Tests du jour : Alienware, Asus et Toshiba

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2008, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Trois tests au programme pour clôturer la semaine. Le premier consacré au Toshiba Tecra R10, le second, à l’Alienware M17 et le dernier, à l’Asus G71G.


Le Toshiba Tecra R10-S4401 embarque un processeur Intel Core 2 Duo SP9300 (2.26 GHz), 3 Go DDR2 800 MHz, un disque dur SATA de 160 Go à 7200 tr/min, une carte graphique Quadro NVS 150M 128 Mo GDDR3 dédiés 1.4 Go TurboCache, un écran 14.1 pouces LED High Brightness (1280×800), une webcam 0.3 megapixel avec micro, un graveur DVD double couche, un lecteur d’empreintes digitales (TPM 1.2), un lecteur de cartes et des interfaces Wi-Fi a/g/n, Bluetooth 2.1+EDR, ExpressCard, VGA, Casque, Micro, Ethernet Gigabit et USB 2.0 (x3 dont 1 combo e-SATA).

Le design est assez sobre mais sa conception est de très bonne facture. L’utilisation de magnésium lui assure robustesse et légèreté. La frappe est agréable mais le touchpad est trop étroit. La dalle délivre une image claire grâce au rétro-éclairage à LED mais la résolution est un peu faible et les angles de vision ne sont pas particulièrement ouverts. Les performances sont satisfaisantes, légèrement supérieures à la moyenne. La carte graphique s’en sort bien en 3D et il est même envisageable de jouer. L’autonomie atteint 4h23.

Accéder au test du Toshiba Tecra R10-S4401 sur LaptopMag

L’Alienware M17 testé est configuré avec un processeur Intel Core Quad Q9100 (2.26 GHz), 4 Go DDR3 1066 MHz, un disque dur SATA de 320 Go à 7200 tr/min, deux cartes graphique Radeon Mobility HD3870 512 Mo dédiés en crossfire, un écran 17 pouces (1920×1200), une webcam 2.0 megapixels, un graveur DVD double couche, un lecteur d’empreintes digitales, un lecteur de cartes 7 en 1, un système audio 2.1, un pavé numérique et des connecteurs Wi-Fi a/b/g, Bluetooth 2.1+EDR, HDMI 1.3b, Firewire, ExpressCard54, VGA, Infrarouge, Audio Coaxiale, Audio Optique, Casque, Micro, Ethernet Gigabit et USB 2.0 (x3 dont 1 combo e-SATA). Il fonctionne sous Windows Vista Familiale Premium e pèse 5.35 Kg avec sa batterie 12 cellules.

Le M17 reprend le design de la marque, reconnaissable au premier coup d’œil avec notamment l’Alien aux yeux illuminés. L’ensemble dégage le sentiment d’avoir à faire à une machine haut de gamme. La conception est de bonne facture, seule la coque de la dalle manque quelque peu de rigidité. Le bundle est complet avec la présence d’un tapis de souris, d’une housse de protection à l’effigie de la marque et d’un étui en cuir contenant le manuel et les CD. La connectique est elle aussi complète. Le clavier est confortable, tout comme le touchpad. La qualité sonore n’égale pas celle offerte pas les ensembles Harman Kardon présents sur les portables Toshiba. La dalle délivre des noirs profonds et les angles de vision horizontaux sont larges. Cependant, toutes les résolutions ne sont pas supportées. Le processeur Quad Core est particulièrement adapté pour les applications capables d’exploiter les quatre cœurs, par exemple, lors de l’encodage vidéo. Malgré ses deux cartes graphiques en Crossfire, les performances dans les jeux ne sont pas exceptionnelles. Ainsi Crysis, en résolution native, tourne à une moyenne de 18 fps. Les résultats sont meilleurs dans d’autres jeux, comme COD 4, mais le Crossfire n’est pas en mesure d’égaler les performances offertes par les dernières cartes NVIDIA. L’autonomie varie entre une et deux heures.

Accéder au test du Alienware M17 sur Trusted Reviews

Terminons avec l’Asus G71G qui propose un processeur Intel Core 2 Duo T9400 (2.53 GHz), 6 Go DDR2, 2 disques durs SATA de 250 Go à 5400 tr/min, une carte graphique GeForce 9800M GS 512 Mo GDDR3, un écran 17 pouces ColorShine (1920×1200), une webcam 2.0 megapixels rotative avec micro, un combo lecteur Blu-Ray/graveur DVD, un lecteur de cartes 5 en 1, un pavé numérique et des connectiques Wi-Fi a/g/n, Bluetooth 2.1+EDR, HDMI, Firewire, ExpressCard54, e-SATA, VGA, Infrarouge, Casque, S/PDIF, Micro, Ethernet Gigabit et USB 2.0 (x4).

La conception est très bonne, aucune zone de flexion n’est à déplorer. Toutefois, les caches qui dissimulent certains ports semblent fragiles. La dalle bénéficie d’une bonne luminosité et d’un taux de contraste plus élevé que la moyenne. Les angles de vision horizontaux sont larges. La qualité sonore est elle aussi au rendez-vous. La clavier est lui aussi de bonne facture et procure une frappe agréable. Le touchpad est précis et fluide. Sa configuration musclée lui permet d’afficher des performances à la hauteur des attentes des utilisateurs exigeants. Les températures et nuisances sonores sont bien contenues. L’autonomie atteint 1h30.

Accéder au test de l’Asus G71G sur Notebookreview

Bon week-end 😉

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


2 + 6 =