C'est un équilibre très fragile que d'allier compacité et performances dans un PC portable et une quête poursuivie par tous les acteurs du marché depuis des années. Avec son Asus ROG Zephyrus G14, Asus semble avoir fait un pas de géant dans ce sens avec son petit format 14 pouces et la puissance impressionnante de son processeur AMD Renoir série H, qu'il est d'ailleurs le premier à intégrer. Ajoutez à cela une GeForce RTX 2060 Max-Q dans un châssis de 1,6 kg seulement et la magie opère immédiatement. Voyons ce qu'en pensent nos confrères du web.

Points forts
Performances processeur incroyables pour la taille
Design élégant, compact et léger
Bonne autonomie pour la productivité
Clavier et touchpad confortables
À revoir
Bruit et températures élevés
Connectique limitée
Pas de webcam

Caractéristiques techniques de l'Asus ROG Zephyrus G14

Ecran 14" Full HD IPS 60Hz ou 120Hz Pantone 100% sRGB (1920x1080, antireflet), 14" WQHD IPS 60Hz Pantone 100% sRGB adaptive sync (2560 x 1440, antireflet)
Processeur AMD Ryzen 7 4800HS Renoir (2.9 GHz, 8 cœurs), AMD Ryzen 9 4900HS Renoir (3.0 GHz, 8 cœurs)
Mémoire vive Jusqu'à 32 Go DDR4 3200M Hz
Espace de stockage SSD M.2 NVMe PCIe 3.0 512 Go ou 1 To
Carte graphique NVIDIA Turing GeForce GTX 1660 Ti 6 Go GDDR6 dédiés, NVIDIA Turing GeForce RTX 2060 6 Go GDDR6 dédiés
Réseau Wi-Fi ax (Intel Wi-Fi 6 AX201), Bluetooth 5.0
Connectique 2 USB 3.2 Type-A Gen2 + 2 USB 3.2 Type-C (Gen2), HDMI 2.0b
Poids / Dimensions 1.6 Kg / 324 x 222 x 17.9

Design de l'Asus ROG Zephyrus G14 : esthétique rétro et petit format

Si l'Asus ROG Zephyrus G14 a fait la une de l'actualité au moment du CES 2020 grâce à sa technologie AniMe Matrix qui permet d'afficher des images et animations personnalisées via 1215 mini-LED logées dans le couvercle, le PC portable a d'autres atouts esthétiques. A savoir d'ailleurs qu'il s'agit là "d'une option qui coutera environ 450 euros supplémentaires" juge bon de préciser Digital Trends. L'ensemble des testeurs n'a pas eu de modèle disposant de cette fonction mais salue l'originalité de la technologie.

Le ROG Zephyrus G14 est proposé dans un design métallique gris foncé (Eclipse Gray) ou blanc argent (Moonlight White). C'est ce dernier qui a été prêté aux testeurs et tous s'accordent à dire que le résultat est réussi, moderne et élégant, sans crier ostensiblement qu'il s'agit là d'une machine gamer. "Le châssis se compose principalement de magnésium-aluminium avec une texture lisse mais légèrement rugueuse qui cache très bien les empreintes digitales" décrit Notebookcheck qui trouve "la conception visuelle très réussie" alors que Digital Trends remet en question le choix des coloris du modèle Moonlight White : "Le couvercle est blanc, le clavier et le châssis sont gris et les cadres autour de l'écran sont noirs. Cela ressemble à des pièces de différents ordinateurs portables que l'on aurait assemblé en un seul appareil." Par contre, The Verge est tout simplement conquis et va jusqu'à imaginer que "s'il y avait des ordinateurs portables dans Battlestar Galactica, ils ressembleraient au G14".

En ce qui concerne la rigidité du boitier, Notebookcheck ne lui trouve aucun défaut si ce n'est "le couvercle extérieur plus flexible que souhaité". Rien à signaler à ce niveau chez les autres.

Mais ce qui a surtout fait couler le plus d'encre (numérique), c'est le petit format de l'Asus ROG Zephyrus G14. En effet, Notebookcheck affirme que "la petite taille et le poids léger sont les principaux arguments de vente du Zephyrus G14". Le G14 est plus petit que la plupart des ordinateurs portables joueur dans presque toutes les mesures, y compris le poids. A 1,6 kg, "il est 19% plus léger que le MacBook Pro 16 pouces et 24% plus léger que le Razer Blade 15" souligne Digital Trends. Il est aussi fin (17,9 mm) même si "lorsqu’il est ouvert, le G14 semble plus épais qu'il ne devrait en raison de la charnière Ergo Lift, censée assurer un flux d'air amélioré" rajoute le testeur. Toujours au sujet du format, PCMag est forcé de constater qu'"Asus a fait un travail admirable".

Une coupe attendue dans la connectique

Asus ne pouvait dignement pas fournir au Zephyrus G14 un boitier de taille réduite sans faire des concessions sur la connectique, d'autant que comme le souligne Notebookcheck, "les grilles de ventilation prennent tellement de place à l'arrière et sur les côtés". Ainsi, Asus a tout de même réussi à placer deux USB 3.2 Type-A (format standard), deux ports USB 3.2 Type-C dont un supporte le flux vidéo et l'alimentation et une sortie HDMI 2.0b. Évidemment, "il n'y a pas de Thunderbolt 3" précise The Verge, "puisque c'est la norme propriétaire d'Intel". La connectivité est confiée au Wifi 6 (802.11 ax) et au Bluetooth 5.0.

Une maintenance facilitée mais limitée

La plaque sous le Zephyrus G14 est "facile à ouvrir une fois dévissées 14 vis Philips" mais le potentiel d'upgrade du PC est limité. Une barette de RAM est soudée à la carte mère et un slot SODIMM est disponible, tout comme le SSD M.2, la batterie et le module WLAN sous le SSD. Sans surprise, il n'y a pas d'autre option de stockage que le SSD en place en raison des contraintes de taille.

Clavier et Touchpad, confortables dans l'ensemble

Géniaux pour certains et moyens voire basiques pour d'autres, les périphériques de saisies ne font pas forcément l'unanimité auprès des testeurs. Le style visuel du clavier est conforme aux autres Zephyrus, y compris les touches directionnelles et la rangée de quatre touches de fonction en haut, une attention que The Verge apprécie tout particulièrement en plus d'être parfaitement conquis par la taille et la précision du touchpad comme le confort de frappe du clavier qu'il trouve suffisamment profond et silencieux. Pour PCMag, le constat est bon également avec un "débattement des touches modéré, peut être un peu spongieux mais réactif", un ressenti que partage Digital Trends qui souligne également que "le rétro-éclairage du clavier est limité à une zone unique et non personnalisable, ce qui est rare dans un ordinateur portable de jeu de nos jours". Concernant le pavé tactile, c'est sa petite taille qui gène le plus les testeurs mais autrement, sa précision, sa fuidité et sa réactivité sont saluées.

Un choix d'écran efficace en 120Hz

Selon le site Asus, l'Asus ROG Zephyrus G14 peut être proposé au choix avec un écran Full HD IPS 120 Hz ou avec un écran WQHD IPS 60 Hz. Tous les testeurs ont pu mettre à l'épreuve le modèle 120 Hz et n'ont pas grand chose à en redire. Suffisamment lumineux (322 nits) avec une prise en charge à la fois de 120 Hz et de FreeSync pour réduire le déchirement de l'écran lors des jeux, il affiche un taux de contraste satisfaisant (1239:1) et une couverture colorimétrique complète du spectre sRGB pour environ 70% AdobeRGB. "Visuellement, la qualité d'affichage est bonne, avec beaucoup de luminosité au maximum et des couleurs vives" juge PCMag.

Performances de l'Asus ROG Zephyrus G14 : le Ryzen 9 4900HS prend son envol

L'Asus ROG Zephyrus G14 peut être propulsé selon les modèles par un Ryzen 7 4800HS Octo Core ou par un Ryzen 9 4900HS Octo Core, le dernier étant celui testé par l'ensemble des testeurs. A savoir que ces processeurs découlent d'un travail effectué par Asus et AMD pour prendre place à l'intérieur d'un châssis aussi compact. D’où la mention "S" à la fin du processeur. Le Ryzen 9 4900H classique fonctionne à une enveloppe thermique de 45 Watts alors que la version "S" a été ramenée à 35 Watts. "Malgré tout, AMD a affirmé que le Ryzen 9 4900HS ne serait que 10% plus lent que le Ryzen 9 4900H" rassure Notebookcheck. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat dans les benchs est bluffant. "C'est un niveau de performance insensé" note le testeur tandis que The Verge est heureux de constater que "le G14 tient ses promesses" ou "fait tourner des têtes" d'après PCMag.

A la surprise générale, le processeur résiste beaucoup mieux que prévu. Qu'il s'agisse de benchmarking ou de tests réels, l'Asus G14 gagne toujours sur les ordinateurs portables dotés d'un processeur Intel Core i9-9880HK, battant le MacBook Pro 16 et le Dell XPS 15 dans les benchs CPU. Pour Digital Trends,"ce processeur Ryzen est incroyablement rapide, surtout si vous lui donnez une tâche qui peut utiliser ses huit cœurs et ses 16 threads. Cela inclut la création de contenu, qu'il s'agisse de modélisation 3D ou de montage vidéo".

Le G14 est le plus petit ordinateur portable à inclure une RTX 2060, une carte graphique à peu près aussi puissante qu'une GTX 1070. Le résultat est un jeu fluide et réactif dans presque tous les titres du marché. Le duo 4900HS et 2060 Max-Q peut gérer des jeux exigeants comme Red Dead Redemption II et Shadow of the Tomb Raider. Sachant que comme pour tout PC portable jeu, vous devrez faire des compromis pour atteindre une bonne jouabilité sur certains titres. Mais globalement, les sacrifices que demande le G14 sont petits.

"Sur Red Dead Redemption II, le G14 a offert une expérience semblable à une console" explique The Verge.

Un équilibre bruit/chaleur/performances dur à trouver

Jugé comme le talon d'Achille du G14 par Notebookcheck, le bruit est présent lorsque vous utilisez le Zephyrus, et ce quelque soit votre type d'utilisation. PCMag décrit "un bourdonnement constant" lorsque Digital Trends regrette "ce sifflement irritant qui ne disparaît jamais" et qui "réduit son désir d'utiliser le G14 comme un ordinateur portable pour tous les jours". Même lorsqu'ils sont réglés sur le mode Silencieux, les ventilateurs s'expriment à hauteur de 30 dB à 33 dB d'après les mesures de Notebookcheck. S'il est réglé sur le mode Turbo, le bruit de la ventilation va de 40 dB en ne faisant rien à l'écran à 53 dB en jeu. C'est pardonnable à ce niveau mais plutôt dommage que l'usage bureautique ne soit pas plus épargné.

De même, les températures en surface grimpent significativement, comme attendu sur ce type de PC compact avec jusqu'à 47°C relevés au centre du clavier. Le Razer Blade 15, pour ne citer que lui, a rendu les mêmes résultats.

Autonomie

L'autonomie n'est pas une science exacte et le résultat de nos testeurs le démontre bien. Alors que The Verge a obtenu un impressionnant total de 8 heures et 50 minutes "pendant une journée de travail normale de permutation entre une douzaine d'onglets Chrome, l'exécution de Slack et la diffusion occasionnelle de Netflix ou Spotify à une luminosité de 50% et un profil de batterie équilibré", que PCMag trouve 7 heures et 43 minutes ou Digital Trends un total de 6 heures sous une charge de navigation Web légère, Notebookcheck ne boucle que 4 heures d'utilisation en navigation Wifi sur le profil équilibré.

A savoir que la charge via USB Type-C est possible contrairement à la plupart des autres ordinateurs portables de jeu. Bien que la batterie se décharge toujours pendant les jeux et que la vitesse de recharge ne soit pas aussi rapide qu'avec l'adaptateur secteur dédié, l'option est certainement appréciée, surtout en déplacements.