Test Honor MagicBook View 14 – l’écran au premier plan

Honor continue d’alimenter le marché avec des ultrabook qui se remarquent, lui qui domine depuis plusieurs années déjà le segment des PC portable pas cher. Avec le Honor Magicbook View 14, le constructeur vise un public un peu plus exigeant dans une fourchette de prix qui lui enjoint d’aligner les arguments. Le résultat en vaut-il la chandelle ? Éléments de réponse dans ce test.

test Honor Magicbook View 14

De pile comme de face, la magie opère

Si l’on peut bien reconnaitre quelque chose à Honor, c’est sa constance dans les design de ses PC portables. Depuis le premier MagicBook du nom, le boitier n’a pour ainsi dire pas changé. On est toujours sur des surfaces en aluminium gris qui renvoient une impression de solidité à la manipulation et lui assure une belle robustesse. Seul élément de design qui ressort, la marque apposée au centre du couvercle dans une finition chromée joue la carte de la sobriété.

Exit les liserés colorés en bleu, ce Magicbook View 14 est plus sérieux et lorgne plus que jamais sur ses cousins à la pomme dans le dos. Plus généralement, tous les fabricants adoptent désormais des codes esthétiques très similaires sur ce genre de petit ultrabook, que ça soit HP, Dell, Honor ou Apple.

Finitions comme assemblage, nous n’avons absolument rien à reprocher à ce View 14 extérieurement, si ce n’est peut être des arrêtes autour du boitier un peu saillantes qui marquent les paumes à l’usage du touchpad. Sur les côtés, la connectique est appréciable avec la présence de ports modernes : un USB 3.2 Type-C et un USB 4.0 Type-C Thunderbolt 4 et de ports que l’on aurait aimé ne pas voir disparaitre ailleurs : USB 3.2 Type-A (format standard), port HDMI, prise casque/micro.

Le capot s’ouvre d’une seule main et dévoile un très bel écran en verre bord à bord. Notons tout de suite que le seuil d’inclinaison du couvercle est limité à 120 degrés, gênant si vous l’utilisez sur les genoux par exemple. Mais revenons à l’écran, qui au risque de gâcher le suspense, constitue LE point fort de ce View 14. Il est au format 3:2, particulièrement confortable pour la bureautique car il offre de la hauteur d’affichage, utile sur les pages web ou les documents notamment.

La dalle de 14,2 pouces délivre une belle finesse d’affichage grâce à la définition de 2520×1680 pixels (213 ppi) et le ressenti de fluidité sera d’autant plus flagrant si vous activez le rafraichissement de 90Hz (raccourci clavier Fn + R ; 48Hz par défaut). Le bénéfice de cette caractéristique ne saute pas aux yeux mais attendez de switcher entre les deux fréquences, les scrolls et les déplacements de souris s’en ressentent nettement.

Autre point fort de cet écran, il prend en charge le tactile multi-touch. C’est assez accessoire sur un PC qui n’est pas convertible mais plutôt pratique à l’usage pour manipuler des fenêtres ou faire défiler un contenu. A l’aire des smartphones, qui ne s’est jamais surpris à toucher son écran d’ordinateur ? Revers de cette technologie, on a affaire à une dalle brillante particulièrement réfléchissante. Heureusement que la luminosité est suffisante (450 nits) pour contrer les reflets dans une pièces lumineuse. On récupère aussi un très bon contraste avec 1735:1 et une couverture complète de l’espace sRGB (DeltaE 2.15).

Webcam avec capteur infrarouge pour la reconnaissance faciale Windows Hello

Le cadre noir est fin, surtout sur les côtés (5 mm) tandis que la bordure supérieure est un peu plus épaisse pour loger deux capteurs de 5 Mpx et le capteur IR permettant la reconnaissance faciale Windows Hello. Grand bien en a pris à Honor d’opter pour cette technologie particulièrement confortable au quotidien, tout en abandonnant cette webcam dissimulée sous une touche de clavier qui faisait sa signature. Ici, la qualité d’image de la webcam est bonne même si un bruit persiste par faible luminosité.

Passons maintenant au clavier, qui comme le reste du châssis de ce View 14, n’appelle que peu de reproches. Tout juste pourrions-nous critiquer la frappe pas toujours silencieuse notamment au niveau de la barre espace. Pour le reste, la course est courte mais pas trop (1,4 mm) pour bien ressentir l’actionnement et l’agencement assez classique avec des touches de 16 x 16 mm et un espacement de 2,5 mm. Certains trouveront que c’est assez « ramassé » mais le temps d’adaptation est franchement rapide.

Un rétro-éclairage des touches sur 3 niveaux est présent mais pas franchement efficace. Bon point, un lecteur d’empreinte digitale compatible Windows Hello prend place au niveau du bouton « ON », identifiable facilement grâce à l’empreinte digitale imprimée dessus. Il ne nous a pas fait défaut durant toute la période de test. De son côté, le touchpad est raisonnablement grand (120 x 72 mm) même si on aimerait toujours plus vaste. Rapide, réactif, il sonne un peu creux mais reste agréable sous les doigts.

Woofer sous le PC de chaque côté

Étonnamment bien doté sur la partie son, le MagicBook View 14 profite de deux haut-parleurs (woofers) situés sous le PC et de deux tweeters en façade de part et d’autre du clavier qui rendent un son plutôt honnête. C’est rarement une partie où les ultrabook excellent mais force est de constater que le View 14 se place dans la moyenne haute avec un son puissant quoique un peu déséquilibré avec un manque de basses.

Performances, bruit, autonomie : le juste équilibre

La sobriété extérieure se distingue aussi sous le capot du Honor MagicBook View 14. La configuration testée et la seule disponible à notre connaissance en France se compose d’un Intel Core i7-11390H, de 16 Go de RAM soudée et d’un SSD NVMe de 512 Go.

Alors oui, il s’agit bien d’un Intel Core-H « Haute Performance » en opposition aux processeurs basse consommation plus largement intégrés à ce type d’ultrabook nomade, mais Honor a opté pour un modèle Quad Core (TDP 35W) qui n’a pas grand chose à voir avec les Core i7 Octo Core croisés sur les PC portable puissants. En somme, le MagicBook View 14 marche bien, mais pas nettement mieux que ses petits cousins en basse consommation, pas suffisamment pour justifier de le mettre en avant sur ce plan en tout cas.

Dans les faits, ce processeur est parfaitement à l’aise avec un usage polyvalent de web, bureautique et streaming. Le View 14 totalise des scores plutôt honorables sur Capture One Pro et DaVinci Resolve par ailleurs, permettant d’ouvrir la porte à un peu de tâches créatives (retouches photo, montage vidéo) occasionnelles, même si l’absence de carte graphique dédiée sera toujours un frein pour ces usages. A savoir qu’Honor propose via son utilitaire « Honor PC Manager » un mode « performances » qui ne change quasiment rien sur les temps.

Honor PC Manager

Pour autant, l’ultrabook ne reste pas de glace quand on lui impose des tâches gourmandes en ressource. Les températures internes grimpent sensiblement et se répercutent au niveau du haut du clavier et sous la base, sans que cela ne vienne impacter le confort donc. Ce qui est un peu moins vrai niveau bruit. Même si le souffle est étouffé et sourd, il peut vite grimper autour de 47 à 50 dBA si vous le poussez à bout. On a déjà vu plus discret. Pour un usage plus soft (hors mises à jour Windows), la ventilation n’est pour ainsi dire pas perceptible.

Le chargeur est compact et léger (200g)

Reste à juger l’autonomie de cet Honor MagicBook View 14, équipé d’une batterie de 60 Wh et d’un chargeur de 65W (200g). Avec près de 12 heures d’autonomie (luminosité écran 140 nits, fréquence 48Hz), l’ultrabook s’en sort bien et vous permettra d’enchainer les réunions, présentations et cours sans soucis. A savoir que d’opter pour l’écran 90Hz fait retomber l’autonomie autour des 8h15, ce qui reste tout à fait estimable dans les conditions évoquées.

Notre avis sur le Honor MagicBook View 14 : un bon package

Honor effectue une belle montée en gamme avec son MagicBook View 14, lui qui était cantonné aux PC d’entrée de gamme au moment de son mariage avec Huawei. L’ultrabook remplit son office sans fausse note si ce n’est quelques couacs comme la dalle hautement réfléchissante ou l’autonomie tout juste dans la moyenne en 90Hz. Mentionnons aussi le mode « Performances 45W » qui ne change rien, mais les perfs sont là donc n’allons pas en faire un critère déterminant.

Ce que l’on retient surtout, c’est son écran QHD 3:2 tactile 90Hz de très bonne facture, son boitier bien fini et sobre ainsi que sa webcam de qualité avec reconnaissance faciale. La présence d’un processeur Intel Core i7-11390H lui permet de se démarquer des autres ultrabooks pourvus d’un processeur basse consommation mais ne doit pas constituer un critère en soi, car fondamentalement, cela ne fait pas de grande différence.

4 out of 5 stars

Le Honor MagicBook View 14 obtient la note de 4/5

Points forts
Écran tactile 2.5K 90Hz
Châssis sobre et soigné
Windows Hello via webcam et empreinte
Audio correct
À revoir
Rétro-éclairage du clavier faible
Écran réfléchissant

Comparer les différentes configurations disponibles du Honor MagicBook View 14

Caractéristiques du Honor MagicBook View 14

Écran(s)14.2″ 2.5K Haute Définition IPS 3:2 tactile multi-touch 100% sRGB (2520×1680, brillant)
ProcesseurIntel Core i7-11390H Tiger Lake (3.4 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go LPDDR4x 4266 MHz (soudée)
Carte graphiqueIntel Iris Xe Graphics
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique1 USB 3.2 + 1 port USB 3.2 Type-C + 1 USB 4.0 Type-C Thunderbolt 4, HDMI
RéseauWiFi ax, Bluetooth 5.1
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique
Windows HelloOui, via webcam et lecteur d’empreinte
Système audio4 haut-parleurs
Système d’exploitationWindows 11 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie9 heures / Li-Polymère 60Wh
Poids / Dimensions (mm)1.48 Kg / 310 x 226 x 15,8
Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


4 + = 8