimus
StockageSSD M.2 NVMe PCIe Gen3x4 de 1 To
Connectique2 USB 2.0 + 2 USB 3.2 Type-C (Gen2) Thunderbolt 3, microSD
RéseauWi-Fi 6 (802.11 ax), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique-
Windows HelloOui, via webcam et lecteur d'empreintes
Système audio2 haut-parleurs 2W
Système d'exploitationWindows 10 Professionnel 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie10 heures / Li-ion 3 cellules 52.4 Whr
Dimensions (mm) / Poids319 x 215 x 15.9 / 1.29 Kg

Châssis / Design du MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Les habitués de la marque ne seront pas dépaysés. En effet, les nouveaux MSI Prestige 14 A10 sont très proches du design introduit sur le Prestige PS63 (voir notre test). On retrouve donc le coloris gris, qui, parfois, prend des reflets bleutés en extérieur ou sous certains éclairages. Une touche de bleu accentuée par le cerclage du touchpad et le pourtour de la dalle. Une petite originalité qui fera plus ou moins l'unanimité en fonction des utilisateurs.

L'ensemble du châssis composé en grande partie d'aluminium est de bonne facture, semble robuste et ne présente pas de zone sensible à la pression.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Le dessous du châssis affiche un joli motif, utile à la fois pour améliorer l'aération et renforcer l'aspect premium de cet ordinateur portable. L'accès aux composants ne pose guère de difficulté. L'intérêt est en revanche très limité puisque seul le SSD est upgradable. Cela permet toutefois de faciliter le nettoyage du ventilateur après quelques mois d'utilisation.

Connectique / Ports du MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Avec deux ports Thunderbolt 3 (dont un utilisé pour l'alimentation secteur) et deux ports USB 2.0, la connectique du MSI Prestige 14 devrait convenir à la majorité des utilisateurs même si d'aucuns regretteront l'absence de sortie HDMI (il faudra donc avoir recours à un adaptateur ou acheter un câble USB-C vers HDMI). On retrouve également un lecteur de carte micro-SD et une prise casque / micro plaquée or.

Système audio du MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Le son reste le talon d’Achille de nombreux ultrabooks même si certains modèles parviennent désormais à inverser la tendance. Malheureusement, ce MSI n'en fait pas partie. Ses deux petits haut-parleurs situés sous le châssis délivrent un son de piètre qualité. Plat, sans profondeur ni chaleur. Et le logiciel Nahimic n'y change rien. Casque ou enceinte Bluetooth se révéleront incontournables pour qui veut écouter de la musique, un podcast ou regarder un film ou une série dans de bonnes conditions.

Clavier / Touchpad du MSI Prestige 14 A10SC

Le Prestige 14 profite de touches aux dimensions parmi les plus larges du marché (16,6 x1 6,6 mm). Format compact oblige, l'espace entre chaque touche (2,9 mm) est en revanche dans la moyenne basse. La course (1,25 mm) est quant à elle typique d'un ultrabook.

Le toucher lisse et le bruit (sec et un peu "cheap"), ne sont pas les plus agréables qui soit mais en pratique, c'est un détail sans impact sur l'efficacité de la saisie. Le clavier peut être rétro-éclairé selon trois intensités qui conviennent à la plupart des situations.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Nous avons testé une version de pré-série, d'où le clavier QWERTY. Les Prestige 14 commercialisés en France sont bien livrés avec un clavier AZERTY

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

A l'instar des derniers modèles Asus et de leurs charnières Ergolift, le Prestige 14 se surélève d'un bon centimètre lors de l'utilisation. Cela permet d'améliorer la circulation d'air et incline légèrement le clavier.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Le touchpad profite d'un format très allongé (140 x 65 mm). La hauteur limitée est un peu déroutante les premiers instants mais ne pose guère de difficulté après quelques heures d'utilisation. MSI a conservé le lecteur d'empreinte digitale sur la gauche du touchpad. L'emplacement n'est pas le plus discret mais - et contrairement à d'autres modèles de la marque - sa vaste largeur permet de ne pas être gêné au quotidien par ce lecteur biométrique.

Ecran du MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

En plus du traditionnel écran Full HD, MSI propose sur certaines déclinaisons de son Prestige 14 A10 une dalle UHD (3840 x 2160 px), comme sur le modèle testé. Un écran très haute définition donc, dont le principal avantage est de profiter de textes mieux définis avec à la clé une sensation de netteté accrue grâce à des caractères sans effet d'escalier.

Autre avantage, les écrans 4K des PC portables profitent d'une meilleure colorimétrie. Ici, la dalle AU Optronics (référence AUO123B) couvre en totalité les espaces sRGB et RGB et 88% du DCI-P3. Le DeltaE moyen est de 0.34 après caractérisation (pour un écart maximum de 1.13). Le point blanc natif est quant à lui un peu haut à près de 6900K.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Même sans posséder de sonde, MSI permet toutefois d'accéder à plusieurs pré-réglage grâce à l'utilitaire True Color. Ce dernier offre d'autres options, comme l'étalonnage, à condition de posséder une sonde x-Rite i1Display Pro ou Spectral. Il est aussi possible d'affecter un mode de couleur à une application donnée. Par exemple, le mode sRGB pour Firefox et le mode RGB pour Photoshop ou Lightroom.

La luminosité maximale est elle aussi bien supérieure aux standards, avec 588 cd/m² ! De quoi travailler sereinement en extérieur ou en environnement lumineux. Le taux de contraste s'établit à 1152:1.

Mais un écran UHD sur un ordinateur portable n'a pas que des avantages. Le plus important étant un impact significatif sur l'autonomie. Les plus de 8 millions de pixels sont aussi plus exigeants en termes de puissance de calcul nécessaire pour rafraîchir l'écran, ce qui peut parfois conduire à un sentiment de "micro-lags" avec les logiciels photos notamment (par exemple, lorsqu'on ajuste l'exposition ou la balance des blancs sous Capture One ou Lightroom). Alors certes, la finesse d'affichage d'un écran UHD est un plus indéniable en matière de confort de lecture mais sur une diagonale de 13/14 pouces, il reste difficile d'en percevoir le gain face à un écran Full HD (1920 x 1080 px).

Test MSI Prestige 14 A10SC

Si la définition de la webcam est classique (720P), la qualité d'affichage est plus convaincante que la moyenne. Les images sont certes bruitées, plus particulièrement lorsque la luminosité décline, mais elles restent assez détaillées (pour un ordinateur portable).

La webcam est par ailleurs couplée à un capteur infra-rouge ce qui permet d'offrir une double compatibilité avec Windows Hello. Chaque utilisateur pourra donc choisir entre la reconnaissance faciale ou une identification par empreinte digitale pour déverrouiller sa session Windows.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Avec des bordures latérales de 4 mm et 9 mm pour le montant supérieur, l'écran du Prestige 14 peut être qualifié de borderless. Autre atout de l'ultrabook MSI, la charnière autorise une ouverture à plat (jusqu'à 180°). Pratique pour positionner l'ordinateur sous un écran externe.

Performances du MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Au fil des années, Intel ne cesse de multiplier les références tout en conservant les mêmes dénominations de processeurs. Ainsi un Core i7 peut être un processeur Quad Core basse consommation (TDP 15W), un Hexa Core (TDP 45W) mais aussi désormais, un Hexa Core basse consommation (TDP 15W) avec le Core i7-10710U. Pas simple et malheureusement, ce n'est pas fini... En effet, Intel indique un TDP de base, 15W dans le cas de notre i7-10710U. Toutefois, les constructeurs peuvent le revoir à la hausse (25W) ou à la baisse (12,5W) afin de privilégier les performances ou la consommation et par ricochet la chaleur produite.

Sur le Prestige, MSI a choisi de prendre encore plus de liberté, et de laisser la possibilité d'aller jusqu'à 35W de TDP via le profil High Performances associé au mode Sport du Creator Center ! Les observations qui vont suivre sont donc basées sur ce mode.

> Comment se positionne ce nouveau processeur face au Core i7-8565U que l'on retrouve sur la plupart des ultrabooks 14 pouces mais aussi face au Core i7-9750H qui est lui cantonné aux 15 pouces et plus ?

Test MSI Prestige 14 A10SC

Sous Geekbench, le Core i7-10710U et le Core i7-9750H sont très proches. Une tendance confirmée sous Cinebench R20 où le processeur basse consommation se paie même le luxe de devancer son homologue avec un score CPU de 2365 contre 2109. Certes, cela reste des benchs théoriques mais cela semble tout de même de bonne augure pour la suite.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Poursuivons avec nos tests maisons plus représentatifs d'une utilisation réelle. Et globalement, que ce soit sous Capture One (alternative à Lightroom), Davinci Resolve (alternative à Première Pro) ou encore Handrake, Photoshop et 7Zip, la tendance est la même. Il est parfois sensiblement en retrait mais rien de réellement significatif et loin devant le Core i7-8565U qui représentait jusqu'à présent le processeur le plus véloce proposé sur les 13 et 14 pouces.

Le MSI Prestige 14 et son processeur hexa core basse consommation "boosté" rivalise avec le Core i7-9750H dans la plupart des cas.

En pratique, nous avons constaté que dans ce Prestige 14, le Core i7-10710U (avec TDP débridé à 35W, c'est important garder cette spécificité en tête) voit sa fréquence se stabiliser autour de 2.5 GHz. Dans les mêmes conditions, un Core i7-9750H se situe lui autour de 3.2 GHz. Des écarts logiques étant donné une différence de TDP entre les deux modèles. Différence qui explique également le gap avec le Core i7-8565U.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Par curiosité, nous avons également refait nos tests en bloquant le Core i7-10710U à son TDP nominal, soit 15W. Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit de basculer en profil Confort dans le Creator Center.

Dans ces conditions (TDP 15W - en seconde position sur le graphique ci-dessous), sur les tests faisant appel à la fréquence processeur, à l'instar de Handbrake pour la conversion d'une séquence vidéo, le Core i7-10710 retombe au niveau d'un i7-8565U ou du Core i7-1065G7.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Mais débrider le PL1 du processeur n'est pas la seule condition pour qu'il puisse s'exprimer. Le système de refroidissement doit être à la hauteur pour réussir à maintenir les températures et la fréquence dans la durée. Sur ce point, avec son unique ventilateur, le Prestige 14 ne semble pas le mieux armé. A l'usage, cela se confirme mais la situation n'est pas si critique. Ainsi, sous Davinci Resolve, qui est l'un des logiciels les mieux optimisés à l'heure actuelle pour exploiter conjointement processeur et carte graphique, une boucle de nos benchs d'export montre que les durées tendent à augmenter, signe que les performances chutent au fur et à mesure. Malgré tout, et c'est important de le garder en tête, ce "throttle" aura un impact négligeable au quotidien. Ainsi, si notre premier export s'exécute en 1m52, le douzième demande quant à lui 2m10. C'est certes une dégradation des performances mais ce temps reste encore bien inférieur à celui des autres ultrabooks 13/14 pouces testés dernièrement qui eux tournent en moyenne autour de 4 à 5 minutes sur le même export.

Par curiosité, nous avons tenté d'undervolter le processeur pour voir si l'opération pouvait avoir un impact sur les températures et/ou les performances. Pour faire simple, non, les résultats restent similaires. Toutefois, toujours sous Davinci Resolve, un undervolt de -125mV permet de gagner 200 MHz (soit une fréquence de 2,7/2,8 GHz) et de lisser les écarts entre chaque bouche (autour de 1m57).

Ce nouveau processeur Comet Lake basse consommation hexa core est donc une bonne surprise en termes de performances. Toutefois, à condition de le laisser s'exprimer en débridant son TDP. MSI est le premier constructeur à l'intégrer à ses Prestige 14 et Prestige 15. Il sera intéressant de voir la stratégie choisie par les autres marques dans les prochains mois. Vont-ils suivre la même logique ou rester plus "sages" et donc priver les utilisateurs d'une partie du potentiel du Core i7-10710U. Il conviendra donc d'être attentif car à la clé, de gros écarts de performances sont possibles.

GeForce GTX 1650 Max-Q GPUZ

Après cette longue analyse du processeur, évoquons l'autre singularité du MSI Prestige 14, sa Geforce GTX 1650 Max-Q. Une carte graphique de milieu de gamme habituellement proposée sur des 15 pouces et plus, exception faite du Razer Stealth 13. Sans pour autant prétendre au titre de PC portable joueur, la GeForce GTX 1650 intéressera les casual gamer dont l'objectif est de jouer de temps à autre à des jeux anciens ou pour les titres les plus récents, pas réticents au fait de régler les détails sur Medium (tablez alors sur une moyenne autour de 40 FPS).

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Mais la GeForce GTX 1650 intéressera également les utilisateurs de logiciels capables de tirer partie de l'accélération GPU à travers CUDA (notamment avec les programmes Adobe) ou OpenCL. L'intérêt sera plus ou moins grand en fonction des programmes utilisés mais à l'instar de Lightroom (sur la partie développement, et encore plus lorsqu'un écran UHD est utilisé) ou Première Pro pour certains filtres (stabilisation, débruitage, ...), les capacités de calcul des cartes graphiques sont de plus en plus exploitées pour accélérer les traitements.

Nuisances sonores / Bruit / Températures du MSI Prestige 14 A10SC

Intégrer une carte graphique de moyenne gamme associée à un processeur hexa core, qui plus est en offrant une forme d'overclocking, dans un châssis compact de 14 pouces dont l'épaisseur dépasse à peine 1 cm, implique de lourdes contraintes sur le système de refroidissement.

C'est donc sans surprise que l'on constate des températures élevées. En l'occurrence avec le mode Sport, le processeur tourne autour de 90°C, la carte graphique entre 75 et 80°C en fonction de la durée de sollicitation. Des valeurs élevées mais cohérentes au regard du mode utilisé et du TDP boosté.

MSI a par ailleurs choisi de limiter la température maximale des cœurs à 92°C. Une fois cette valeur atteinte, le processeur va automatiquement réduire sa fréquence afin de rester dans les clous imposés. Un choix qui "bride" quelque peu les performances (rappelons toutefois que nous sommes ici au-delà des préconisations Intel avec un TDP de 35W) mais qui vise surtout à limiter l'impact de températures excessives sur les composants à moyen terme. Pour rappel, par défaut, Intel autorise 100°C.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Le système de refroidissement a donc beaucoup à faire sur ce Prestige 14 pour évacuer la chaleur produite. Cela se ressent rapidement, avec un ventilateur qui s'affole dès la moindre sollicitation. La vitesse de rotation monte crescendo pour atteindre 5000 RPM avec un niveau de bruit mesuré à 48 dBA, voire 52 dBA en activant le mode Cool Boost (le ventilateur fonctionne alors en continu à plein régime - 6153 RPM). C'est élevé mais surtout, la fréquence du ventilateur assez haute n'est pas agréable. A titre de comparaison, le Razer Blade 15 testé en parallèle, lui aussi à 52 dBA, est perçu comme moins bruyant grâce au souffle plus étouffé de ses ventilateurs.

Pour les amateurs de silence, ou ceux effrayés par les températures élevés, une solution existe. Il suffit de basculer sur le profil confort. Le processeur redescend alors à son TDP nominal (15W), les performances déclinent alors (fréquence processeur stable à 1.8 GHz) mais la température processeur stagne à 80°C et le ventilateur se fait bien plus discret (38-40 dBA). Un mode suffisant pour des tâches basiques comme surfer sur Internet, regarder une vidéo en streaming par exemple.

Contrairement à d'autres modèles, il ne faudra pas hésiter à tester les différents modes et combinaisons de profils proposés par le Creator Center et à jongler entre eux en fonction de l'utilisation afin de gagner en confort ou en performances suivant vos besoins.

Autonomie / Batterie du MSI Prestige 14 A10SC

Avec une autonomie moyenne de 6h45 (WiFi actif et luminosité réglée à 140 cd/m²), le MSI Prestige 14 risque de décevoir les nomades. En activant le mode avion et avec la luminosité au plus bas, il est possible de tenir une douzaine d'heures. Option intéressante pour préserver la batterie, il est possible de limiter la charge à 60 ou 80%.

Rappelons toutefois que nous parlons ici des MSI Prestige 14 A10SC équipés d'une dalle UHD. Les déclinaisons avec écran Full HD doivent en toute logique profiter d'une autonomie moyenne de près de 9h.

Test MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Le bloc d'alimentation (USB-C) n'est pas des plus compacts (130x60x28 mm - 500g) pour un 14 pouces. Rien d'étonnant toutefois, au regard de la puissance nécessaire lorsque processeur et carte graphiques tournent à plein régime.

Notre avis sur le MSI Prestige 14 A10SC

Test MSI Prestige 14 A10SC

Sur le papier, le MSI Prestige 14 A10SC illustre le PC portable parfait pour une frange d'utilisateurs toujours à la recherche de l'ordinateur portable le plus fin et le plus performant possible. Dans cette optique, avec sa GeForce GTX 1650, il pourrait même prétendre au titre de PC portable gamer le plus compact et léger du moment, MSI étant avec Razer le seul constructeur à intégrer une carte graphique aussi puissante dans un 14 pouces (Asus les rejoindra dans quelques mois avec son Zephyrus G14 et sa RTX 2060).

A l'usage, le gain de performances est bien là quand on compare le MSI Prestige 14 aux autres ultrabooks 13 et 14 pouces testés ces derniers mois. Et même face à un 15 pouces équipé d'un Core i7-9750H, il n'a pas à rougir. Du moins tant que le profil Sport du mode High Performances est actif (qui rappelons-le constitue une sorte d'overclocking avec son TDP boosté à 35W au lieu des 15W préconisés par Intel). Le système de refroidissement est alors sollicité au maximum avec un ventilateur présent, et dont la fréquence est en prime vite désagréable.

Faut-il pour autant laisser de côté cet ultrabook ? Chacun se fera sa propre opinion.

Mais selon nous, avec son Prestige 14, MSI apporte bien une réponse aux besoins de certains créatifs pour qui le premier critère est de disposer d'un ordinateur portable léger (1.3 Kg seulement), capable de se faire oublier au fond d'un sac à dos sans pour autant délaisser les performances - inégalées à ce jour sur un 14 pouces - ni négliger un écran de qualité (du moins sur les versions 4K).

Le profil type est donc un utilisateur jusqu'à présent séduit par le from-factor du MacBook Pro 13 mais qui ne pouvait se résoudre à faire l'impasse sur les performances des 15 pouces et de leur processeur hexa core. Le prix à payer sera de composer avec un PC portable bruyant et d'accepter des températures internes élevées.

Bien entendu, si vous êtes prêt(e) à opter pour un ordinateur portable un peu plus large (3/4 cm) et plus "lourd" (+600/700g), vous trouverez sans difficulté des PC portables plus efficaces et sans doute (un peu) plus abordables.

Choisir un PC portable est histoire de priorités et concessions, ce MSI Prestige 14 en est la parfaite illustration.

4 out of 5 stars

Le MSI Prestige 14 A10SC obtient la note de 4/5

Points forts
Performances
Léger (1.8 Kg au total PC + Alim)
Bonne colorimétrie écran UHD
Thunderbolt 3
Ecran inclinable jusqu'à 180°
Windows Hello via Webcam et empreinte
WiFi 6 (AX)
À revoir
Système de refroidissement bruyant
Ports USB-A 2.0 seulement
RAM soudée
Clavier correct mais sans plus
Rendu audio médiocre

Comparez les configurations du du MSI Prestige 14 A10SC disponibles en ligne