Notre avis sur l'Asus Vivobook S532FA-BN025T

Novateur avec son petit écran tactile intégré au niveau du touchpad, l'Asus VivoBook S532FA-BN025T est un ultrabook de 15 pouces qui va non seulement vous faire profiter d'une belle réactivité système (SSD dédié de 512 Go, 16 Go de RAM) mais également d'une base productive pour travailler et se divertir. Outre son processeur Quad Core i7 basse conso, l'ultrabook peut aussi compter sur un bel écran IPS borderless, une webcam infrarouge pour la reconnaissance faciale, un second écran ScreenPad 2.0 pour le multitâche, un clavier rétro-éclairé et sur une connectique complète, le tout installé dans un corps élégant et compact. Par contre, la faible capacité de la batterie ne laisse pas grand espoir quant à l'autonomie.

L'Asus Vivobook S532FA-BN025T face à la concurrence

Les 15 pouces fins et productifs sont nombreux à se disputer le marché et notre Asus Vivobook S532FA-BN025T n'est pas le plus compétitif d'entre eux dans notre comparatif. Parmi une majorité de PC gamer, le VivoBook est le seul à proposer un second écran tactile comme le ScreenPad 2.0.

Caractéristiques de l'Asus VivoBook S532FA-BN025T

Écran(s)15.6" Full HD IPS LED (1920x1080, antireflet) + ScreenPad 5,65" tactile
ProcesseurIntel Core i7-8565U Whiskey Lake (1.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2400 MHz, 2 slots
Carte graphiqueIntel UHD Graphics 620
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique2 USB 2.0 + 1 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1), HDMI, microSD/SDXC
RéseauWi-Fi ac (2x2), Bluetooth 4.2
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numériqueOui
Windows HelloOui, via webcam
Système audio2 haut-parleurs (2W) Harman Kardon
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie8 heures / Li-Polymère 3 cellules 42Whr
Dimensions (mm) / Poids357 x 230 x 18 / 1.8 Kg

Châssis, connectique, écran de l'Asus VivoBook S532FA-BN025T

Le VivoBook S532FA-BN025T reprend beaucoup des lignes de son prédécesseur (VivoBook S530) mais Asus réalise quelques ajustements bienvenus dans un boitier tout en métal. La silhouette de l'ultrabook est désormais plus tranchée et angulaire, un parti-pris visible notamment au niveau de la charnière ErgoLift qui s'affine. Croisée désormais sur la majorité des PC Asus, cette charnière a la particularité d'incliner la base jusqu’à 3,5 degrés suivant l'ouverture du couvercle afin d'optimiser le confort de frappe tout en contribuant à une meilleure circulation de l’air en dessous du châssis.

Le clavier profite d'un système de rétro-éclairage (blanc) pour mettre en lumière les touches argentées dans l'obscurité.

Les mensurations sont un autre point sur lequel Asus a remanié son VivoBook. Si son poids (1.8 kg) et son épaisseur de 18 mm ne bougent pas, son format passe à 357 x 230 mm (contre 361 x 243 mm pour le S15 2017). Ce compactage est possible grâce aux bordures NanoEdge qui entourent l'écran (bords latéraux de 5.2 mm) et qui conduisent à un ratio d'occupation de 88% pour l'écran par rapport au boitier.

Parlant de lui, l'écran bénéficie d'une définition Full HD (1920 x 1080 px) qui met à disposition une densité d'affichage salutaire pour visionner dans les meilleures conditions du contenu en Haute Définition. D'autre part, la dalle IPS œuvre pour ouvrir les angles de vision et reproduire fidèlement les couleurs tandis que le traitement mat de la dalle fait barrière aux reflets liés à un usage par forte luminosité ambiante. Un plus pour le confort.

Sur les côtés du châssis, la composition de la connectique est satisfaisante même si deux ports USB sont encore limités à la norme 2.0. A cela s'ajoutent une sortie HDMI, un lecteur de carte microSD et deux autres ports USB dont un USB 3.1 et un USB 3.1 Type-C. Un USB Type-C est aussi de la partie ainsi que les modules récents Wifi AC et Bluetooth 5.0.

On le sait, la part d'exclusivité de l'Asus VivoBook S532FA-BN025T repose surtout autour de son ScreenPad. C'est la version 2.0 qui est intégrée sur ce nouveau VivoBook. Elle réserve une taille qui monte à 5.65 pouces, une définition Full HD+ (2160 x 1080 px), une expérience utilisateur type smartphone et une consommation amoindrie. Difficile de lister toutes les possibilités qu'offre ce second écran interactif. Disons qu'il améliore la productivité et le multitâche en procurant une expérience enrichie.

Performances, autonomie de l'Asus VivoBook S532FA-BQ216T

Le cœur de l'ultrabook ne manque pas de ressort. Soutenu par un total de mémoire vive généreux de 16 Go qui va permettre une aisance parfaite en multitâche, le processeur Quad Core i7-8565U qui promet de belles capacités. Ce processeur quadricœurs de 9ème génération ne perd presque rien par rapport à la 10ème génération (i7-10510U, i7-1065G7) récemment sortie. De fait, l'usage courant est entièrement pris en charge (navigation Web, traitement Office, vidéo) et les applications plus gourmandes puisant dans l'architecture multicœurs (montage vidéo, Photoshop poussé, Lightroom...) ne lui font pas peur (toutes proportions gardées néanmoins)

Le stockage est un autre élément significatif puisqu'il est confié à un SSD de 512 Go NVMe PCIe qui va renforcer significativement la réactivité globale du système au quotidien. Globalement plus silencieux, robuste et économe en énergie qu'un disque mécanique, il permet à Windows d'atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, sa capacité n'a rien de ridicule et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque.

Il n'y a pas de carte graphique dédiée à l'intérieur de cet ultrabook mais vous pouvez tout de même compter sur la puce Intel UHD 620 intégrée au processeur pour assurer un minimum de jeu. On l'estime au niveau d'une GeForce MX110, ce qui devrait permettre à certains joueurs occasionnels de lancer quelques titres peu exigeants en Full HD avec une belle fluidité.

Terminons par une idée de l'autonomie autorisée par ce Vivobook S532FA. Sa batterie n'offre pas une capacité très importante (42 Whr), ce qui ne devrait pas lui laisser plus de 5 à 6 heures d'autonomie en navigation web avec Wifi actif, sachant qu'on ne connait pas encore l'impact du ScreenPad 2.0 sur cette donnée.