Notre avis sur le HP Envy x360 13-ay0018nf

De la puissance multi-coeurs dans un petit form-factor de 13 pouces, et convertible en tablette qui plus est, c'est le package proposé par le HP Envy x360 13-ay0018nf. Sous son boitier noir en métal d'1,3 kg, un processeur AMD Renoir Ryzen 7 4700U Octo Core couplé à 16 Go de mémoire vive et à un stockage SSD rapide de 512 Go, soit un package performant capable de répondre à presque tous les utilisateurs dans le cadre d'un usage productif avec un peu de création et de jeu. S'ajoutent à cela un bel écran tactile rotatif IPS bord-à-bord, une connectique complète avec USB Type-C, un lecteur d'empreintes digitales et des mensurations compactes sur un châssis en aluminium solide. Par contre, son fonctionnement est un peu bruyant et on ne connait pas encore le comportement du processeur Octo Core à l'intérieur de son petit format (probablement un peu bridé).

Le HP Envy x360 13-ay0018nf face à la concurrence

Le HP Envy x360 13-ay0018nf prend ses marques dans une catégorie assez pauvre en concurrents dans notre comparatif et s'impose sans conteste comme le modèle le plus puissant avec son processeur Octo Core et son total de RAM supérieur à la moyenne.

Caractéristiques du HP Envy x360 13-ay0018nf

Écran(s)13.3" Full HD IPS micro-bord tactile ouvrable à 360° Gorilla Glass 300nits (1920x1080, brillante)
ProcesseurAMD Ryzen 7 4700U Renoir (2.0 GHz, 8 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go (soudés) DDR4 3200 Mhz
Carte graphiqueAMD Radeon Vega 7
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique2 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2, 10Gbps, alimentation, DisplayPort 1.4), microSD
RéseauWi-Fi ac (2x2), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique-
Windows HelloOui, via lecteur d'empreinte
Système audio2 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost 2.0
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie11 heures / Li-ion 3 cellules 51 Whr
Poids / Dimensions (mm)1.3 Kg / 306.5 x 194.6 x 16.4

Châssis, connectique, écran du HP Envy x360 13-ay0018nf

En apparence, HP ne bouscule pas vraiment le design adopté par son prédécesseur (13-ar) et conserve ses surfaces lisses et mates. Il se contente d'arrondir les angles (littéralement) notamment au niveau des arrêtes du couvercle et des charnières pour supprimer l'effet très géométrique de l'ancien modèle. Le couvercle est recouvert d'aluminium pour servir la robustesse et les finitions sont soignées pour une qualité perçue satisfaisante. Cette version AMD hérite d'une esthétique entièrement noire/gris foncé (argent cendré) réveillée uniquement par de petits détails chromés au niveau du logo, des charnières et du pavé tactile.

Les mensurations ont un peu bougé également, notamment la finesse de la machine qui gonfle de près de 2 mm pour arriver à 16,4 mm d'épaisseur. Ce n'est pas grand chose et cela permet à HP de compacter l'ultrabook dans la profondeur (194 mm contre 214 mm sur le 13-ar) tout en conservant son petit poids de 1,3 kg. Avec son clavier rétro-éclairé, l'élégance est au rendez-vous tout en assurant une certaine sobriété capable de plaire au plus grand nombre.

Central sur ce type de PC convertible, l'écran est recouvert d'un verre Gorilla Glass très résistant contre les chocs et favorise l'immersion grâce à un design bord-à-bord encore plus travaillé sur ce modèle, surtout au niveau de la bordure sous l'écran réduite de moitié quasiment. Sa définition Full HD (1920 x 1080 px) met à disposition une densité d'affichage salutaire pour moduler l'affichage ou visionner dans les meilleures conditions votre contenu en Haute Définition. En outre, la surface brillante (Gorilla Glass et tactile oblige) révèle des couleurs très riches, mais la luminosité donnée à 300 nits par HP ne pourra pas combattre tous les reflets provoqués dans un environnement lumineux.

Pour en terminer avec l'étude du boitier de cet Envy x360 13-ay0018nf, la connectique est repositionnée mais conserve la même variété de ports. On retrouve un port USB Type-C Gen2 compatible avec l'alimentation (pour recharger le PC) et le flux vidéo DisplayPort 1.4, deux port USB 3.1 standard et une prise casque. L'ajout d'un lecteur de carte est salutaire même s'il s'agit du format microSD. Enfin, le lecteur d'empreintes digitales est intégré parmi les touches du clavier entre ALT et la flèche droite. C'est peu commun. Les modules sans fils sont récents mais pas de dernière génération (Wifi 5 AC et Bluetooth 5.0) et il ne semble pas que la webcam IR soit au menu.

Performances, autonomie du HP Envy x360 13-ay0018nf

La grande force de cet HP Envy x360 13-ay0018nf est à regarder au rayon processeur avec l'appui d'un AMD Ryzen Renoir (2020) Ryzen 7 4700U Octo Core basse consommation. Celui-ci fait preuve d'une belle hausse de performances par rapport au Ryzen 7 3700U (2019), grâce notamment au nombre de cœurs qui double mais aussi à la gravure plus fine employée. Sans trop nous avancer (le processeur est récent), pour tous les usages courant type bureautique, nous pouvons affirmer pouvoir obtenir des scores proches d'un Intel Core i7-1065G7 mais la différence se dessine plus visiblement sur des tâches gourmandes en ressources processeurs qui pourront tirer profit de tous les cœurs comme la création de contenu (montage, rendu, modélisation...). A savoir que l'on reste sur du basse consommation (TDP 15W), il ne faut donc pas attendre de ce processeur les mêmes ressources qu'un Octo Core-H (Ryzen 7 4800H) qui lui est un processeur pensé pour les calculs complexes approfondis.

En face, la mémoire vive de 16 Go constitue une force pour profiter d'un multitâche confortable quelque soit votre usage et pour envisager les années à venir sereinement.

L'Envy x360 13 ne se destine pas à jouer mais la Radeon Vega 7 intégrée au processeur n'est pas contre quelques parties occasionnelles. Au niveau d'une NVIDIA GeForce MX330, ses capacités suffisent amplement pour les travaux de tous les jours et les tâches listées plus haut et permettent même quelques parties de temps en temps sur des jeux assez peu exigeants graphiquement. La plupart exigeront de faire quelques concessions sur la définition de l'écran et/ou sur les détails cependant. D'autant que le processeur est forcé de faire quelques concessions sur sa puissance dans ce cas de figure (TDP réduit), en raison de la compacité du châssis. Entendez par là que vous ne pourrez pas tirer pleinement parti du potentiel des composants mais que l'ensemble vous permettra tout de même de jouer et de créer dans de bonnes conditions, une aubaine déjà pour le prix.

Le stockage est confié à un SSD NVMe PCIe de 512 Go qui va directement servir la réactivité globale du système au quotidien comparé à une configuration avec disque dur mécanique. Basé sur une interface PCIe plus rapide que du SATA3, le SSD assure des délais de chargements raccourcis, un lancement de Windows quasi instantané et des copies de fichiers très rapides, sans parler des qualités en terme d'économies d'énergie, de durabilité et de silence du SSD. Pour ne rien gâcher, sa capacité n'a rien de ridicule et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque.

Un point sur l'autonomie pour terminer, qui profite sur cette déclinaison d'une batterie de 51 Whr. Sans battre des records, elle devrait permettre d’avoisiner les 8 heures en navigation Web via Wifi.