Notre avis sur le HP Envy 13-aq0002nf

Petit format, performances bureautiques et multimédia, autonomie d'une journée sont quelques-uns des attributs du HP Envy 13-aq0002nf. Cet ultrabook de 13 pouces en aluminium renferme un Quad Core i7 basse conso couplé à 8 Go de RAM et à 512 Go de stockage SSD, un package réactif et performant pour la bureautique et d'autres tâches productives. Son format fin et léger se prête au monde nomade et la liste d'agréments est précieuse comme le clavier rétro-éclairé, le châssis métallisé, le lecteur d'empreintes digitales et l'autonomie généreuse. Par contre, les plus regardants pourront lui reprocher sa bordure sous l'écran épaisse, l'upgrade compliqué ou l'absence de Thunderbolt 3.

Pour plus d'informations, consultez notre test approfondi du HP Envy 13 (13-aq)

Meilleur prix connu : 999€

Le HP Envy 13-aq0002nf face à la concurrence

Le HP Envy 13-aq0002nf n'est pas tout seul sur le marché actuel mais reste en bonne place dans notre comparatif où son châssis de qualité et sa bonne autonomie lui permettent de sortir du lot.

Caractéristiques du HP Envy 13-aq0002nf

Écran(s)13.3" Full IPS LED bord à bord(1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-8565U Whiskey Lake (1.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée8 Go (soudés) DDR4 2400 MHz
Carte graphiqueIntel UHD Graphics 620
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 256 Go
Connectique2 USB 3.1 (Gen1, dont 1 Boost) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1), microSD
RéseauWi-Fi ac (2x2), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique-
Windows HelloOui, via lecteur d'empreinte
Système audio4 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost 2.0
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie7 heures / Li-Ion 4 cellules 53Whr
Poids / Dimensions (mm)1.2 Kg / 307 x 212 x 14.7

Châssis, connectique, écran du HP Envy 13-aq0002nf

Le design du HP Envy 13-aq0002nf reçoit des modifications très subtiles par rapport à la génération précédente (Envy 13-ah). Le fabricant reste fidèle à ses bases : un aspect sobre et chic, compact sans trop l'être. Ainsi, l'ultrabook prend place dans un boitier entièrement métallique tout en angles et en accents polis, agrémenté sur cette référence d'un élégant et consensuel coloris "Argent naturel".

La base de l'écran abandonne son effet chromé pour plus de sobriété mais préserve son "retour" qui caractérise un système de charnière ingénieux : l'écran à l'ouverture va incliner légèrement le clavier afin d'optimiser la circulation de l'air sous la base et d'apporter du confort de frappe. Autre détail esthétique qui orne tous les derniers modèles chez HP, la grille des haut-parleurs au dessus du clavier présente un dessin graphique. Elle cache 4 haut-parleurs mais le rendu n'est pas forcément plus convaincant que le standard sur un PC portable et manque de relief. Le clavier est rétro-éclairé en blanc.

Côté mensurations, le constat est exactement le même et cultive une épaisseur de 14,9 mm avec un poids proche de 1.2 kg. On a déjà vu mieux optimisé mais c'est un bon compromis pour un boitier qui accueille une carte graphique dédiée.

L'écran est toujours aussi immersif avec son design micro-bords convaincant. Sa définition Full HD (1920 x 1080 px) permet d'offrir un vaste espace d'affichage parfaitement net et de tirer le meilleur profit du contenu en Haute Définition tandis que la technologie IPS se charge d'ouvrir les angles d'approche et de reproduire un large spectre de couleurs. A savoir que la surface brillant complique sensiblement la visibilité de l'affichage lorsque la luminosité ambiante est importante (ex : extérieur) mais cette surface est aussi jugée plus esthétique et favorise un meilleur rendu des couleurs qu'une dalle antireflet/satinée/mate.

Le tour du châssis se termine avec la connectique qui subit une coupe visible avec le retrait d'un port USB Type-C, l'absence de sortie HDMI et le lecteur de carte limité au format microSD. Sont donc installés de chaque côté deux ports USB 3.1, un port USB Type-C et une prise casque. C'est tout. Les modules sans fil récents Wifi 802.11 AC et Bluetooth 5.0 sont aussi au programme ainsi qu'un lecteur d'empreintes digitales, isolé en bas à droite du clavier. Un bouton sur le côté droit du PC permet par ailleurs de cacher physiquement la webcam et préserver ainsi votre vie privée.

Performances, autonomie du HP Envy 13-aq0002nf

Le cœur de l'ultrabook ne manque pas de ressort. Soutenu par ce qu'il faut de RAM (8 Go) pour permettre un peu de multitâche, le processeur Quad Core i7-8565U promet de belles capacités. Ce processeur quadricœurs de 9ème génération ne perd presque rien par rapport à la 10ème génération (i7-10510U, i7-1065G7) récemment sortie. De fait, l'usage courant est entièrement pris en charge (navigation Web, traitement Office, vidéo) et les applications plus gourmandes puisant dans l'architecture multicœurs (montage vidéo, Photoshop, Lightroom...) ne lui font pas peur (toutes proportions gardées néanmoins).

Ensuite, l'autonomie fait toujours partie des arguments du Envy 13 et totalise ici près de 9 heures en navigation Web avec Wifi actif. C'est satisfaisant et parfait pour les nomades.

Il n'y a pas de carte graphique dédiée à l'intérieur mais il peut tout de même compter sur la puce Intel UHD 620 intégrée au processeur pour assurer un minimum de jeu. Estimée au niveau d'une GeForce MX110, elle pourra permettre à certains joueurs occasionnels de lancer quelques titres peu exigeants en Full HD avec une belle fluidité.

Enfin, Le stockage est confié à un SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go qui va apporter une dose de réactivité bienvenue au système. Par rapport à un disque dur mécanique standard, est est plus silencieux, robuste et économe en énergie et permet à Windows d'atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, sa capacité n'a rien de ridicule et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque même si certains peuvent ne pas trouver cela suffisant.

Meilleur prix connu : 999€