Notre avis sur le Honor MagicBook Pro 2020

Fort du succès rencontré par le MagicBook 14, Honor revient en France avec une machine plus grande et plus musclée, le MagicBook Pro. Le prix plancher est toujours un argument de poids, de même que son grand écran de 16 pouces (FHD IPS) intégré dans un boitier léger (1.7 kg). L'élégance est au service de la sobriété dans son design où le métal prévaut et les performances sont assurées par un processeur d'envergure, le AMD Ryzen 5 4600H Hexa Core secondé par 16 Go de mémoire vive et par un stockage SSD de 512 Go pour servir la rapidité système. De plus, le clavier est rétro-éclairé, la webcam est rétractable (confidentialité), la connectique est satisfaisante et l'autonomie atteint les 10 heures. En revanche, l'absence de carte graphique dédiée dessert un peu le processeur et ses promesses au bénéfice des créatifs. Nous dédions donc ce type d'ultrabook aux utilisateurs à la recherche d'un PC pas cher au look sobre doté d'un grand écran mais sans besoin graphique impérieux comme le jeu ou les créations professionnelles.

Meilleur prix connu : 799€

Le Honor MagicBook Pro 2020 face à la concurrence

A bien des égards, le Honor MagicBook Pro n'a pas de concurrence valable dans le marché actuel avec un rapport qualité/prix difficilement égalable. Dans notre comparateur de prix, il apparait parmi les plus abordables du lot et intègre pourtant un processeur puissant dans un look élégant et léger, un must réservé plus généralement au haut de gamme (+ 1000€).

Caractéristiques du Honor MagicBook Pro 2020

Écran(s)16.1" Full HD LED IPS 100% sRGB 300 nits (1920x1080, antireflet)
ProcesseurAMD Ryzen 5 4600H Renoir (3.0 GHz, 6 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go DDR4 2400 MHz (dual channel, soudée)
Carte graphiqueAMD Radeon RX Vega 6
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique3 USB 3.2 + 1 USB 3.2 Type-C (Gen1), HDMI 2.0
RéseauWi-Fi ac (2x2), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique-
Windows HelloOui, via lecteur d'empreintes
Système audio2 haut-parleurs 2W
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie11 heures / Li-Polymère 2 cellules 56Whr
Poids / Dimensions (mm)1.7 Kg / 369 × 234 × 16.9

Châssis, connectique, écran du Honor MagicBook Pro 2020

Commençons par ce qui fait l'essentiel du charme et de la force du Honor MagicBook Pro, son boitier. Honor ne sort pas des sentiers battus et se rapproche du très bon châssis croisé sur son modèle en 14 pouces plus abordable, et c'est tout à son honneur. Les surfaces en alliage métallique sont lisses et mates, assemblées avec soin et ne présentent aucun bord coupant pouvant rendre sa manipulation inconfortable. La sobriété est de rigueur avec un coloris Gris foncé qui tire vers le violet. Les adeptes des PC Apple seront conquis, les amateurs de design criard un peu moins. Quoi qu'il en soit, le MagicBook Pro pourra se glisser dans n'importe quel environnement sans se faire remarquer.

A l'ouverture, on remarque immédiatement l'écran borderless plus grand que la moyenne avec ses 16.1 pouces, entouré d'un cadre de 4,9 mm pour un ratio écran/châssis de 90%. L'immersion est convaincante, d'autant que la dalle IPS assure des angles de vision larges (170°). Par contre, on se rend vite compte que le format ne favorise aucun gain en matière de confort et s'applique simplement à faire comme le MacBook Pro 16 d'Apple. En effet, le format d'affichage (16:9) et la définition (Full HD 1920 x 1080 px) de l'écran sont basiques et le PC est forcément plus encombrant en largeur. Par ailleurs, Honor pense à ceux qui travaillent l'image avec une couverture colorimétrique sRGB à 100%. Pour faire un peu de retouche occasionnelle, c'est bienvenu. Notez que la luminosité maximale atteint les 340 nits, un bon niveau pour la gamme tarifaire du PC, mais qui pourra entraver l'utilisation par temps ensoleillé en extérieur.

Pour sa part, le clavier est rétro-éclairé de blanc sur deux niveaux d'intensité et confortable pour la saisie avec ses touches larges à la course très courte même si son format est ramassé au centre au détriment de l'espacement des touches et du pavé numérique. On observe par ailleurs deux grilles de haut-parleurs de part et d'autre du clavier qui assurent une projection sonore en frontal. Dans cette configuration, l'effet stéréo est appréciable et le rendu est propre, sachant que le traitement sonore offert par l'application Nahimic permet de faire les ajustements à son goût. Par contre, l'intégration de ces haut-parleurs n'est pas idéale de par leur couleur noire et leur format semblable à une touche de saisie qui peut perturber lors de la frappe, sans parler du rendu esthétique proprement dit qui ne devrait pas séduire tout le monde. Un mot sur le touchpad à présent qui montre des dimensions confortables mais dont l'intégration est sujette à reproches. Un bruit de "vide creu" se fait entendre lors de son utilisation, sans doute lié à l'espace libéré dans le châssis plus grand.

La connectique assure un niveau correct même si certains regretteront l'absence de lecteur de carte notamment. Ici, une sortie HDMI 2.0, trois ports USB 3.2 de taille standard et un port USB 3.2 Type-C Gen1. A savoir que ce denier sert aussi et surtout à la charge. Ceux qui voudront brancher leur PC et profiter de la polyvalence du port USB-C devront donc acquérir un dock. La connectivité est confiée aux modules sans fil récents (Wifi AC et Bluetooth 5.0) et un lecteur biométrique est dissimulé au niveau du bouton Power pour une authentification rapide et sécurisée via Windows Hello. Dernier point qui montre à quel point Honor veut préserver votre vie privée (et gagner de la place autour de l'écran), la webcam est "cachée" sous une touche de fonction du clavier et déployable sous la pression. Disponible à la demande, elle offre surtout un angle de prise de vue un peu maladroit.

Performances, autonomie du Honor MagicBook Pro 2020

Pour son MagicBook Pro, Honor a fait le choix de la puissance et l'a doté d'un processeur à 6 cœurs AMD Renoir-H que l'on a plus l'habitude de croiser dans des PC gamer plus épais, le AMD Ryzen 5 4600H. Alors que ce type d'ultrabook est généralement équipé de processeurs basse consommation, Honor a préféré miser sur les perfs (45W), de quoi séduire les créatifs qui ont besoin d'une puissance de calcul importante. Globalement, avec des capacités semblables à celles d'un Intel Core i7-10750H, le processeur de chez AMD va offrir un coup de boost aux tâches capables d'exploiter les 6 cœurs comme certains logiciels de création de contenu, de modélisation 3D ou de montage vidéo, sachant que les performances de ce composant dépendent avant tout de sa capacité à être refroidi et dans un châssis si fin, le système de refroidissement ne devrait pas permettre de tirer entièrement profit de ce que peut offrir le composant. Toutefois, le gain par rapport aux équivalents basse consommation (Core i7-1065G7) devrait se faire sentir et répondre aux besoins de créatifs et autres youtubeurs débutants au budget serré. En soutien, les 16 Go de mémoire vive (dual channel, soudé) assurent ce qu'il faut de fluidité en multitâche sans restriction. C'est ce que nous attendons d'un ultrabook multimédia avec RAM soudée, afin de voir venir les prochaines années avec sérénité.

Contrairement à un PC gamer, l’affichage n’est pas régi par une puce graphique dédiée mais par la AMD Radeon RX Vega 6 intégrée au processeur. Le jeu n'est pas proscrit pour autant mais se limite à des titres assez basiques (pas ou peu de AAA) avec des détails maitrisés. Autrement, ses capacités suffisent amplement pour les travaux de tous les jours et soutiennent même un peu de tâches de création quand c'est nécessaire même si l'export photo et vidéo s'en ressentira forcément. Il est vrai que sans l'appui d'un GPU dédié, le gain apporté par le processeur 45W perd un peu de superbe même si cela permet de maitriser les températures et le bruit du PC, ici contenu à 44 dB max. en usage intensif. C'est audible mais loin d'être envahissant.

Le stockage privilégie la rapidité à la capacité à l'intérieur du Honor MagicBook Pro 2020. C'est le standard désormais sur ce type d'ultrabook dans les 700/800 euros. On retrouve donc un SSD NVMe PCIe de 512 Go qui va assurer une belle réactivité globale du système au quotidien. Plus silencieux, robuste et économe en énergie qu'un disque mécanique, il permet à Windows d'atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, sa capacité n'a rien de ridicule et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque même si certains ne trouveront pas cela suffisant.

Enfin, la batterie est la même que celle intégrée au petit MagicBook 14 2020 (56 Whr) et le moins que l’on puisse dire, c’est que le MagicBook Pro s’en accommode très bien puisqu’il est capable de tenir facilement une journée de travail complète avec 10 heures d'autonomie en usage courant, ce qui est plutôt bluffant pour alimenter un processeur 45W. Notez également que le PC rechargera 50% de sa batterie en 30 minutes grâce à un chargeur USB Type-C 65 W.

Meilleur prix connu : 799€