Notre avis sur le HP Envy x360 15-dr0023nf

Outil multimédia modulable, le HP Envy x360 15-dr0023nf met son design convertible, sa bonne autonomie et son cœur réactif au service des amateurs de bureautique et de création. Sa base Intel Quad Core i7 et GeForce MX250 est tout à fait indiquée pour cet usage avec ce qu'il faut de mémoire et de stockage SSD pour naviguer avec fluidité dans le système. Ajoutez à cela un bel écran borderless et de 15,6 pouces et de nombreuses commodités comme le clavier rétro-éclairé, une connectique complète, un boitier compact en métal et un pavé numérique. Notez par contre son poids (2,05 kg) qui peut peser à bout de bras en mode tablette.

Le HP Envy x360 15-dr0023nf face à la concurrence

Les 15 pouces convertibles ne sont pas nombreux sur le marché et encore moins avec un profil multimédia. Dans ce paysage, le HP Envy x360 15-dr0023nf sort inévitablement du lot dans notre comparatif grâce notamment à son prix attractif.

Caractéristiques du HP Envy x360 15-dr0023nf

Écran(s)15.6" Full HD IPS micro-bords LED tactile multi-touch ouvrable à 360° (1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-8565U Whiskey Lake (1.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée8 Go (1 x 8 Go) DDR4 2400 Mhz
Carte graphiqueNVIDIA Pascal GeForce MX250 2 Go GDDR5 dédiés, Intel UHD Graphics 620
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique2 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1, DP 1.2, Veille&Charge), HDMI, SD
RéseauWi-Fi ac (2x2), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numériqueOui
Windows HelloOui, via lecteur d'empreinte
Système audio2 haut-parleurs Bang & Olufsen Audio Boost
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie11 heures / Li-Ion 4 cellules 55.67 Whr
Poids / Dimensions (mm)2.05 Kg / 359 x 246 x 17.2

Châssis, connectique, écran du HP Envy x360 15-dr0023nf

HP reste fidèle au design aux derniers Envy x360 et ne touche presque rien à celui du prédécesseur HP Envy x360 15-cn. On retrouve ses surfaces lisses et mates, son châssis structuré aux arrêtes saillantes et l'arrière de la base géométrique. Ici, le couvercle est recouvert d'aluminium pour servir la robustesse et les finitions sont soignées ailleurs pour une qualité perçue satisfaisante. Le HP Envy x360 15-dr0023nf hérite d'une esthétique entièrement argenté et préserve la plupart des détails chromés qui ornaient son prédécesseur. Le résultat est on ne peut plus sobre mais reste très soigné, d'autant plus avec le rétro-éclairage blanc du clavier qui révèle les touches claires dans l'obscurité

Ses mensurations sont quasi inchangées si ce n'est l'épaisseur qui gagne 2 mm et le poids ramené à 2 kg sur cette déclinaison sans disque dur.

L'écran du HP Envy x360 15-dr0023nf est mis en valeur par des micro-bordures engageant dans un niveau d'immersion satisfaisant. D'autant qu'il est installé sur une dalle IPS pour discerner lisiblement les informations affichées quelque soit votre angle d'approche. La définition est étendue avec le Full HD (1920 x 1080 px) et offre de quoi profiter au mieux de votre contenu en Haute Définition. Par ailleurs, la présence du tactile implique l'usage d'une surface brillante dont les attraits esthétiques ne peuvent pas contrebalancer son inconfort en environnement lumineux (apparition de reflets). Il n'y a pas de stylet fourni avec ce modèle.

Répartie de chaque côté du châssis, la connectique est agréablement variée. On recense une sortie HDMI 2.0, un lecteur de carte SD et trois ports USB 3.1 donc un USB Type-C (Gen1, support vidéo DP 1.2). Les modules sans fil de dernière génération Wifi AC et Bluetooth 5.0 sont également au menu ainsi qu'un lecteur d'empreintes digitales pour s'authentifier rapidement à Windows. On observe également que des aérations larges font leur apparition sur les côtés du PC, c'est souvent bon signe pour les performances.

Performances, autonomie du HP Envy x360 15-dr0023nf

Un Quad Core i7-8565U basse consommation se charge de propulser l'ensemble. Ce CPU n'est pas tout à fait de dernière génération avec l'arrivée de la 10ème génération courant 2019 mais tient la comparaison étant donné leur fréquence nominale identique. Ainsi, il se charge de l'usage courant (navigation Web, traitement Office, vidéo) avec une maitrise pointue dans les applications plus gourmandes, requérant l'architecture multicœurs (montage vidéo, Photoshop poussé, Lightroom...). Notez que le processeur est assisté ici par 8 Go de mémoire vive qui permet de naviguer avec fluidité entre les tâches dans la plupart des scénarios.

Bien évidemment, ce processeur n'aura pas les mêmes capacités de traitement qu'un CPU Intel-H (Hexa i7-9750H ou Quad i5-9300H) mais si vos travaux de création sont occasionnels et/ou peu exigeants, il fera parfaitement l'affaire, d'autant plus avec ce total de RAM et l'appui de la petite carte graphique.

Parlant d'elle, la GeForce MX250 est une carte de milieu de gamme basée sur l'architecture Pascal (2016). Elle s'agit d'une simple mise à jour de la GeForce MX150 avec un petit gain de fréquence. Il ne faut donc pas s'attendre à une révolution à ce niveau de prix bien que ce GPU soit d'un appui précieux dans l'usage courant et pour lancer quelques jeux. Le joueur occasionnel pourra donc s’exercer en FHD sur une partie des titres du marché à condition de faire des concessions sur la netteté du rendu.

Le stockage est confié à un SSD NVMe PCIe de 512 Go qui va renforcer significativement la réactivité globale du système au quotidien. Globalement plus silencieux, robuste et économe en énergie qu'un disque mécanique, il permet à Windows d'atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, sa capacité est tout à fait honnête et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque.

Dernier point important, l'autonomie profite d'une batterie légèrement boostée (de 52.5 Whr sur le 15-cn à 55.67 Whr ici), ce qui devrait permettre à l'ultrabook d'atteindre les 9 heures d'autonomie en usage courant. Elle se recharge à 50 % de sa capacité en 45 minutes.