Tests du jour : HP, Hercules et Archos

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2009, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Aujourd’hui nous retrouvons les tests des HP ProBook 5310m, Hercules eCafé 1000W et Archos 9 PC Tablet.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

HP ProBook 5310m

L’HP ProBook 5310m testé s’affiche avec un chipset Intel GS45+ICH9M, un processeur Core 2 Duo SP9300 (2.26 GHz), 2 Go DDR3 1066 MHz, un disque dur SATA de 320 Go à 7200 tr/min, une partie graphique Intel GMA X4500MHD, un écran 13.3’’ LED mat d’une résolution de 1366×768, une webcam 2.0 megapixels avec micro, un lecteur de cartes 2 en 1, 2 haut-parleurs et des connecteurs Wi-Fi b/g/n, DisplayPort, Audio combo Casque/Micro, Ethernet Gigabit et USB 2.0 (x3).
Il pèse 1.7 Kg avec sa batterie 4 cellules 2800mAh 37WHr et tourne sous Windows 7 Professionnel 32 bits.

Son design attire l’œil avec sa finition noire matte en aluminium qui lui confère un aspect discret, élégant et haut de gamme. Les traces de doigts ressortent sur la coque et le touchpad. Le châssis fléchit un peu sous la pression et la batterie n’est pas des mieux intégrée. Toutefois, l’arrière de l’écran est solide tout comme les charnières.

La connectique est à peu près au même niveau que celle d’un Netbook. Aucune unité optique ni port pour station d’accueil ne sont présents.

Le clavier permet une saisie agréable et précise.
Les haut-parleurs sont médiocres.

Les boutons du pavé tactile sont mats et fonctionnels. Il est dommage que le touchpad soit affublé d’une finition brillante, ce qui n’empêche pas toutefois de pouvoir contrôler le curseur de façon précise.

La résolution de l’écran mat est un bon compromis. Celui-ci est très correct pour une utilisation bureautique mais n’affiche pas des couleurs vives côté vidéos et photos. Il est lisible en extérieur. Ses angles de vision sont eux acceptables mais pas excellents pour autant.

Il obtient un indice de 3.4 sous Windows 7 et offre de bonnes performances générales, le processeur obtenant un score de 4757 points sous Cinebench R10. En revanche, il n’est pas fait pour jouer avec 942 points sous 3DMark06. Le disque dur est lui rapide mais quelque peu bruyant.

Disque sur mis à part, le portable est assez silencieux. Les températures sont plutôt bien contenues, n’atteignant jamais un niveau critique.

Il offre une bonne autonomie de 7h42 en idle, 3h42 en surf sur Internet avec Wi-Fi activé et 1h55 en pleine charge.

Accéder au test de l’HP ProBook 5310m sur Notebookcheck

Hercules eCafé 1000W

L’Hercules eCafé 1000W testé possède un processeur Atom N270 (1.6 GHz), 1 Go DDR2 de mémoire vive, un disque dur SATA de 250 Go à 5400 tr/min, un chipset graphique intégré Intel GMA 950, un écran 10.1’’ WSVGA haute luminosité d’une résolution de 1024×600, une webcam avec micro, un lecteur de cartes 4 en 1 et des interfaces Wi-Fi b/g/n, VGA, Casque, Micro, Ethernet et USB 2.0 (x3).
Il pèse 1.36 Kg et fonctionne sous Windows 7 Starter avec une batterie 6 cellules 4400mAh.

Il arbore un design attractif avec des coins arrondis et une finition de la coque aux reflets métalliques. Le bouton de démarrage se trouve sur la charnière de l’écran à gauche. Il est moins compact que nombre de modèles concurrents.

Le clavier ne prend pas toute la largeur du châssis. Pour autant, il n’est pas inconfortable à l’usage, mais un temps d’adaptation est nécessaire. Les touches sont réactives et la saisie s’avère 18% moins rapide qu’à la normale.

Le touchpad est précis et de bonne taille mais il n’est pas multi-touch. De plus, ses boutons sont trop peu profonds et difficiles à presser.

L’écran affiche des couleurs riches et lumineuses ainsi que des noirs profonds. Les angles de vision sont corrects mais il est sujet aux reflets en raison de son traitement brillant.

Les haut-parleurs sont moyens mais on peut distinguer les basses. La connectique est classique. Il est dommage qu’une fois une carte mémoire entrée dans le lecteur, celle-ci dépasse bien du châssis. La webcam est bonne.

Il affiche un score de 820 points sous Geekbench, un peu en dessous de la moyenne de 834 points mais supérieur à celui du Toshiba NB200 sous Windows 7 Starter (805 points).

Le taux de transfert du disque dur est très moyen. Le temps de démarrage est conforme à la moyenne. L’encodage vidéo est en revanche plus long de 2 minutes que la moyenne.

A l’usage, il se révèle réactif pour des tâches courantes comme la rédaction de documents, le surf et la lecture de musique. Il lag en revanche lors de l’exécution de tâches gourmandes de type streaming de vidéo, jeux Facebook et sites en Flash.

Il est capable de lire de façon fluide une vidéo en définition standard mais pas en 720p.

Les performances du Wi-Fi sont bonnes, surtout lorsque le Netbook est proche du point d’accès.

Son autonomie est de 5h21, soit environ 1 heure de moins que la moyenne des Netbooks 6 cellules.

Aucun logiciel inutile n’est installé. La suite bureautique gratuite OpenOffice.org 3 est présente ce qui est appréciable. La suite eCafé est également installée, elle contient divers utilitaires. Un espace de stockage en ligne de 50 Go est fourni. Il est noté 3/5.

Accéder au test de l’Hercules eCafé 1000W sur LaptopMag

Archos 9 PC Tablet

L’Archos 9 PC Tablet testé est configuré avec un chipset Poulsbo US15W, un processeur Atom Z515 cadencé à 1.2 GHz (FSB 400 MHz, 512 Ko de cache, TDP de 2W), 1 Go DDR2 400 MHz de mémoire vive, un disque dur 1.8 pouces d’une capacité de 120 Go, une partie graphique Intel GMA 500 128 Mo partagés, un écran 8.9 pouces tactile WSVGA LED d’une résolution de 1024×600, une webcam 1.3 megapixels avec micro, 2 haut-parleurs et des interfaces Wi-Fi b/g, Audio et USB 2.0 (x1).
Il pèse 800 grammes et fonctionne sous Windows 7 Starter.

Au premier abord, il est séduisant avec sa coque noire sobre, sa finesse et sa légèreté. Sa finition est soignée.

La connectique est limitée et l’absence de module Wi-Fi n est regrettable. Le volume sonore des haut-parleurs est correct. L’ergonomie est à revoir, l’utilisation des fonctions via les boutons n’étant pas des plus intuitives.

L’écran affiche une résolution élevée adaptée aux sites internet et à la lecture de vidéos en 720p. Cependant, ses angles de vision sont limités et il est bien sujet aux reflets.

Le clavier virtuel conçu par Archos possède de grosses touches mais la saisie reste difficile par rapport au clavier Windows, et il prend la moitié de l’écran. L’utilisation est plus aisée avec le stylet mais celui-ci est trop souple et de moins bonne qualité que l’appareil.

Il est loin d’être performant. Le démarrage prend 1min30. En pratique, on ressent une belle lenteur à l’usage. Le multitâches n’est vraiment pas son point fort. Toutefois une fois chargée, une vidéo de 720p est lue de façon fluide. Mais ce n’est pas le cas d’une vidéo 1080p pour laquelle la lecture est saccadée.

La trackpoint optique est fonctionnel. Il chauffe. Il est noté 5/10.

Accéder au test de l’Archos 9 PC Tablet sur Ere Numérique

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = 8