Sur la toile filtrent des tests comparant le processeur AMD Renoir Ryzen 5 4500U aux Intel Comet Lake Core i5-10210U et Coffee Lake Refresh Hexa Core i7-9750H.

AMD Renoir Ryzen 5 4500U Intel Comet Lake Core i5-10210u

Un premier test réalisé sous Geekbench confronte un processeur AMD Renoir Ryzen 5 4500U (6 cœurs, 2.3 GHz) intégré à un Ultrabook Acer Swift SF314-42 à un Intel Comet Lake Core i5-10210U (4 cœurs, 1.6 GHz) logé dans un Ultrabook Dell XPS 13 7390. Les deux sont des processeurs basse consommation au TDP de 15W.

Le Ryzen 5 4500U obtient sous Geekbench un score de 1076 points en single-core et de 4233 points en multi-core, là où le Core i5-10210U obtient respectivement 867 points et 2872 points.
Il va sans dire que les 2 cœurs supplémentaires jouent clairement en faveur du Renoir pour le test multicœurs où la différence est nettement plus importante qu'en simple-cœur, et sous ce dernier, il se positionne là aussi devant le Comet Lake.

CPU basse consommation, le Ryzen 5 4500U ne se destine pas à être comparé à un processeur non basse consommation.

Et pourtant…

AMD Renoir Ryzen 5 4500U Intel Coffee Lake Refresh Core i7-9750H

Pourtant il a été confronté sous Geekbench au performant Core i7-9750H Coffee Lake Refresh (6 cœurs, 2.6 GHz) au TDP de 45W intégré dans un Dell XPS 15 7590.

Alors certes, le Renoir se positionne en toute logique derrière le Coffee Lake Refresh, avec 1076 points en single core contre 1221 points. Mais on aurait pu s'attendre à une différence beaucoup plus prononcée.

Ainsi la différence en simple-cœur est limitée à 13.5 % en faveur du Core i7-9750H, et à 18% en multicœurs où l'Intel obtient 5104 points contre 4323 points pour l'AMD.

Pour info, le prédécesseur du Renoir Ryzen 5 4500U, le Picasso Ryzen 5 3500U, obtient 886 points en test simple-cœur et 3067 points en test multicœurs, toujours sous Geekbench.

Vivement donc les tests concrets du Ryzen 5 4500U Renoir intégré à un PC portable pour se faire une idée de ce nouveau processeur qui semble très prometteur en matière de puissance.
Mais il faudra voir si cela ne se fait pas au détriment de l'autonomie en pratique ou de la chauffe qui, si elle est excessive, peut entraîner un bridage des performances du CPU.

Pour rappel, les premiers ordinateurs portables intégrant un processeur AMD Renoir sont attendus dans les prochaines semaines.

[Sources : Geekbench et Notebookchek]