Un processeur ARM pour le PC portable à bas prix OLPC XO-2 de 2ème génération

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2009, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Dévoilé en mai 2008, le PC portable à bas prix OLPC XO-2, c’est-à-dire le XO de 2ème génération, refait parler de lui.

OLPC XO 2

Lors d’une interview accordée à nos confrères de PC World, Ed McNierney de l’OLPC a ainsi déclaré que le but du XO de 2nde génération était d’augmenter l’autonomie par rapport au XO-1. Ce dernier emploie un processeur AMD Geode dont le TDP est de 5W et McNierney explique ainsi que bien que cela paraisse peu à une majorité de personne, il s’agit en fait du plus gros problème de ce portable, car il consomme trop d’énergie.

OLPC XO 2

Il ajoute que les solutions tout-en-un SoC (System-on-Chip) lui paraissent attractives, et notamment le Qualcomm ARM, de part notamment leur faible encombrement et leur consommation d’énergie réduite. Seulement le souci selon Nicholas Negroponte, le fondateur de l’OLPC (One Laptop Per Child), est qu’un processeur SoC Qualcomm ARM ne peut faire tourner un système Windows classique malgré le fait qu’un ARM peut fonctionner sous Windows Mobile. Or, tout comme avec le XO-1, l’OLPC souhaite proposer un système de dual-boot Windows et Linux sur son XO-2.

Negroponte précise que l’OLPC est actuellement en pourparler avec Microsoft afin que celle-ci développe justement une version Windows classique compatible avec les processeurs ARM. La sortie du XO-2 n’étant pas prévue avant 18 mois, il estime que cela laisse le temps à la firme de Redmond d’étudier la question.

OLPC XO 2

Rappelons que l’OLPC XO-2 intègre 2 écrans tactiles et peut afficher sur l’une des dalles un clavier virtuel, pouvant ainsi faire à la fois office d’ordinateur portable classique ou de e-Book. A côté de cela, plusieurs éléments sont à l’étude comme la possibilité de fonctionner à l’énergie solaire ou d’embarquer des modules 3G et WiMAX, McNierney insistant sur le fait que la priorité réside toujours dans des coûts peu élevés et une faible consommation d’énergie, deux facteurs qui seront pris en compte lors des choix liés aux technologies à intégrer ou non à ce modèle. Il indique également qu’étant donné que l’OLPC ne pourra pas doter son XO-2 de tout ce qu’elle souhaiterait, l’organisation souhaiterait ouvrir les spécifications matérielles aux autres constructeurs afin qu’émerge toute une série d’appareils complémentaires au XO-2 et qui pourront accélérer son adoption.

[Source : PCWorld]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 6 =