Vendredi Microsoft a finalement reculé face à la Commission Européenne. Alors que la firme de Redmond avait prévu de n’installer aucun navigateur sous Windows 7 E qui devait être dépourvu d’Internet Explorer (plus d'infos ici), elle a proposé un nouveau système à la Commission qui laisserait le choix du navigateur à l’utilisateur.

Windows 7 build 7232 wallpaper

Cette nouvelle solution parait plus intéressante que la première car elle permettra réellement à l’utilisateur de connaitre les choix qui s’offrent à lui en matière de navigateur Internet.

Ainsi, cette nouvelle solution prévoit qu’Internet Explorer sera bien intégré à Windows 7 par défaut. Mais la nouveauté c’est qu’au premier démarrage d’Internet Explorer, celui-ci affichera un écran ("Ballot Screen") proposant au choix l’installation de divers navigateurs concurrents dont vous pouvez voir une ébauche via la capture ci-dessous.

Windows 7 choix navigateur

L’utilisateur pourra donc installer le ou les navigateurs de son choix et décider si l’un d’entre eux doit être le navigateur par défaut au détriment d’Internet Explorer. Il pourra même désactiver Internet Explorer s’il le souhaite.

De leur côté, les OEM (constructeurs) auront la possibilité d’installer le navigateur de leur choix sur leur machine, que ce soit IE ou une version alternative comme Firefox, Safari, Chrome ou Opera.

La Commission Européenne doit analyser cette nouvelle proposition de Microsoft et on ne voit pas trop ce qu’elle pourrait trouver à redire étant donné que ce qui est reproché au géant de Redmond, c’est sa position dominante qui lui procure un avantage jugé déloyal en matière de navigateur car elle impose de fait avec ses systèmes Internet Explorer. En tous les cas si cette solution est acceptée par la CE, nous aurons donc droit en Europe à des éditions de Windows 7 et non pas de Windows 7 E.

Windows 7

On notera également que dans le même temps, Microsoft a proposé de dévoiler certaines informations à ses concurrents permettant une meilleure interopérabilité entre leurs solutions et les produits Microsoft dont Windows, Windows Server, Office, Exchange et SharePoint.

[Sources : Europa et Microsoft]