Notre avis sur le HP 15-dw3004nf

Pour d'une capacité de stockage importante, le HP 15-dw3004nf constitue une option multimédia abordable intéressante. Un Core i5 Quad Core de 11ème gen (fin 2020) et une carte graphique MX350 sont aux commandes pour répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs pour les tâches de tous les jours avec un peu d'édition et de jeu, secondé par 8 Go de RAM et par un stockage de 1,2 To avec SSD de 256 Go pour la rapidité système. L'ensemble est dominé par un écran Full HD mat aux bords latéraux affinés et la connectique est correcte. Par contre, attention au boitier au plastique peu robuste lors des déplacements au l'autonomie ne dépasse pas les 6h.

Le HP 15-dw3004nf face à la concurrence

Le HP 15-dw3004nf s'affiche en bonne position au sein de notre comparatif dans notre comparatif grâce à son tarif compétitif, à sa carte graphique dédiée et à son stockage généreux.

Caractéristiques du HP 15-dw3004nf

Écran(s) 15.6" Full HD WLED 250 nits (1920x1080, antireflets)
Processeur Intel Core i5-1135G7 Tiger Lake (2.4 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée 8 Go (1 x 8 Go) DDR4-2666, 2 slots (1 libre)
Carte graphique NVIDIA Pascal GeForce MX350 2 Go GDDR5 dédiés, Intel Iris Xe et Optimus
Stockage SSD M.2 NVMe PCIe de 256 Go + 1 To à 5400 tr/min
Connectique 2 USB 3.2 + 1 USB 3.2 Type-C, HDMI, SD
Réseau Wi-Fi ac (1x1), Bluetooth 4.2
Clavier rétro-éclairé -
Pavé numérique Oui
Windows Hello -
Système audio 2 haut-parleurs
Système d'exploitation Windows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie 6 heures / Li-ion 3 cellules 41Whr
Poids / Dimensions (mm) 1.75 Kg / 358.5 x 242 x 19.9

Châssis, connectique, écran du HP 15-dw3004nf

S'il ne change pas radicalement, le design du HP 15-dw3004nf prend les bons virages par rapport à son prédécesseur (15-da). Avec son châssis entièrement argenté et son cadre d'écran noir (un peu gaufré), il n'est pas sans se rapprocher des gammes du dessus, Pavilion voire Envy. L'esthétique reste très simple avec des surfaces lisses et mates réveillées uniquement pas le logo HP chromé au dos du couvercle. L'intérieur est quant à lui agrémenté d'un effet brossé. Le châssis est en plastique, prudence donc lors des déplacements.

Le clavier n'est pas rétro-éclairé mais comporte un pavé numérique. Autre singularité, le pavé tactile (touchpad) met à disposition des boutons de souris dédiés, ce qui devrait en réjouir certains.

Au niveau du format, on voit un peu de changement. Avec 1,82 kg sur ce modèle avec disque dur et 19.9 mm d'épaisseur, le PC gagne sur tous les plans par rapport à son prédécesseur et ne sera pas contre quelques déplacements.

Les amateurs de vidéo pourront profiter de l'écran Full HD (1920 x 1080 px) qui va déployer une densité d'affichage importante permettant de profiter au mieux de votre contenu en Haute Définition tandis que le traitement antireflets est là pour assurer une bonne visibilité à l'écran par forte luminosité ambiante. Le visionnage de films et autres vidéos n'en sera que plus confortable. Néanmoins, on a affaire à une dalle TN qui va limiter les angles d'approche.

De son côté, la connectique est adéquat avec la présence de deux ports USB 3.2 de taille standard, un port USB 3.2 Type-C, une sortie HDMI, un lecteur de carte SD multiformat et une prise casque. Les versions récentes des modules Wifi AC et Bluetooth 4.2 sont aussi au menu ainsi qu'un port RJ45 (Ethernet Gigabit).

Performances, autonomie du HP 15-dw3004nf

A l'intérieur de cet HP 15-dw3004nf, on retrouve un processeur Core i5-1135G7 de 11ème génération (fin 2020). Connu sous l'appellation Tiger Lake, ce processeur apporte quelques avancées intéressantes, à commencer par un TDP plus élevé. Ainsi, le Core i5-1135G7 de notre Pavilion affiche un TDP de 28W là où ses prédécesseurs, le Core i5-1035G4 et le Core i5-10210U se contentent d'un TDP de 15W. Ceci entraine une hausse de performances assez visible sur les logiciels avancés (Lightroom, Capture One Pro, Davinci Resolve, 7Zip, etc.), un peu moins sur les tâches basiques du quotidien (Office, surf sur le Web, streaming...).

Entendons-nous, ces tâches en question sont parfaitement prises en charge par l'ultrabook mais s'agissant de missions n'engageant que très peu de ressources, la différence entre les générations n'est pas notable. Et puis gardez en tête qu'on a tout de même en face un Core i5 basse consommation, donc pas de quoi fournir des performances intensives en création comme le feraient des processeur non basse conso (-H). En face, la mémoire vive de 8 Go RAM constitue le minimum à l'heure actuelle pour le multitâche.

Du point de vue graphique, l'ultrabook est bien armé. Non seulement la puce graphique intégrée au processeur, une Intel Iris Xe, offre de quoi assurer l'usage courant et un peu de jeu mais elle est aussi assistée d'une carte graphique dédiée GeForce MX350 qui vient prendre le relai quand il y a besoin d'un peu plus de ressources. Il s'agit d'une mise à jour de la GeForce MX250 avec un petit gain de fréquence lui permettant de flirter avec les performances d'une GTX 1050. Ce GPU est donc d'un appui précieux dans l'usage courant et pour lancer quelques jeux. Le joueur occasionnel pourra donc s’exercer en FHD Low sur une bonne partie des titres du marché à condition de faire des concessions sur la netteté du rendu.

Le stockage est un autre élément déterminant à l'intérieur de cette configuration puisqu'il offre tout l'espace dont vous pourrez avoir besoin, tout en assurant la réactivité système. D'un côté, le SSD dédié de 256 Go (NVMe PCIe) se charge d'accueillir le système d'exploitation et l'ensemble des programmes et des jeux et de contribuer à une exécution des plus réactives, des délais de chargements raccourcis et un environnement globalement plus vif. De l'autre, le disque dur de 1 To (5400 tr/min) va fournir une capacité importante et permettant d'archiver une grande quantité de données en complément.

Terminons avec l'autonomie qui doit composer avec une petite batterie de 41Whr. Comprenez que la mobilité sera donc un peu entravée avec 5 à 6 heures au mieux en navigation Web avec Wifi actif.