Notre avis sur l'Acer Swift 3 SF313-53-57GW

Estampillé sous le nouvelle plateforme Intel Evo, l'Acer Swift 3 SF313-53-57GW répond donc à une expérience utilisateur précise, assurant réactivité optimale, sortie de veille instantanée, autonomie longue durée et charge rapide. Ce petit 13 pouces héberge un processeur de 11ème génération Core i5 Quad Core avec la puce graphique Intel Iris Xe intégrée qui autorise une utilisation courante avec un bel appui graphique pour assurer un peu de création et de jeu. Le tout est soutenu par 16 Go de RAM et par un stockage SSD de 512 Go pour la rapidité du système. N'oublions pas l'ajout d'agréments précieux comme le clavier rétro-éclairé, le châssis métallisé, le lecteur d'empreintes et la connectique Thunderbolt 4, le tout intégré dans un boitier de 1,19 kg et assurant 11 heures d'autonomie. Mais attendez-vous à voir l'ultrabook chauffer si vous jouez dessus.

Meilleur prix connu : 999€

L'Acer Swift 3 SF313-53-57GW face à la concurrence

Grâce à son écran QHD+ au format 3:2, l'Acer Swift 3 SF313-53-57GW se place à part dans sa catégorie. Dans dans notre comparatif, son processeur de 11ème génération et son châssis en métal mêlés à une autonomie longue durée font aussi la différence.

Caractéristiques Acer Swift 3 SF313-53-57GW

Écran(s) 13.5" QHD+ 3:2 LED IPS CineCrystal 400nits 100% sRGB bords fins (2256x1504, brillante)
Processeur Intel Core i5-1135G7 Tiger Lake (2.4 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée 16 Go LPDDR4X 2133 MHz (soudés)
Carte graphique Intel Iris Xe Graphics
Stockage SSD M.2 de 512 Go (NVMe PCIe 3.0 x4)
Connectique 2 USB 3.2 + 1 USB 4 Type-C Thunderbolt 4, HDMI
Réseau Wi-Fi ax (Intel Wi-Fi 6 AX201), Bluetooth 5.0
Clavier rétro éclairé Oui
Pavé numérique -
Windows Hello Oui, lecteur d'empreintes
Système audio 2 haut-parleurs Dolby Audio Premium, Acer TrueHarmony
Système d'exploitation Windows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie 11 heures / Li-Ion 4 cellules 56 Whr
Poids / Dimensions (mm) 1.2 Kg / 302.5 x 233.9 x 15.95

Châssis, connectique, écran de l'Acer Swift SF313-53-57GW

Le Swift 3 est illustre dans la gamme bureautique d'Acer et parmi les meilleurs ultrabooks de sa catégorie. Pour 2021, Acer conserve l'excellent boitier en alliage de lithium-magnésium-aluminum de son prédécesseur (SF313-52). Cette matière hybride croisée sur les Swift 5 et 7 jusque là est connu pour sa solidité mais aussi et surtout sur sa légèreté. Ainsi, le Swift SF313-53-57GW peut avancer 1,19 kg sur la balance seulement. Le format est par ailleurs compacté avec une épaisseur de 16 mm pour un encombrement limité (302 x 234 mm), de quoi l'emporter partout avec vous.

Le clavier est rétro-éclairé de blanc sur plusieurs niveaux de luminosité. C'est plutôt pratique dans l’obscurité mais autrement, en journée, le blanc sur les touches argents fait l'effet contraire et complique la lisibilité du lettrage. Il convient dans ce cas de le désactiver tout simplement.

On retrouve la silhouette angulaire de son grand frère en 14 pouces (Swift 3 SF314-57) à laquelle Acer a associé sur ce modèle une surface argentée mate des plus neutres. Le soin apporté aux finitions est visible et l'assemblage est de qualité même si quelques détails trahissent son positionnement "milieu de gamme" comme son cadre en plastique foncé autour de l'écran.

Parlant de lui, l'écran de 13,5 pouces du Swift 3 cultive un sentiment d'immersion importante grâce à un design bord-à-bord amplifié mais surtout à une définition QHD+ (2256 x 1504 px) étendue. Cette définition d'écran offre une importante densité d'affichage et un sentiment de netteté, appréciable même sur du 13 pouces pour profiter de votre contenu en Haute Définition dans les meilleures conditions et pour grossir les caractères et les détails sans perdre en précision. Par ailleurs, la dalle couvre 100% de l'espace sRGB pour ceux qui travaillent l'image.

D'ailleurs, nous ne saurions que trop vous recommander une mise à l'échelle grossie (125% ou plus) pour récupérer un contenu à la bonne taille. Lumineux (400 nits) et visible sous tous les angles (dalle IPS), l'écran est recouvert d'une surface glossy (brillante) qui aura tendance à refléter la luminosité ambiante. C'est le prix à payer pour une perception plus colorée et plus vive que face à un écran mat/satiné. Notons par ailleurs le format peu conventionnel de la dalle 3:2 qui assure un visionnage vertical amplifié qui réduit le besoin de dérouler les pages. C'est l'idéal en productivité.

Enfin, la connectique est répartie sur les côtés du boitier et accueille tout le nécessaire, et même un peu plus. On retrouve en tout trois ports USB dont deux ports USB 3.2 ainsi qu'un USB 4 Type-C Thunderbolt 4 polyvalent et dernier cri. On retrouve également une sortie HDMI ainsi qu'un lecteur biométrique (sous le clavier, à droite) pour sécuriser vos données et vous authentifier à votre session d'un simple toucher du doigt (Windows Hello). Le module Wifi profite de la dernière norme 802.11 AX et le Bluetooth 5.0 est également au menu. Le lecteur de carte SD est aux abonnés absent par contre.

Performances, autonomie de l'Acer Swift 3 SF313-53-57GW

Pour animer ce Swift 3 SF313-53-57GW, un processeur Core i5-1135G7 de 11ème génération. Connu sous l'appellation Tiger Lake, ce processeur apporte quelques avancées intéressantes, à commencer par un TDP plus élevé. Ainsi, le Core i5-1135G7 de notre Swift affiche un TDP de 28W là où ses prédécesseurs, le Core i5-1035G4 et le Core i5-10210U se contentent d'un TDP de 15W. Ceci entraine une hausse de performances assez visible sur les logiciels avancés (Lightroom, Capture One Pro, Davinci Resolve, 7Zip, etc.), un peu moins sur les tâches basiques du quotidien (Office, surf sur le Web, streaming...). Entendons-nous, ces tâches en question sont parfaitement prises en charge par l'ultrabook mais s'agissant de missions n'engageant que très peu de ressources, la différence entre les générations n'est pas notable. Et puis gardez en tête qu'on a tout de même en face un Core i5 basse consommation, donc pas de quoi fournir des performances intensives en création comme le feraient des processeur non basse conso (-H). En face, la mémoire vive prévoit 16 Go RAM, un total généreux qui assure une fluidité impeccable en multitâche. A savoir que la RAM est soudée et donc non évolutive sur cet appareil, donc c'est bienvenu.

Mais la nouveauté la plus intéressante de cette Gen11 Tiger Lake réside surtout dans leur nouvelle puce graphique intégrée, la Iris Xe. Grâce à elle, Intel revient dans la course face à AMD mais aussi et surtout face aux petites cartes graphiques NVIDIA comme la GeForce MX250 ou la GeForce MX350. Les performances de l'Iris Plus G7 de la Gen10 (Ice Lake) sont dépassées d'une bonne longueur. Ainsi, avec l'Iris Xe, vous devriez être capable de jouer à de nombreux jeux en 1080p dans de bonnes conditions et de travailler sur des tâches assez gourmandes en puissance graphiques (Lightroom) sans délai. Autre bénéfice à disposer d'une puce graphique plus véloce intégrée au processeur, c'est de simplifier le conception du système de ventilation et donc d'occasionner moins de bruit et de chaleur que sur une configuration avec carte graphique dédiée.

De son côté, le stockage est confié à un SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go qui va apporter une dose de réactivité bienvenue au système. Par rapport à un disque dur mécanique standard, est est plus silencieux, robuste et économe en énergie et permet à Windows d'atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, sa capacité n'a rien de ridicule et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque même si certains peuvent ne pas trouver cela suffisant.

Terminons avec une notion de l'autonomie, très importante si vous voulez l'emporter dans vos déplacements quotidiens. Malgré le petit profil de l'ultrabook, Acer a tout de même réussi a y glisser une batterie de 56 Whr, lui permettant de proposer plus de 10 heures d'autonomie. Une force pour l'emporter avec vous une journée entière.

Meilleur prix connu : 999€