Notre avis sur le HP Pavilion 13-bb0015nf

Léger, élégant et rapide, le HP Pavilion 13-bb0015nf a tout bon en matière de mobilité. Cet ultrabook de 13 pouces concentre un bon niveau de puissance grâce à son Core i7 Quad Core de 11ème gen. avec solution graphique Iris Xe intégrée ainsi qu'une excellente réactivité système autorisée par le RAM de 16 Go et par le SSD dédié de 1 To, un package parfait pour la bureautique productive et le multimédia. La mise en images est confiée à un écran de 13 pouces brillant IPS glissé dans un châssis argenté de 1,2 kg. Le clavier est confortable et rétro-éclairé, le lecteur d'empreinte assure la connexion Windows Hello, l'autonomie dépasse les 7 heures et le look est soigné mais a déjà vu 13 pouces plus fin et l'écran est de qualité modeste.

Meilleur prix connu : 949€

Le HP Pavilion 13-bb0015nf face à la concurrence

Les 13 pouces présentant ce niveau de performances ne sont pas très nombreux, de quoi assurer à notre HP Pavilion 13-bb0015nf une bonne place dans notre comparatif avec son processeur Intel récent et son stockage SSD de bonne capacité.

Caractéristiques du HP Pavilion 13-bb0015nf

Écran(s) 13.3" Full HD IPS BrightView LED bord-à-bord (1920x1080, brillante)
Processeur Intel Core i7-1165G7 Tiger Lake (2.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée 16 Go (soudés) DDR4 3200 MHz
Carte graphique Intel Iris Xe Graphics
Stockage SSD M.2 NVMe PCIe de 1 To
Connectique 2 USB 3.2 + 1 USB 3.2 Type-C (Gen2), HDMI 2.0, microSD/SDHC
Réseau Wi-Fi ax (2x2), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairé Oui
Pavé numérique -
Windows Hello Oui, via lecteur d'empreinte
Système audio 2 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost
Système d'exploitation Windows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie 8 heures / Li-Polymère 3 cellules 43Whr
Poids / Dimensions (mm) 1.24 Kg / 309 x 205 x 16.9

Châssis, connectique, écran du HP Pavilion 13-bb0015nf

Le design de cet HP Pavilion 13-bb0015nf reprend les mêmes codes que son prédécesseur avec sa silhouette subtilement angulaire, sa charnière centrale qui surélève le clavier à l'ouverture du couvercle et son châssis mêlant le plastique et le métal au look argenté épuré et sobre. On remarque toutefois que les grilles de haut-parleur graphique du Pavilion 13-an ont disparu de la base pour trouver place sans doute sous le PC comme c'est le cas sur une majorité des PC portable de cette gamme.

HP a optimisé les mensurations de l'ultrabook même si la catégorie compte désormais beaucoup de machines plus compactes. Le poids est raisonnable (1,24 kg) ainsi que l'encombrement passé de 311x211 mm à 309x205mm. En revanche HP a fait le choix de faire grossir légèrement son ultrabook en épaisseur, passant de 15,4 mm à 16,9 mm (il faut bien gagner la place perdue en encombrement). De fait, il fait partie des mauvais élèves en matière d'épaisseur.

A l'ouverture, on découvre un écran aux "micro-bords" plutôt convaincants même s'ils se limitent aux cotés et que là encore, on a déjà vu plus immersif dans sa catégorie. Ils mettent en valeur un affichage de qualité basé sur une dalle IPS (250 nits). Celle-ci assure une visibilité optimale quelque soit l'angle d'approche et une colorimétrie équilibrée. La définition est étendue Full HD (1920 x 1080 px) afin de profiter au mieux de votre contenu en Haute Définition et la dalle brillante soigne l'esthétique plutôt que le confort puisqu'elle va entrainer de nombreux reflets en environnement lumineux.

Terminons ce tour du boitier par la connectique qui rassemble tout ce dont un utilisateur nomade a besoin : deux ports USB 3.2 de taille standard, une sortie HDMI 2.0, un lecteur de carte microSD, un verrou et un port USB 3.2 Type-C (Gen2). Les modules sans fil sont confiés au Wifi ac (et non Wifi ax) et au Bluetooth 5.0. Un lecteur d'empreintes digitales prend place sur le côté droit du PC (sous le clavier) afin de permettre l'authentification Windows Hello.

Performances, autonomie du HP Pavilion 13-bb0015nf

Le HP Pavilion 13-bb0015nf est animé par un processeur Core i7-1165G7 Quad Core de 11ème génération Tiger Lake. Celui-ci apporte quelques avancées intéressantes par rapport aux générations précédentes, à commencer par un TDP plus élevé. Ainsi, le Core i7-1165G7 de notre HP affiche un TDP de 28W là où ses prédécesseurs, le Core i7-1065G7 et le Core i7-10510U se contentent d'un TDP de 15W, et ce malgré la basse consommation. Ceci découle sur une hausse de performances visible sur les logiciels avancés (Lightroom, Capture One Pro, Davinci Resolve, 7Zip, etc.), un peu moins sur les tâches basiques du quotidien (Office, surf sur le Web, streaming...). Entendons-nous, ces tâches en question sont parfaitement prises en charge par le Pavilion mais s'agissant de missions n'engageant que très peu de ressources, la différence entre les générations n'est pas notable. En face, la mémoire vive prévoit 16 Go RAM, un total important pour le multitâche qui permet de voir venir les prochaines années sereinement.

Mais la nouveauté la plus intéressante de cette Gen11 Tiger Lake réside surtout dans leur nouvelle puce graphique intégrée, la Iris Xe. Grâce à elle, Intel revient dans la course face à AMD mais aussi et surtout face aux petites cartes graphiques NVIDIA comme la GeForce MX250 ou la GeForce MX350. Les performances de l'Iris Plus G7 de la Gen10 (Ice Lake) sont dépassées d'une bonne longueur. Ainsi, avec l'Iris Xe, vous devriez être capable de jouer à de nombreux jeux en 1080p dans de bonnes conditions et de travailler sur des tâches assez gourmandes en puissance graphiques (Lightroom) sans délai. Autre bénéfice à disposer d'une puce graphique plus véloce intégrée au processeur, c'est de simplifier le conception du système de ventilation et donc d'occasionner moins de bruit et de chaleur que sur une configuration avec carte graphique dédiée.

Charnière lui aussi dans cette configuration, le stockage est confié à un SSD dédié de 1 To, une capacité généreuse prêtée encore plus communément aux disque dur et qui permet de stocker sans restrictions de gros fichiers multimédia. Le système y gagne directement comparé à une configuration avec disque dur mécanique en raison de la rapidité de chargement offerte par le SSD. Ce type de stockage assure des phases d'allumage et d'extinction presque instantanées, des transferts calculés en secondes ou des lancements de logiciels instantanés là où le support mécanique impliquait des latences conséquentes. Notez par ailleurs que le SSD est par nature plus silencieux, robuste et efficient qu'un disque dur.

Enfin, question autonomie, la capacité limitée de la batterie a été revue légèrement à la hausse (43 Whr), ce qui devrait permettre d'atteindre les 7 heures en navigation Internet via Wifi. C'est dans la petite moyenne.

Meilleur prix connu : 949€