Notre avis sur le HP Envy 13-ba0018nf

Avec son écran Sure View servant la confidentialité et sa base multimédia efficace, le HP Envy 13-ba0018nf est un petit 13 pouces qui a de quoi séduire son public. Enfermé dans un boitier en aluminium sobre et compact, cet ultrabook concentre ce qu'il faut de performances grâce à son Core i7 quadricœurs de 10ème gen., sa carte graphique GeForce MX350 ainsi qu'une belle réactivité système autorisée par le RAM de 16 Go et par le SSD dédié de 1 To, un package parfait pour les étudiants notamment. Son écran Full HD IPS est très lumineux (1000 nits) et la liste d'agréments est précieuse comme le clavier rétro-éclairé, le lecteur d'empreintes digitales, les éléments de confidentialité et l'autonomie généreuse. Par contre, les plus pointilleux pourront lui reprocher son écran brillant ou sa ventilation présente et il ne semble pas que cette référence soit pourvue du Thunderbolt 3.

Meilleur prix connu : 1279€

Le HP Envy 13-ba0018nf face à la concurrence

Le HP Envy 13-ba0018nf séduit grâce à son boitier en alu compact et sa bonne autonomie dans notre comparatif même s'il n'est pas le plus compétitif du marché. Son écran Sure View peut être aussi un élément valorisant.

Caractéristiques du HP Envy 13-ba0018nf

Écran(s)13.3" Full IPS LED Sure View 1000nits bord à bord (1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-10510U Comet Lake (1.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go (soudés) DDR4 2666 MHz
Carte graphiqueNVIDIA Pascal GeForce MX350 2 Go GDDR5 dédié, Intel UHD 620 et Optimus
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 1 To
Connectique2 USB 3.2 (Gen1, dont 1 Boost) + 1 USB 3.2 Type-C (Gen2), microSD
RéseauWi-Fi ax (2x2), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique-
Windows HelloOui, via lecteur d'empreinte
Système audio2 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost 2.0
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie7 heures / Li-ion 3 cellules 51Whr
Poids / Dimensions (mm)1.3 Kg / 306.5 x 194.6 x 16.9

Châssis, connectique, écran du HP Envy 13-ba0018nf

Le design du HP Envy 13-ba0018nf est pourvu d'un aspect sobre et chic, compact sans trop l'être. Ainsi, l'ultrabook prend place dans un boitier entièrement métallique tout en angles et en accents polis, agrémenté sur cette référence d'un élégant et consensuel coloris "Argent naturel".

La base de l'écran abandonne son effet chromé pour plus de sobriété mais préserve son "retour" qui caractérise un système de charnière ingénieux : l'écran à l'ouverture va incliner légèrement le clavier afin d'optimiser la circulation de l'air sous la base et d'apporter du confort de frappe. Pour cet Envy 2020, HP a choisi de supprimer la grille de haut-parleur au dessus du clavier, ce qui a permis de gagner de précieux millimètres (18 mm) au niveau de la profondeur de l'ultrabook. Le reste de la silhouette a été légèrement gonflé avec une épaisseur passée à 16,9 mm (contre 14,7 mm sur l'Envy de 2019) et un poids qui prend 100g avec 1,3 kg sur la balance. Ce parti-pris semble être la norme cette année avec des fabricants qui font marche arrière dans la course à la compacité pour mettre à l'aise les composants tout en préservant la mobilité.

Le clavier est rétro-éclairé en blanc et abrite désormais le lecteur d'empreintes digitales (Windows Hello), entre la touche ALT et la flèche droite. C'est peu commun. Ce dernier assure une authentification simplifiée et sécurisée à votre session. Autre bon point, la webcam profite d'un petit clapet "privacy shutter" pour empêcher toute intrusion, activable grâce à un bouton poussoir placé sur le profil droit du PC. Le HP Envy 13-ba0018nf met donc le paquet sur la confidentialité.

L'écran est toujours aussi immersif avec son design micro-bords convaincant. Sa définition Full HD (1920 x 1080 px) permet d'offrir un vaste espace d'affichage parfaitement net et de tirer le meilleur profit du contenu en Haute Définition tandis que la technologie IPS se charge d'ouvrir les angles d'approche et de reproduire un large spectre de couleurs. A savoir que la surface brillante complique sensiblement la visibilité de l'affichage lorsque la luminosité ambiante est importante (ex : extérieur) mais cette surface est aussi jugée plus esthétique et favorise un meilleur rendu des couleurs qu'une dalle antireflet/satinée/mate.

Par ailleurs, notez que cet écran est équipé de l'option Sure View. Concrètement, il s'agit d'un filtre qui lorsqu'il est activé, va assombrir l'image lorsqu’elle est vue à un angle de 35 degrés ou plus pour préserver votre affichage des regards indiscrets. Nous avions tendance à alerter sur la réduction du champ de netteté à l'approche de l'écran même lorsque l'option est inactive comme nous le précisons dans notre test du Envy 13-aq. Cependant, ce modèle affiche une luminosité stellaire de 1000 nits devrait permettre de contrer cet effet de floutage du Sure View et offrir une visibilité parfaite en extérieur, même face à une dalle en verre réfléchissante.

Le tour du châssis se termine avec la connectique qui grandit légèrement par rapport à l'année dernière, mais pas forcément comme on l'imagine. Si le nombre de port est le même, le HP Envy 2020 gagne un port USB Type-C Gen 2 (apparemment pas TB3 sur ce modèle...) à la place de l'USB-C standard. On compte également deux ports USB 3.2 standards ainsi qu'un lecteur de carte microSD. Les modules sans fil récents Wifi 6 802.11 AX et Bluetooth 5.0 sont aussi au programme.

Performances, autonomie du HP Envy 13-ba0018nf

L'Envy 13 repose son traitement graphique sur la GeForce MX350, une carte dédiée de milieu de gamme basée sur l'architecture Pascal (2016). Elle s'agit d'une mise à jour de la GeForce MX250 avec un petit gain de fréquence lui permettant de flirter avec les performances d'une GTX 1050. Ce GPU est donc d'un appui précieux dans l'usage courant et pour lancer quelques jeux. Le joueur occasionnel pourra donc s’exercer en FHD Low sur une bonne partie des titres du marché à condition de faire des concessions sur la netteté du rendu.

Le stockage est un autre élément décisif à l'intérieur de l'ultrabook puisqu'il repose sur un SSD dédié rapide de 1 To (NVMe PCIe). Le système y gagne directement comparé à une configuration avec disque dur mécanique en raison de la rapidité de chargement offerte par le SSD. Ce type de stockage assure des phases d'allumage et d'extinction presque instantanées, des transferts calculés en secondes ou des lancements de logiciels instantanés là où le support mécanique impliquait des latences conséquentes. Notez par ailleurs que le SSD est par nature plus silencieux, robuste et efficient qu'un disque dur. Et s'il est souvent taclé pour sa capacité de stockage trop faible, il n'en est rien ici puisqu'il met à disposition 1 To, de quoi permettre l'installation de programmes lourds et le stockage de votre ludothèque toute entière.

Grâce à son architecture équilibrée, l'ultrabook peut profiter à une large palette d'utilisateurs. Et pour cause, il repose sur un processeur Core i7-10510U Quad Core basse consommation de 10ème génération aidé ici de 16 Go de mémoire vive. De fait, l'usage courant (navigation Web, traitement Office, vidéo) est pris en charge dans son ensemble et les applications plus gourmandes nécessitant l'appui de l'architecture multicœurs (montage vidéo, Photoshop poussé, Lightroom léger...) profitent d'un bel aplomb. Et avec les 16 Go de RAM derrière, le système ne perdra pas en fluidité en multitâche, même dans les années à venir. Une bonne chose sachant que la RAM est soudée et donc non évolutive.

Enfin, l'autonomie fait toujours partie des arguments du Envy 13 et totalise ici près de 9 heures en navigation Web avec Wifi actif. C'est satisfaisant et parfait pour les nomades.

Meilleur prix connu : 1279€