Firefox 74 – des nouveautés en matière de vie privée, modules complémentaires et sécurité

Empêche le pistage de Facebook

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2020, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Sorti hier, le nouveau navigateur Firefox 74 de Mozilla apporte plusieurs nouveautés notamment en matière de sécurité, d’extensions et de respect de la vie privée.

Firefox logo

Avec sa version 74, le navigateur Firefox introduit la fonction Facebook Container.
Jusqu’à présent proposée sous forme d’extension, elle permet d’empêcher le pistage du réseau social Facebook (y compris de Facebook Messenger et Instagram).

En matière de respect de la vie privée toujours, la protection est renforcée lors d’appels voix et vidéo sur Internet grâce à la prise en charge de mDNS ICE en masquant l’adresse IP de l’ordinateur avec un identifiant aléatoire dans certains scenarii WebRTC.

Par ailleurs, Firefox 74 apporte le DNS via HTTPS qui envoie le nom de domaine demander à un serveur DNS compatible en utilisant une connexion HTTPS chiffrée plutôt qu’en clair.
Il est possible d’activer cette option en passant par les Options > Général et tout en bas dans Paramètre réseau en cliquant sur le bouton Paramètres et en cochant Activer le DNS via HTTPS. Il convient ensuite de choisir une solution, comme Cloudfare ou NextDNS.

Toujours en matière de sécurité, les protocoles TLS 1.0 et 1.1 sont abandonnés au profit de TLS 1.2 (ou supérieur) pour le chiffrage des connexions HTTPS.

Autre avancée notable du navigateur apportée par Mozilla à Firefox 74 : les applications tierces ne peuvent pus installer des modules complémentaires (Add-ons). Et le gestionnaire permet de supprimer évidemment les modules complémentaires déjà installés par des applications tierces.
De ce fait, seul l’utilisateur pourra choisir d’installer des modules complémentaires.

Firefox 74 pour Linux apporte lui la technologie sandboxing RLBox afin que les composants du navigateur tournent de façon isolée dans une sandbox (bac à sable) WebAssembly (wasm), là aussi pour renforcer la sécurité. Une fonctionnalité qui sera rapidement déployée aussi sous Firefox pour Windows et macOS.

Bobby Holley, ingénieur en chef chez Mozilla explique à propos de RLBox qu’elle :

permet d’isoler rapidement et facilement des morceaux de code existants avec une granularité qui n’a pas été possible avec le sandboxing utilisé dans les navigateurs aujourd’hui.

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 3 =