En cette fin de semaine, nous retrouvons les tests du Samsung NC20 et du MacBook Pro Unibody 17.


Commençons par le Samsung NC20 qui embarque un chipset VIA VX800, un processeur VIA Nano U2250 cadencé à 1.3 GHz, 1 Go DDR2 533 MHz, un disque dur SATA de 160 Go à 5400 tr/min, un chipset graphique VIA Chrome 9 HC3 128 Mo, un écran 12.1 pocues SuperBright Gloss (1280×800), une webcam 1.3 megapixels avec micro, un lecteur de cartes 3 en 1 SD/SDHC/MMC et des connecteurs Wi-Fi b/g, Bluetooth 2.0+EDR, VGA, Casque, Micro, Ethernet et USB 2.0 (x3). Il est livré avec une batterie Lithium-Ion 6 cellules 5200mAh, pèse 1.53 gg et mesure 292.4 x 216.7 x 25.6-31 mm.

Le design du Samsung NC20 est assez discret, il bénéficie d'une conception soignée, légèrement supérieure à celle constatée sur des portables de milieu de gamme. Une légère flexion est parfois perceptible à certains endroits, mais rien d'alarmant. La dalle est de bonne facture avec des couleurs flatteuses et un bon contraste. Si les angles de vision verticaux se situent dans la moyenne, les angles horizontaux sont plus ouverts. La luminosité est parfaitement adaptée à une utilisation en intérieur mais elle risque de rapidement montrer ses limites en extérieur. La clavier est agréable mais il n'atteint pas encore la taille et le confort délivré par certains ultra-portables 12 pouces. Le touchpad bénéficie d'une surface large et agréable qui procure une bonne précision une fois les paramètres ajustés. La connectique est comparable à celle offerte sur un netbook. Les performances sont comparables à celles délivrées par la plateforme Intel Atom même si le processeur Via montre ses limites lors de la lecture de vidéos Haute Définition. L'autonomie avoisine les 6h avec Wifi activé et luminosité à 70%.

Accéder au test du Samsung NC20 sur Notebookreview

L’Apple MacBook Pro 17 pouces unibody testé est configuré avec un processeur Core 2 Duo T9550 cadencé à 2.66 GHz, 4 Go DDR3 1066 MHz, un disque dur SATA de 320 Go à 5400 tr/min, une partie graphique GeForce 9400M 256 Mo et une carte graphique dédiée GeForce 9600M GT 512 Mo, un écran 17’’ LED d’une résolution de 1920×1200, une webcam iSight, un graveur DVD et des connecteurs Wi-Fi a/b/g/n, Bluetooth 2.1+EDR, Firewire, mini-DisplayPort, ExpressCard, Casque, Micro, Ethernet Gigabit et USB 2.0 (x3). Il pèse 3 Kg et fonctionne sous Mac OS X 10.5 Leopard avec Work 09 préinstallé.

Le MacBoo Pro 17 reprend le design et la conception inaugurés à l'automne dernier sur le modèle 15 pouces. Le design est tout simplement superbe et le MBP est sans doute le plus réussi des portables du marché. La finition est soignée dans ses moindres détails. La connectique est relativement complète avec la présence entre autre d'un port Firewire 800 mais le MBP 17 ne dispose pas de ports eSATA ou HDMI, pourtant pratiques au quotidien et nécessite un adaptateur pour le relier à un écran externe VGA. La clavier est agréable à utiliser, il se montre discret, précis et réactif. Le touchpad est amélioré par rapport aux précédentes générations de MacBook. Sa surface en verre est agréable et précise. Si la disparition des boutons de clics au profit d'un touchpad cliquable ne pose guère de soucis sous Mac OS, sous Windows l'absence de boutons s'avère rapidement désagréable. La dalle est de bonne facture mais les reflets sont trop présents en environnement lumineux. L'utilisateur peut basculer en fonction des besoins entre la carte graphique dédiée 9600M GT et le chipset intégré 9400M qui est moins gourmand en énergie lorsque le portable est utilisé sur batterie. Certaines zones deviennent tièdes après une utilisation prolongée en charge. L'autonomie de la batterie est supérieure à 9h avec la luminosité au minimum. Lorsque cette dernière est en position maximale, l'autonomie chute à 4h38 avec la 9400M active.

Accéder au test de l’Apple MacBook Pro 17 pouces unibody sur Notebookcheck