Les règles à respecter pour éviter une cyberattaque

En 2020, la cybercriminalité a explosé avec l’extension du télétravail. Ainsi, neuf organisations françaises sur dix ont dû faire face à une tentative de piratage. Dans la grande majorité des cas, cette attaque informatique s’est soldée par un échec en raison de la mise en place de systèmes de protection adaptés. Toutefois, en cas de réussite, les dégâts occasionnés par le hacker peuvent être considérables.

Préservez-vous du cheval de Troie

Le cheval de Troie appelé également Trojan est un programme informatique malveillant. Les pirates qui utilisent ce système pour attaquer votre ordinateur vont inciter les victimes à introduire eux-mêmes ce logiciel. Ainsi, vous pouvez être sollicités pour des mises à jour gratuites de programmes ou pour télécharger des logiciels d’apparence inoffensifs. Or, à votre insu, est implanté dans votre PC un programme qui va permettre au hacker de contrôler votre ordinateur. Ainsi le pirate va pouvoir récupérer les données stockées de façon discrète et cachée (compte bancaire, les mots de passe…). Pour se prémunir de ce type d’attaque, il est essentiel de ne pas télécharger ou d’ouvrir des documents dont vous ne connaissez pas la provenance. En particulier, vous devez vous méfier des pièces jointes provenant d’expéditeurs inconnus. Pour sécuriser votre ordinateur de cette attaque, il est préférable d’installer un pare-feu et un anti-virus fiables capables de repérer et de détruire ces programmes malveillants.

Optez pour des mots de passe compliqués

Pour éviter qu’un pirate ne vole vos données, il est important de bien sécuriser vos comptes et vos boîtes mails. Or, la grande majorité des internautes utilise toujours le même mot de passe pour tous leurs accès pour des questions de facilité. De plus, pour une bonne protection, il est impératif que les mots de passe soient longs avec une combinaison de chiffres, de lettres et caractères spéciaux. Or, bien souvent les mots de passe sont trop courts, pas assez complexes et du coup, trop faciles à décrypter avec un bon logiciel de piratage. Un gestionnaire de mot de passe permet de créer des mots de passe forts. Ils seront stockés de manière très sécurisée et accessibles uniquement par vous depuis l’ensemble de vos appareils (ordinateur, tablette, smartphone…).

Le phishing

Même si aujourd’hui de nombreux internautes ont pris conscience de ce problème, cette méthode de piratage est encore très utilisée. En effet, le phishing demande aux hackers peu de connaissances en informatique et le nombre potentiel de victimes est très important. Les pirates envoient des milliers et des millions de mails à des internautes en se faisant passer pour des établissements d’Etat ou financier (banque, sécurité sociale, impôt…). Ils jouent sur la peur en faisant croire qu’il y a un problème au niveau de leurs comptes ou au contraire ils les appâtent en leur faisant miroiter une somme d’argent à récupérer. La victime est invitée à cliquer sur un lien pour donner toutes les informations nécessaires pour traiter la demande. Ainsi, le hacker peut récupérer l’ensemble des informations sensibles et privées pour les revendre ou pour son propre usage. Pour se prémunir de ce type d’arnaque, vérifiez bien l’adresse de l’expéditeur et surtout il est important de ne pas se connecter sur son compte en cliquant sur le lien présent dans le mail.

Attention au réseau Wi-Fi

Les pirates adorent utiliser les lieux publics pour s’introduire dans votre ordinateur. La méthode est simple et bien rodée, ils utilisent la fragilité au niveau du réseau Wi-Fi dans les bars, les restaurants ou les trains pour pénétrer dans les ordinateurs des personnes connectées et ainsi subtiliser les données sensibles.

En cas de suspicion d'une cyberattaque, il est impératif de déconnecter votre ordinateur du réseau internet et de le faire vérifier par un spécialiste.