Depuis plusieurs mois, Intel semblait encaisser l’arrivée des processeurs AMD Ryzen sans être en mesure de reprendre l’ascendant au chapitre des performances. Mais la tendance semble s’inverser avec la dernière génération de processeur Tiger Lake comme nous l’avions déjà constaté avec les modèles basse consommation. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la gamme « hautes performances » à travers le test du Core i7-11800H, le processeur Octo core le plus répandu de cette 11e génération de processeurs Tiger Lake. Est-il plus rapide que les Ryzen 9 5900H(X) ? L’occasion aussi de tester le MSI Katana GF76, un PC portable issu de la gamme gamer MSI mais capable de séduire un public plus large grâce à son look (relativement) discret.

Caractéristiques du MSI Katana GF76 11UC-054FR

Écran(s) 17.3" Full HD LED IPS 144Hz à bords fins (1920x1080, antireflet)
Processeur Intel Core i7-11800H Tiger Lake (2.3 GHz, 8 cœurs)
Mémoire vive installée 16 Go (2 x 8 Go) DDR4 3200 MHz, 2 slots
Carte graphique NVIDIA Ampere GeForce RTX 3050 4 Go GDDR6 dédiés (TDP 60W), Intel Iris Xe et NVIDIA Optimus
Stockage SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique 1 USB 2.0 + 2 USB 3.2 + 1 USB 3.2 Type-C (Gen1), HDMI 1.4
Réseau Wi-Fi ax, Bluetooth 5.1, Ethernet Gigabit (RJ45)
Clavier rétro-éclairé Oui, rouge
Pavé numérique Oui
Windows Hello -
Système audio 2 haut-parleurs de 2W chacun Nahimic 3 Audio Boost
Système d'exploitation Windows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie 6 heures / Li-Polymère 3 cellules 53.5Whr
Poids / Dimensions (mm) 2.7 Kg / 398 x 273 x 25.2

MSI Katana GF76 11UC - Châssis / Design

Au premier coup d’œil, difficile d'imaginer que ce Katana appartient à la gamme gamer de MSI. Coloris noir, logo ton sur ton, on pourrait sans peine le prendre pour un ordinateur portable professionnel. Un atout indéniable pour les personnes à la recherche de discrétion mais qui ne souhaitent pas pour autant se contenter des performances plus modestes de certains ultrabooks. Sans atteindre la finesse et la légèreté de ces derniers, le GF76 s'en sort malgré tout plutôt bien avec ses 25 mm d'épaisseur et son poids de 2,7 Kg.

Malgré un châssis en plastique (afin de conserver un tarif abordable), le MSI Katana fait bonne impression à la prise en main. La finition est soignée et l'ensemble du boitier offre une bonne rigidité. Idem pour les charnières, fluides mais néanmoins assez fermes pour assurer un bon maintien. Bon point, elles autorisent en prime une ouverture à plat. C'est pratique pour positionner l'ordinateur sous un écran externe sans avoir à le fermer.

Le dessous du châssis laisse entrevoir le système de refroidissement à travers ses grilles d'aérations au design travaillé. L'accès au composant ne pose guère de difficulté. Attention, une vis est cachée sous l'autocollant "factory seal". A l'instar des PC portable de ce type, il est possible de faire évoluer la mémoire vive et bien entendu, le SSD avec en bonus, un second emplacement 2,5 pouces disponible.

MSI Katana GF76 11UC - Connectique / Ports

Sur le côté gauche, sont présents la prise destinée à l'alimentation secteur et deux ports USB, un 3.2 Gen1 et un 2.0. A droite, un port Ethernet Gigabit, une sortie HDMI 2.0, un port USB-C 3.2 gen1 (uniquement compatible data), un second port USB-A 3.2 Gen1 et enfin, le combo jack 3,5 mm.

De prime abord assez complète, la connectique laisse finalement un sentiment mitigé. Outre l'absence de Thunderbolt alors même que les processeurs Tiger Lake sont désormais en mesure de gérer cette norme de façon native, l'impossibilité d'utiliser le port USB-C pour y connecter un écran est regrettable, tout comme l'est l'incompatibilité avec la charge USB-C. Certes, cette dernière n'offre pas la puissance suffisante pour ce type de configuration mais d'autres PC portable gamer la supportent malgré tout en dépannage pour éviter de devoir se trimballer le chargeur dédié.

MSI Katana GF76 11UC - Système audio

Les deux haut-parleurs situés sur le côté du châssis (au niveau des repose-poignet) délivrent un son typique d'un ordinateur portable. Assez puissant mais avec des basses absentes. Même si l'utilitaire Nahimic parvient à sauver les meubles, il en résultat un rendu sans chaleur et plutôt métallique.

MSI Katana GF76 11UC - Clavier / Touchpad

Malgré son châssis de 17 pouces et la place disponible de chaque côté, MSI a choisi d'intégrer un pavé numérique avec des touches minuscules (12x13 mm). Cela reste certes un plus mais même après plusieurs heures d'utilisation, difficile de ne pas appuyer sur deux touches en même temps.

Heureusement, le clavier "principal" est lui mieux loti. Les touches profitent de dimensions dans la moyenne haute (15,8x16 mm) et sont bien espacées (3,6 mm). La course (1,6 mm) généreuse associée à un toucher doux et un bruit feutré rendent la saisie agréable. Les gamers resteront sans doute sur leur faim, en termes de feeling d'abord mais aussi et surtout devant l'impossibilité d'opter pour un autre rétro-éclairage autre que le rouge.

De façon plus générale, le choix de MSI d'imposer un lettrage rouge sur un PC portable dont la vocation semble plus être la polyvalence que le gaming risque de refroidir certains acheteurs potentiels.

Quant au touchpad, il semble d'avantage là pour faire figuration avec ses dimensions réduites au minimum (106x66 mm) et le son pas très flatteur renvoyé à chaque "tape". Passé outre ces détails, il se révèle malgré tout précis et sa surface lisse offre une glisse agréable.

MSI Katana GF76 11UC - Ecran

Avec sa fréquence de 144 Hz, l'écran nous rappelle pourquoi ce Katana prend place au sein de la gamme des PC portable gamer MSI. Une caractéristique aujourd'hui indispensable pour les joueurs même si tout utilisateur pourra en réalité en tirer bénéfice (principalement pour les défilements rapides).

Il s'agit bien entendu d'une dalle IPS Full HD mate (AU Optronics B173HAN04.9). La colorimétrie n'est pas son point fort avec seulement 61% de l'espace sRGB couvert et une luminosité maximale de 265 nits pour un taux de contraste de 1040:1.

Les webcam intégrées aux PC portables sont rarement de bonne qualité mais celle de ce Katana GF76 semble tout droit sortie des années 2000. Même en plein jour, les images ne présentent aucun détail (pour ne pas dire floues) ! On a d'abord cru à un mauvais réglage mais non. A l'heure du télétravail avec ses fréquentes réunions zoom ou teams, on se demande comment MSI peut oser intégrer une telle webcam en 2021... Il aurait été plus judicieux de s'en passer à ce niveau, d'autant que la webcam n'est pas compatible avec l'identification biométrique de Windows Hello (et aucun lecteur d'empreinte digitale n'est présent).

MSI Katana GF76 11UC - Performances

Si côté châssis le constat est assez mitigé, le MSI Katana se rattrape du côté des performances. Equipé du dernier CPU Intel Core i7-11800H, il profite d'un processeur Octo core désormais en mesure de rivaliser avec les configurations AMD qui caracolaient en tête depuis plusieurs mois.

En pratique, le MSI GF76 prend ainsi la tête sous Geekbench pour la partie CPU, que ce soit en single core ou en multi-core. A l'inverse, sous Cinebench, l'autre benchmark sous utilisé, le Ryzen 9 5900HX reprend l'avantage.

Mais comme nous avons déjà eu l'occasion de l'évoquer par le passé, ce type de comparatifs synthétiques sont certes pratiques à utiliser mais il faut toujours rester prudent quant aux résultats obtenus. Un écart théorique de 15% par exemple ne sera pas toujours vérifié en conditions réelles, d'autres paramètres pouvant entrer en jeu (par exemple les diverses optimisations logiciels ou l'efficacité du système de refroidissement sur la durée).

Enchainons avec les tests pratiques, d'abord avec la conversion d'une vidéo sous Handrake. Ici, le Core i7-11800H et le Ryzen 9 5900HX (qui faisait office de référence jusqu'à présent) se tiennent dans un mouchoir de poche. Une tendance identique sous 7Zip pour la compression de fichiers.

Sous Davinci Resolve, l'export d'un montage vidéo donne cette fois un léger avantage au processeur Intel. Constat identique sous Capture One Pro lors de la phase d'importation mais avec un écart plus marqué.

Mais la puissance CPU ne fait pas tout, de plus en plus de logiciels sont conçus pour s'appuyer sur la carte graphique pour accélérer certaines tâches. Cela explique pourquoi, sur la phase d'exportation sous Capture One Pro, l'Asus Zephyrus Duo et son Ryzen 9 5900HX - RTX 3080 reprend l'avantage.

Côté GPU, le MSI Katana testé est doté d'une GeForce RTX 3050 (60W). Une carte graphique de dernière génération de milieu de gamme, aux performances proches d'une RTX 2060. Les joueurs occasionnels pourront s'en contenter mais si le jeu constitue la principale motivation à l'achat d'un nouveau PC portable mieux vaut opter pour une RTX 3060 (parfois proposée sur certains GF76).

MSI Katana GF76 11UC - Nuisances sonores / Bruit / Températures

Le comportement du MSI Katana va dépendre du profil choisi par l'utilisateur. En mode équilibré, la ventilation se fait assez discrète, elle oscille entre 38 et 44 dBA en fonction de la charge CPU et GPU. Les températures respectives sont quant à elle en moyenne autour de 80°C et 70°C.

En basculant sur le mode Performances Extrêmes, la ventilation s'accélère et devient plus audible (entre 42-48 dBA) mais reste malgré tout assez supportable même dans une pièce silencieuse grâce à un souffle assez étouffé. Côté températures, le processeur flirte désormais avec les 95°C et la carte graphique frise les 80°C en jeux. Le prix à payer pour profiter de légers gains en termes de performances. Notre export sous Davinci Resolve passe ainsi de 1m11 à 55s par exemple. A chacun de voir si le jeu en vaut la chandelle 😉

A l'instar des PC portables MSI testés ces derniers mois, l'intérêt du mode silence du MSI Center nous laisse toujours aussi dubitatif. Si les performances sont bien bridées une fois actif, la ventilation ne diffère pas du mode Équilibré. Les ventilateurs tournent en continu même lorsque le système n'est pas sollicité. Pour les faire taire, une nouvelle fois, la seule solution consiste à jouer sur la courbe des seuils de ventilation via le mode Utilisateur avancé...

MSI Katana GF76 11UC - Autonomie / Batterie

Avec une autonomie moyenne de 4h15, le Katana 17 pouces ne constitue pas le meilleur choix pour les nomades.

Le bloc d'alimentation de 150W n'est pas trop imposant (140x70x25 mm - 445g). Pour rappel, le port USB-C ne permet pas la charge sur ce modèle.

Notre avis sur le MSI Katana GF76 11UC

Ces quelques jours passés en la compagnie du Katana GF76 nous ont laissé un sentiment mitigé, la faute à une accumulation de petits détails qui finissent par peser.

Commençons par les points positifs. D’aucuns apprécieront la sobriété du design pour un PC portable gamer (même si ici la RTX 3050 limite ses prétentions sur ce point). Certes le lettrage rouge du clavier est typique de l'univers du gaming mais en dehors de ce point, le MSI Katana pourra se fondre dans n'importe quelque environnement sans dénoter. Par ailleurs, et malgré son châssis plastique, la finition et la rigidité n'appellent guère de reproche.

Côté performances, le potentiel du Core i7-11800H est bien exploité dès lors que le mode Performances Extrêmes est actif via l’utilitaire MSI Center. On regrettera toutefois que MSI se borne toujours à maintenir une vitesse minimale des ventilateurs et ce même lorsque le mode silence est sélectionné et l’ordinateur au repos sans aucun programme ouvert ! (la solution existe, il « suffit » de créer une courbe de ventilation personnalisée).

Toujours au chapitre des reproches, et sans doute plus impactant au quotidien, en dehors de son taux de rafraîchissement de 144Hz, l’écran ne brille pas par ses qualités. On regrette également l’absence de port Thunderbolt ou encore l’impossibilité de le recharger ponctuellement via le port USB-C. Enfin, même si ce n’est pas la vocation première d’un 17 pouces, l’autonomie reste anecdotique.

Faut-il pour autant mettre de côté ce MSI Katana ? Non, car comme toujours, bien choisir son ordinateur portable est avant tout une question de priorités dans un budget donné. Et pour qui cherche de bonnes performances à prix contenu, le GF76 peut avoir sa carte à jouer à l'occasion de promotion qui le positionne parmi les 17 pouces les plus abordables du moment.

3 out of 5 stars

Le MSI Katana GF76 11UC obtient la note de 3/5

Points forts
Look sobre
Châssis de bonne facture
Performances processeur
À revoir
Bruyant au repos par défaut
Ecran d'entrée de gamme
Qualité de la webcam déplorable
Absence de Thunderbolt, USB-C limité à la data (pas de charge ni de vidéo)
Autonomie

Comparez les configurations du MSI Katana GF76 11UC disponibles en ligne