Tests du jour : Acer, Dell et Sony

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2009, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Aujourd’hui, nous retrouvons les tests du Dell XPS 13, du Sony Vaio P et de l’Acer Aspire 3935.


Commençons par l’Acer Aspire 3935 qui embarque un processeur Intel Core 2 Duo T7350, 3 Go DDR3 de mémoire vive, un disque dur SATA de 250 Go à 5400 tr/min, un chipset graphique Intel GMA X4500HD, un écran 13.3 pouces CineCrystal LED HD (1366×768), une webcam 1.3 megapixels avec micro, un lecteur de cartes 5 en 1, un lecteur d’empreinte digitale et des interfaces Wi-Fi a/b/g/n, Bluetooth 2.0+EDR, VGA, Casque, Micro, Ethernet et USB 2.0 (x3).

Avec un poids de 1.9 kg, l’Aspire 3935 n’est pas particulièrement léger mais il est néanmoins peu encombrement et se transporte donc assez facilement. Le design est assez agréable et la qualité de conception très soignée, ce qui lui confère un sentiment de robustesse assez rare avec un modèle proposé à un tarif abordable. Les touches sont bien dimensionnées et procurent une frappe confortable et fluide, tout comme le touchpad qui possède lui aussi, une surface assez large. De plus, ce dernier prend en charge quelques fonctions multi-touch, par exemple le zoom. La dalle est agréable et ne génère pas trop de reflets malgré son traitement brillant. Le système audio est de très bonne facture pour un ultra-portable et délivre une puissance suffisante dans la majorité des situations. La connectique est relativement complète mais certains regretteront sans doute l’absence de ports eSATA, HDMI et ExpressCard. Les performances sont comparables à celles des autres ultra-portables. L’autonomie avec la batterie 4 cellules est de 4h15 avec le Wifi activé.

Accéder au test du Acer Aspire 3935 sur Laptopmag

Continuons avec le Dell Studio XPS 13 configuré avec un processeur Intel Core 2 Duo P8600 (2.4 GHz), 4 Go DDR3 1066 MHz, un disque dur SATA de 320 Go à 7200 tr/min, une partie graphique GeForce 9500M GE Hybrid SLI, un écran 13.3 pouces LED TrueLife (1280×800), une webcam 2.0 megapixels avec micros, un combo lecteur Blu-Ray/graveur DVD, un lecteur de cartes 8 en 1 et des interfaces Wi-Fi 802.11 n, HDMI, DisplayPort, VGA, Firewire, ExpressCard54, Infrarouge, Casque, Micro, Ethernet Gigabit et USB 2.0 (x2 dont 1 combo e-SATA). Il pèse 2.2 Kg avec sa batterie 6 cellules et fonctionne sous Windows Vista Familiale Premium 64 bits.

Le Dell XPS 13 s’inspire du design du XPS M1330 tout en apportant une touche de modernité à travers l’utilisation de matériaux tels que aluminium ou encore du cuir. Malheureusement pour les utilisateurs nomades, l’XPS 13 est un peu plus encombrant que son prédécesseur. La construction est robuste et ne souffre d’aucune zone de flexion mais elle n’atteint pas le niveau offert par les modèles professionnels de la marque, par exemple les Latitude. La dalle est de bonne facture, elle bénéficie d’angles de vision ouverts mais les reflets sont particulièrement gênants en environnement lumineux ou en extérieur. Le clavier offre une frappe confortable et bénéficie d’un système de rétro-éclairage. Le touchpad est réactif, sa surface est agréable au toucher mais sa taille semble un peu étroite comparée à d’autres modèles. La connectique est complète avec notamment trois sorties vidéos (HDMI, VGA, DisplayPort). Les performances délivrées sont bonnes et le système graphique hybrid SLI permet de bénéficier d’une puissance accrue pour les applications plus gourmandes en ressources 3D. L’autonomie est en retrait avec au mieux 4h.

Accéder au test du Dell Studio XPS 13 sur NotebookReview

Terminons avec le Vaio P qui intègre un processeur Intel Atom Silverthorne Z520 (1.33 GHz), 2 Go DDR2 533 MHz, un disque dur SATA de 60 Go à 4200 tr/min, un chipset graphique Intel GMA 500 jusqu’à 760 Mo partagés, un écran 8’’ UWXGA LED X-Black d’une résolution de 1600×768, une webcam 0.3 megapixel Motion Eye, un lecteur de cartes SDHC, un lecteur de cartes Memory Stick et des connecteurs 3G, Wi-Fi a/b/g/n, Bluetooth, Casque, Micro, Ethernet et USB 2.0 (x2). Il pèse 638 grammes avec sa batterie et tourne sous Windows Vista Familiale Premium.

Sony propose avec son Vaio P un ordinateur à part dans le monde des PC Portables. Ses dimensions étonnent lors de la première prise en main, tout comme son poids, à peine supérieur à 600g. La qualité de fabrication est fidèle à la réputation de Sony. La connectique est complète avec la présence de ports USB, VGA, Ethernet mais également la prise en charge du Wifi à la norme 802.11 n ainsi que la présence d’une puce 3G+ pour l’accès aux réseaux Internet Mobile. Malgré sa faible largeur, Sony a réussi à intégrer un clavier doté de touches bien dimensionnées qui procurent une frappe relativement confortable. Le trackpoint s’avère lui aussi efficace passé une période d’adaptation. La résolution de la dalle (1600×768) est élevée pour un modèle 8 pouces et nécessite elle aussi une période d’adaptation. Le traitement brillant de la dalle est source de reflets en environnement lumineux. Les performances sont modestes et le système manque souvent de réactivité. L’autonomie oscille entre 2h et 4h en fonction des réglages et de l’utilisation.

Accéder au test du Sony Vaio P11 sur Notebookcheck

Vous pouvez également consulter notre test consacré au Sony Vaio P

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 4 = 10