En cette fin de semaine, place aux tests des HP Mini 5101, Lenovo IdeaPad S12 et Sony Vaio FW41.

HP Mini 5101

L’HP Mini 5101 testé embarque un chipset Intel 945GSE, un processeur Atom N280 (1.66 GHz), 1 Go DDR2 533 MHz, un disque dur SATA de 160 Go à 7200 tr/min, une partie graphique Intel GMA 950, un écran 10.1’’ WSVGA d’une résolution de 1024x600, une webcam 2.0 megapixels avec micro, un lecteur de cartes SD/SDHC et des connecteurs Wi-Fi a/b/g/n, Bluetooth 2.0+EDR, VGA, Casque, Micro, Ethernet et USB 2.0 (x3).
Il pèse 1.3 Kg avec sa batterie 6 cellules et fonctionne sous Windows XP Familiale.

Il arbore un design élégant. Sa conception est solide et de qualité. La saisie est confortable grâce notamment à des touches de bonne taille bien isolées les unes des autres. Le clavier résiste aux éclaboussures. Le touchpad est un peu petit et sa surface ne permet pas une bonne glisse. Ses boutons séparés situés en dessous sont en revanche fonctionnels et réactifs. L’écran mat affiche des images vives et offre de bons angles de vision horizontaux et verticaux. La connectique est classique. La webcam est bonne.
Les haut-parleurs sont plutôt bons avec un volume sonore assez élevé. Avec 1626 points sous PCMark05, il offre l’un des meilleurs scores de sa catégorie. Il n’est pas fait pour jouer mais son score de 127 points sous 3DMark06 est également bien supérieur à la moyenne. Il convient à un usage bureautique de base et peut lire sans souci une vidéo encodée en 720p. Le disque dur est plus rapide que la moyenne de la catégorie. Au-dessous vers le milieu il chauffe. Son autonomie de 7h52 est très bonne et même si elle est inférieure à celle du Toshiba NB200, elle offre 2 heures de fonctionnement en plus que la moyenne des Netbooks. Il faut 1h19 pour recharger la batterie à 90% et 2h07 pour la recharger complètement. Il est possible de le configurer avec diverses options. Le logiciel de protection McAffee installé est très intrusif. Son prix est plus élevé que la moyenne. Il est noté 4/5.

Accéder au test de l’HP Mini 5101 sur LaptopMag

Lenovo IdeaPad S12

Le Lenovo IdeaPad S12 testé est configuré avec un processeur Atom N270 (1.6 GHz), 1 Go de mémoire vive, un disque dur SATA de 160 Go, un chipset Intel GMA 950, un écran 12.1’’ LED d’une résolution de 1280×800, une webcam avec micro, un lecteur de cartes 4 en 1 et des connectiques Wi-Fi b/g, VGA, ExpressCard34, Casque, Micro, Ethernet et USB 2.0 (x3).
Il pèse 1.4 Kg avec sa batterie 6 cellules et tourne sous Windows XP Familiale.

Son design est sympathique, plus en rondeur et plus fin que la première génération de Netbooks de Lenovo. La finition brillante fait ressortir les traces de doigts. La conception est solide et de qualité, mais la batterie aurait mérité d’être plus solide et l’arrière de l’écran fléchit sous la pression. A ce sujet, l’angle d’ouverture de l’écran est un peu juste. Des trappes permettent d’accéder aux principaux composants. L’écran lumineux affiche un excellent contraste mais ses angles de vision sont assez moyens et il est sujet aux reflets. Sa résolution est toutefois confortable. Le clavier, qui ne fléchit pas, est superbe. La saisie est agréable et précise. Le touchpad est précis mais un peu trop petit et ses boutons sont fonctionnels mais eux aussi auraient gagné à être un peu plus larges. La connectique est limitée mais le principal est présent.
Les haut-parleurs sont moyens avec un niveau sonore correct. Il délivre des performances suffisantes pour un usage courant c'est-à-dire de la bureautique mais on le sent moins réactif qu’un ultraportable classique. Le processeur Atom montre ses limites en multitâches. L’IdeaPad S12 obtient un score de 1449 points sous PCMark05 et peut lire de façon fluide une vidéo encodée en 720p mais il faut oublier la lecture de fichiers 1080p. Le ventilateur fonctionne quasi continuellement mais il est silencieux. La chauffe est bien contenue. Son autonomie de 5 heures avec luminosité à 50%, traitement de texte et surf est bonne.

Accéder au test du Lenovo IdeaPad S12 sur Notebook Review

Sony Vaio FW41E

Le Sony Vaio FW41E intègre un chipset Intel PM45, un processeur Core 2 Duo T6400 (2.0 GHz), 4 Go DDR2 800 MHz (8 Go max), un disque dur SATA de 400 Go à 5400 tr/min, une carte graphique Radeon Mobility HD4650 512 Mo dédiés 1.77 Go HyperMemory, un écran 16.4’’++ X-Black d’une résolution de 1600×900, une webcam 1.3 megapixels Motion Eye avec micro, un combo lecteur Blu-Ray/graveur DVD, un lecteur de cartes et des connectiques Wi-Fi a/b/g/n, Bluetooth 2.1+EDR, HDMI (HDCP), VGA, Firewire 400, ExpressCard34, Casque, Micro, Ethernet Gigabit et USB 2.0 (x3).
Il pèse 3.3 Kg et tourne sous Windows Vista Familiale Premium.

Il arbore un design blanc plutôt sobre très réussi, une finition irréprochable et un châssis solide relativement fin mais il est un peu lourd. Les touches carrées plates bien espacées du clavier permettent une saisie rapide et agréable mais il est dommage que le pavé numérique soit absent et qu’il ne bénéficie pas d’un système de rétro éclairage. La connectique est fournie mais les ports USB pas des mieux placés. Il est capable de lire les Blu-Ray ce qui est appréciable. L’espace de stockage est important. L’alimentation qui est de petite taille chauffe un peu. L’écran très lumineux par défaut affiche un bon rendu des couleurs et une résolution assez élevée mais les noirs manquent de profondeur et il est sujet aux reflets.
La partie audio est moyenne avec un volume puissant mais elle est axée sur les aigus. Il délivre de bonnes performances générales avec 5433 points sous PCMark05 et sa carte graphique peut prendre en charge des jeux récents du moment que l’on fait des concessions sur le niveau de détail. Il obtient un score de 4526 points sous 3DMark06 en résolution native. Le processeur montre ses limites en encodage. Son autonomie de 3h50 est plutôt bonne. Il offre un rapport qualité/prix intéressant. Il est noté 8.5/10.

Accéder au test du Sony Vaio FW41E sur Ere Numérique