Certaines marques de SSD modifient les spécifications de leurs produits en toute discrétion, avec pour effet une baisse des performances par rapport à ce que l’utilisateur est en droit d’attendre.

SSD modifications sans le dire des specifications Samsung 970 Evo Plus 1 To

Lorsqu’une marque lance un SSD, elle communique sur sa référence et ses spécifications.

Les plus critiques d’entre elles sont le type de mémoire flash et le contrôleur utilisés.
Car ce sont ceux qui influent le plus grandement sur les performances et la durée de vie.

Or il arrive que certaines marquent modifient les caractéristiques de SSD, sans en faire la communication associée.

En général, ces modifications sont en effet à la baisse et ne sont pas à l’avantage du consommateur.
Il s’attend en effet à des performances conforment à celles communiquées au lancement et lors des tests. Et en obtient en pratique des inférieures.

Computerbase a par exemple remarqué que Samsung a modifié à la fois le contrôleur et la mémoire utilisés pour son SSD Samsung 970 Evo Plus de 1 To.

SSD modifications sans le dire des specifications Samsung 970 Evo Plus 1 To

Alors qu’il était doté d’un contrôleur Phoenix, désormais il se voit équipé d’un contrôle de moindre envergure de marque Elpis.

Ces changements interviennent généralement lorsque la marque a des difficultés à s’approvisionner en composants adéquats.
Et cela peut se comprendre lorsque la pénurie touche le secteur électronique, comme c’est le cas actuellement.
Mais la marque devrait alors clairement indiquer les modifications aux consommateurs.

Au moins pour Samsung dans le cas du Samsung 970 Evo Plus de 1 To cité, les performances semblent à peu près équivalentes, étant meilleures dans certains cas, et inférieures dans d’autres (ci-dessous, modèle Phoenix à gauche, Elpis à droite).

Mais il arrive que la différence en matière de performances soit plus sensible, à l’image de ce que l’on peut découvrir avec le Western Digital WD Blue SN550.

Si l’édition lancée lors de son annonce pouvait compter sur des débits en écriture de 849 Mo/s (sans cache), la version modifiée elle se contente en comparaison de seulement 390 Mo/s sous TxBENCH.

SSD modifications sans le dire des specifications SSD WD Blue SN550

Et la différence est particulièrement perceptible lorsque les tâches que l’on réalise saturent le cache.

Le problème pour le consommateur est qu’il peut tomber sur l’un ou l’autre des modèles, au petit bonheur la chance, puisque les différences de composants ne sont pas clairement mentionnées.

Western Digital reconnaît qu’il a discrètement modifié en juin 2021 les caractéristiques de son SSD WD Blue SN550 qui utilise dans le premier cas une mémoire flash NAND TLC (Triple-Level Cell, 3 bits) contre une mémoire NAND QLC (Quad-Level Cell, 4 bits) dans le second.

La marque assure :

Pour plus de transparence à l'avenir, si nous modifions un SSD interne existant, nous nous engageons à introduire un nouveau numéro de modèle chaque fois que des spécifications publiées connexes sont affectées

Sources : Computerbase, Expreview et ArsTechnica