Les futurs processeurs Intel Meteor Lake gravés en 7nm sont attendus pour 2023. Et une partie de la production de CPU sera confiée à TSMC.

intel logo

Le nouveau directeur général d'Intel Pat Gelsinger a révélé lors de la conférence Unleashed: Engineering the Future que la firme de Santa Clara confiera une partie de sa production de processeurs au taïwanais TSMC, en raison de difficulté de productions des puces 10nm et 7nm.

D'ailleurs, il en profite pour annoncer que les futurs processeurs Meteor Lake adoptant justement une finesse de gravure 7nm sont prévus pour être lancés en 2023.

Les Meteor Lake s'appuieront sur une architecture hybride combinant des cœurs puissants à des cœurs économes, à l'image des Alder Lake attendus plus tôt et gravés eux en 10nm.

Les futurs processeurs Intel Meteor Lake intégrerait ainsi des cœurs puissants Ocean Cove et cœurs modestes Atom Gracemont.

Source : WCCFTech