Lenovo IdeaPad Flex 5 14ALC05, ultrabook 14 pouces convertible tablette multimédia avec Octo Core et stylet (799€)

14" IPS Full HD tactile, Ryzen 7 Octo Core, SSD 512 Go, 8 Go, 1.5 kg, 9h, stylet

Article initialement publié le 8 avril 2021 :

Notre avis sur le Lenovo IdeaPad Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR)

Avec sa configuration flexible favorisant la modularité et sa bonne autonomie, le Lenovo IdeaPad Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR) constitue un outil de choix pour l’utilisateur nomade. Cet ultrabook de 14 pouces convertible en tablette est dominé par un bel écran borderless Full HD IPS tactile posé sur des charnières rotatives à 360°. Il renferme un processeur AMD Ryzen 7 5700U Octo Core soutenu par un stockage SSD rapide de 512 Go et une RAM de 8 Go. Ajoutez à cela quelques commodités comme le clavier rétro-éclairé, le lecteur d’empreinte, le corps à base de métal ou les mensurations assez compactes et vous obtenez un compagnon parfait pour vos sorties studieuses. On a déjà vu 14 pouces nomade plus léger cela dit l’écran manque de luminosité.

Le Lenovo IdeaPad Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR) face à la concurrence

Le Lenovo IdeaPad Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR) se positionne dans la bonne moyenne de sa catégorie dans notre comparatif où il est le seul à intégrer un processeur à 8 cœurs.

Caractéristiques du Lenovo IdeaPad Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR)

Écran(s) 14″ Full HD IPS LED tactile multi-touch ouvrable à 360° 250 nits (1920×1080, brillante)
Processeur AMD Ryzen 7 5700U Lucienne (1.8 GHz, 8 cœurs)
Mémoire vive installée 8 Go (soudés) DDR4 3200 MHz
Carte graphique AMD Radeon RX Vega 8
Stockage SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique 2 USB 3.2 + 1 USB 3.2 Type-C (Gen1), HDMI 1.4, SD/SDHC/SDXC
Réseau Wi-Fi ax (2×2), Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairé Oui
Pavé numérique
Windows Hello Oui, via lecteur d’empreinte
Système audio 2 haut-parleurs 2W Dolby Audio Premium
Système d’exploitation Windows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie 9 heures / Li-Polymère 52.5 Whr
Poids / Dimensions (mm) 1.5 Kg / 321 x 217 x 20.9

Châssis, connectique, écran du Lenovo IdeaPad Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR)

Pour concevoir son nouveau Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR), Lenovo s’inspire directement de son Ideapad C340 mais ajoute du métal sur les zones stratégiques : dos du couvercle, plaque sous le clavier. Le look du Flex 5 conserve un parti-pris passe partout et discret avec son coloris Platinum Grey uniforme, un gris argent élégant. Aucun effet de matière ne vient agrémenter le design si ce n’est la marque en contraste sur les bords du couvercle et de la base. On observe que ces derniers sont plus prononcés pour une silhouette un peu plus géométrique mais pas inconfortable à la manipulation.

Au niveau du format, Lenovo a selon nous fait les bons choix. C’est-à-dire qu’il a compacté l’encombrement du PC portable (321 x 217 mm contre 328 x 229 mm pour le C340), retiré quelques grammes sur la balance (1,5 kg contre 1,65 kg) et a gonflé un peu l’épaisseur (20,4 mm contre 18 mm). Ainsi l’IdeaPad Flex 5 14ALC05 reste parfaitement nomade et se glisse dans un sac sans se faire repérer mais peut offrir un peu plus d’aisance à son nouveau processeur pour s’exprimer.

Le clavier est rétro-éclairé sur 2 niveaux d’intensité, un plus pour distinguer le lettrage sur les touches foncées lorsque la luminosité vient à baisser.

Une fois l’ultrabook ouvert, on découvre l’élément central dans ce type de configuration convertible, l’écran. Installé sur des charnières rotatives, il profite de bordures affinées, amplifiant l’impression d’immersion et repose sur une dalle IPS aux angles d’approches larges, là aussi favorables à l’immersion et à l’impression de qualité de l’écran. Sa définition Full HD (1920 x 1080 px) permet d’offrir un vaste espace d’affichage parfaitement net et de tirer le meilleur profit du contenu en Haute Définition. Il n’y a pas de stylet fourni avec ce modèle mais l’on peut tout à fait tirer parti du tactile à avec les doigts.

Bon point, la webcam profite apparemment d’un petit clapet de confidentialité « privacy shutter » pour empêcher toute intrusion.

Pour en terminer avec l’étude du boitier, la connectique assure un niveau très correct avec ses interfaces de taille standard, ce qui n’est plus un détail à l’heure où les silhouettes fines impliquent très souvent l’arrivée de micro-HDMI ou micro-SD. Ici, un port HDMI et un lecteur de carte SD de pleine taille sont présents ainsi que deux ports USB 3.2 (1 always on) et un port USB 3.2 Type-C Gen1 qui permet de recharger le PC, sans oublier les modules Wifi AX et Bluetooth 5.0 pour la connectivité sans fil. Un lecteur d’empreinte digitale est présent sous le clavier à droite pour une authentification à sa session rapide et sécurisé.

Performances, autonomie du Lenovo IdeaPad Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR)

La force de cet IdeaPad Flex 5 14ALC05 (82HU002PFR) est à regarder au rayon processeur avec l’appui d’un AMD Ryzen Lucienne (2021) Ryzen 7 5700U Octo Core basse consommation. Celui-ci fait preuve d’une belle hausse de performances par rapport au Ryzen 7 3700U (2019), grâce notamment au nombre de cœurs qui double mais aussi à la gravure plus fine employée. Il est aussi sensiblement plus performant que son prédécesseur de 2020 (Ryzen 7 4700U) mais plus sensiblement. Pour tous les usages courant type bureautique, il est parfaitement à l’aise comme le serait un Intel Core i7-1165G7 (2021) mais la différence se dessine plus visiblement sur des tâches gourmandes en ressources processeurs qui pourront tirer profit de tous les cœurs comme la création de contenu (montage, rendu, modélisation…). A savoir que l’on reste sur du basse consommation (TDP 15W), il ne faut donc pas attendre de ce processeur les mêmes ressources qu’un Octo Core-H (Ryzen 7 4800H) qui lui, est un processeur pensé pour les calculs complexes approfondis.

En face, la mémoire vive de 8 Go constitue le minimum en 2021 pour naviguer avec fluidité en multitâche, dans la limite du raisonnable.

Le Lenovo ne se destine pas à jouer mais la Radeon Vega 8 intégrée au processeur n’est pas contre quelques parties occasionnelles. Au niveau d’une NVIDIA GeForce MX330, ses capacités suffisent amplement pour les travaux de tous les jours et les tâches listées plus haut et permettent même quelques parties de temps en temps sur des jeux assez peu exigeants graphiquement. La plupart exigeront de faire quelques concessions sur la définition de l’écran et/ou sur les détails cependant. D’autant que le processeur est forcé de faire quelques concessions sur sa puissance dans ce cas de figure (TDP réduit), en raison de la compacité du châssis. Entendez par là que vous ne pourrez pas tirer pleinement parti du potentiel des composants mais que l’ensemble vous permettra tout de même de jouer et de créer dans de bonnes conditions, une aubaine déjà pour le prix.

En face, le stockage est élémentaire ici puisqu’il est confié à un SSD dédié rapide de 512 Go (NVMe PCIe). Le système y gagne directement comparé à une configuration avec disque dur mécanique en raison de la rapidité de chargement offerte par le SSD. Ce type de stockage assure des phases d’allumage et d’extinction presque instantanées, des transferts calculés en secondes ou des lancements de logiciels instantanés là où le support mécanique impliquait des latences conséquentes. Notez par ailleurs que le SSD est par nature plus silencieux, robuste et efficient qu’un disque dur. Pour ne rien gâcher, la capacité de 512 Go est confortable pour stocker vos fichier lourds sans trop de restriction.

Dernière caractéristique qui a son importance, notamment sur un 14 pouces convertible qui a vocation à bouger, l’autonomie devrait s’approcher des 9 heures de fonctionnement en usage courant. C’est dans la bonne moyenne pour travailler en déplacements.

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


3 + = 11