Test Asus ZenBook Fold (PC portable écran pliant) – Je t’aime moi non plus

Ces dernières années, Asus semble chercher un moyen de repenser l’ordinateur portable. Pavé numérique virtuel au niveau du touchpad avec le NumPad, second écran sur les ZenBook Duo et désormais le ZenBook Fold, un PC portable avec écran pliable. Révolution, gadget ou prémisse du futur ? Éléments de réponse à travers notre test après un mois d’utilisation.

Le ZenBook Fold nous a donc accompagné toute cette fin d’année et en ce début 2023. Une période assez longue pour se faire un avis mais paradoxalement, pas pour trancher quant à savoir s’il faut le considérer comme un ordinateur portable à part entière ou davantage comme une sorte de concept devenu réalité dans l’unique but de servir de vitrine technologique du savoir-faire et de la maîtrise des ingénieurs Asus.

Certaines mauvaises langues – dont je tairais le nom – ont également émis l’hypothèse que le but serait de lancer un test à plus grande échelle, les acheteurs étant en quelques sortes les heureux beta-testeurs, d’une prochaine révolution… Il est vrai que de par certains aspects, la question n’est pas si illégitime.

Passé l’effet Whaou des premières minutes, et à y regarder de plus près, le système de béquille nous a par exemple laissés pour le moins dubitatifs quant à sa durabilité dans le temps. A fortiori sur un ordinateur dont le tarif frôle les 4000€ ! On est loin du sentiment de robustesse qui émane d’une Surface Pro par exemple.

Dans une moindre mesure, même ressenti face au châssis : savant mélange d’aluminium, de plastique et de faux cuir dont l’assemblage donne davantage le sentiment d’un prototype assemblé à la hâte pour être présenté sur un salon que celui d’un ordinateur portable parmi les plus chers du marché ! Difficile à retranscrire à travers les images mais le feeling n’égale pas celui d’un Zenbook Pro 16X pourtant plus abordable.

Oui mais ne dit-on pas de ne pas se fier aux apparences et de laisser sa chance au produit ? C’est donc ce que nous avons fait. Et là, nul doute que les ordinateurs portables pliables sont appelés à se développer dans les prochaines années. Le coût sera sans doute un frein encore pour un moment mais en termes d’usages, c’est bien un tournant majeur qui se profile. Jongler entre l’encombrement réduit d’un ultrabook de 12 pouces (une moitié d’écran + le clavier à sa position habituelle) tout en ayant la possibilité de profiter du confort d’un écran OLED XXL de 35×26 cm se révèle fort pratique au quotidien.

D’autres usages sont possibles : tablette, « livre » dans les limites toutefois d’un encombrement et d’un poids conséquent (1,6 Kg). Ou plutôt une répartition pas vraiment équilibrée pour être agréable plus que quelques minutes en main. Et si Windows 11 n’égale toujours pas le confort d’Android ou iOS pour un usage 100% tactile, cela reste parfaitement utilisable, même en l’absence de stylet.

Quant aux passages d’un mode à l’autre, ils s’effectuent de façon transparente, que ce soit pour changer l’orientation de l’écran ou aimanter le clavier. Bluetooth, ce dernier peut donc être utilisé aussi bien aimanté sur l’écran inférieur (comme sur un ordinateur portable classique) ou de façon autonome. Aussi confortable et efficace qu’à l’accoutumée, le seul reproche serait l’obligation de le recharger via le port USB-C. Mais avec une autonomie d’environ une semaine, ce n’est pas une contrainte.

La configuration embarquée pourra en être une en revanche. Ne vous fiez pas à sa référence pleine de promesses, le Core i7-1250U est un processeur basse consommation au TDP bridé à seulement 9W. Parfait pour l’autonomie, comprise entre 6h et 10h en fonction des écrans actifs ou non et de la luminosité. Mais à l’usage, et en l’absence de carte graphique dédiée, difficile d’imaginer le ZenBook Fold (UX9702) pour autre chose que la consultation passive de contenus.

Bien sûr, Photoshop, Ligtroom, Davinci Resolve et bien d’autres programmes dont les créateurs de contenus sont friands fonctionnent sans souci. Mais au prix de calculs et exportations plus longs. Pour nous, cela écarte donc d’emblée les photographes et vidéastes qui sont pourtant les plus à même de tirer partie de cette modularité et surface d’affichage accrue.

On en revient donc à la question initiale : aussi prometteur soit-il, qui va accepter de façon rationnelle de payer 4000€, soit le double d’un excellent ultrabook, pour surfer sur Internet ou binge watcher la dernière série Netflix à la mode ? Quelques geek fortunés prêts à exhiber fièrement leur dernière acquisition ? Possible. Pour les autres, rendez-vous dans quelques mois (années) pour une V2 du ZenBook Fold plus aboutie mais sans doute pas vraiment plus abordable…

Caractéristiques de l’Asus Zenbook Fold 17 (UX9702)

Écran(s)17,3’’ OLED 2.5K 100% DCI-P3 HDR500 tactile multi-touch à faible émission de lumière bleue (2560×1920, brillant)
ProcesseurIntel Core i7-1250U Alder Lake (10 cœurs : 2P 1.1GHz, 8E 0.8 GHz, TDP 9W)
Mémoire vive installée (max)16 Go (soudée) LPDDR4x 4266 MHz
Carte graphiqueIntel Iris Xe intégrée au processeu
StockageSSD M.2 de 1 To (NVMe PCIe)
Connectique2 USB 4 Type-C Thunderbolt 4, HDMI 2.1, combo jack
RéseauWi-Fi 6E ax, Bluetooth 5
Clavier rétro éclairé
Pavé numérique
Windows HelloOui, via wecam Infrarouge 5 MP
Système audio4 haut-parleurs Harman Kardon
Système d’exploitationWindows 11 64 bits
Autonomie / Batterie8 heures / Li-ion 4 cellules 75Whr
Poids / Dimensions (mm)1.5 Kg / 37,85 x 28,76 x 1,29 cm
Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 4 =