Hewlett-Packard a fait part de son intention de tailler de nouveau dans ses effectifs en supprimant 5700 emplois en zone EMEA, c'est-à-dire en Europe, Moyen-Orient et Afrique.

HP

La firme précise via une porte-parole que ces licenciements sont pour partie liés à son programme mondial de réduction de la masse salariale. Le 19 mai, HP avait en effet annoncé qu’elle allait supprimer 2% de ses effectifs au niveau mondial, soit 6400 postes.

Pour le reste, il s’agit là d’une conséquence de la baisse de la demande enregistrée ces derniers mois et due à la crise. Comme nous l’avons vu à plusieurs reprises, le secteur informatique n’est en effet pas épargné par la morosité de l’économie mondiale. Chacun cherche à diminuer ses coûts et cela passe malheureusement dans la grande majorité des cas par une diminution de la main d’œuvre.

Alors que fin avril Hewlett-Packard comptaient 80 000 employés en zone EMEA, au moins 5700 d’entre eux seront licenciés d’ici 2 ans.

[Source : Reuters]