PC : vers une hausse des prix en 2010 à cause d’une pénurie de composants

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2010, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Voilà une nouvelle qui si elle se confirme ne réjouira certainement pas les consommateurs. L’institut d’analyse Gartner révèle en effet dans une étude que les prix des ordinateurs repartiront très certainement à la hausse en 2010.

HP Mini 210-1050sf

Alors que la crise économique continue de toucher le citoyen lambda même si les marchés reprennent des couleurs, nous avons pu voir ces derniers mois la moyenne des prix des PC diminuer. Le succès des Netbooks y est certes pour une part négligeable mais le porte-monnaie des consommateurs aussi. Ces derniers ont en effet vu leur pouvoir d’achat diminuer, notamment en raison de la crise. Du coup, afin de continuer à vendre, les marques ont lancé sur le marché un nombre conséquent de PC à bas prix.

Malheureusement, cela risque de fort de ne pas durer. Gartner explique ainsi que les composants devraient voir leurs prix grimper de 2.8% en 2010 alors que les 9 dernières années, ils avaient déclinés en moyenne de 7.8%.

Cette hausse des tarifs est en grande partie due à la mémoire vive, le prix des puces mémoires DDR3 ayant augmenté de 23% rien qu’en décembre. Élément essentiel d’un PC, la mémoire vive représente ainsi près de 10% du prix total d’un ordinateur.

Ben Lee, analyste principal chez Gartner, explique qu’en général les prix des ordinateurs diminuent chaque année. Mais cela, c’est seulement si ceux des composants n’augmentent pas.

De leur côté, alors qu’ils voient leurs prix stagner depuis plusieurs mois, les écrans plats devraient eux aussi progresser en terme de tarif, de l’ordre de 20%. Et ce en raison de difficultés d’approvisionnement.

Mais ce n’est pas tout puisque les disques durs et unités optiques devraient eux aussi faire face à une pénurie, d’où une augmentation des prix à venir.

Asus X77VN-TY037V

Une pénurie de ce type avait déjà touché le secteur au premier semestre 2009. Suite à la crise économique, les constructeurs avaient pris le parti d’écouler leurs stocks avant de passer commande de nouveaux composants. Du coup, la demande n’étant pas assez forte, les fabricants de composants ont réduit leur volume de production.
Or quelques mois plus tard, les constructeurs se sont mis à recommander en masse des composants, et les fabricants n’ont pu suivre.

Ici, pour 2010, la pénurie qui va survenir est expliquée par le fait que les fabricants de composants ont reporté leurs investissements (chaines de production, nouvelles usines, etc.) suite à la crise : ils ne sont donc pas en mesure de suivre la demande qui progresse. Et ce d’autant plus avec l’arrivée des nouveautés comme la plateforme Intel Pine Trail pour Netbooks, Intel Calpella (Core i3/i5/i7) et AMD Tigris pour PC portables classiques ou encore les cartes graphiques mobiles Radeon Mobility HD5000 et GeForce 300M, qui incitent au renouvellement des gammes.

Toutes ces augmentations ne sont pas un bon signe pour les constructeurs de PC portables. Ils avaient réussi à enrayer les effets négatifs de la crise en mettant sur le marché des modèles à bas prix qui avaient soutenu la demande. Or là, ils ne pourront pas faire de même, la hausse des coûts étant trop importante. Ceux qui en pâtiront le plus ne sont bien évidemment pas les principaux acteurs du marché comme HP, Acer et Dell, mais bien leurs concurrents qui ne peuvent rivaliser en matière d’économies d’échelle : plus on peut commander un grand nombre de composants, plus on peut obtenir du fabricant des tarifs préférentiels. Fujitsu, Lenovo, Toshiba et Sony devraient ainsi être particulièrement touchés.

Du coup, les marques devraient proposer moins d’ordinateurs portables à prix réduits, et plus de modèles moyens de gamme. Ce qui n’est évidemment pas de bon augure pour le consommateur, du moins pour celui dont les moyens ne lui permettent pas d’investir dans un PC de milieu de gamme. Car si le système bancaire se porte mieux tout comme la bourse, le chômage continue en effet de progresser et les incertitudes financières qui vont avec aussi.

Le tout est donc pour les marques de savoir jusqu’à quel point elles pourront augmenter les prix de leurs PC sans rebuter le consommateur. En tous les cas, il faut donc s’attendre à une hausse des tarifs des ordinateurs portables et Netbooks dans les prochaines semaines/mois.

[Source : Financial Times et LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

10 réponses à “PC : vers une hausse des prix en 2010 à cause d’une pénurie de composants”

  1. Elle à bon dos la fausse crise que TF1 nous as fait bouffé (couple Bouygues / Sarko).
    2009 à été l’année où les Francais ont le plus épargné et où les entrées au cinéma ont cartonnée.

  2. Je comprend pas, l’analyste dit que presque tous les composants vont voir leurs prix augmenter, et précise même 20% pour les mémoire et les écrans (rien que ces deux là ca fait bien 25% du prix d’un laptop)
    et le résultat de tout ca c’est une hausse de 2.8% sur le prix global… Ca doit être compliqué d’être analyste 😮

  3. @El-Gato : la hausse de 2.8%, c’est sur l’ensemble des composants. Or tous les composants fabriqués pour PC (bureau et portables) ne sont pas intégrés dans tous les ordinateurs. Mais le fait est que côté PC en général, on ne peut se passer de la mémoire vive, et côté portables en particulier, de l’écran (pour les PC de bureau, on peut n’acheter qu’une tour si on a déjà un écran par exemple).

    Visiblement, ce sont vraiment les principaux composants qui enregistreront les plus fortes hausses de prix. Mais globalement, au niveau du chiffre de 2.8%, cela signifie que la hausse sera limitée, voir qu’il n’y aura pas de hausse, sur d’autres composants.

  4. Les français sont des vaches à lait.Toujours des raisons bidons pour augmenter, et nous comme des c…
    on fait quoi RIEN!! Qui continue à nous mettre le suppositoire toujours plus loin.C’es lamentable

  5. @ actinos: personne ne t’oblige à acheter un ordinateur portable. L’offre est trop faible pour répondre à la demande des constructeurs, c’est donc de toute logique que les prix des composants augmentent. Ensuite les constructeurs sont bien gentils, mais ils ont des frais et des employés à payer, alors soit ils te font plaisir et vendent à perte, soit ils répercutent ces coûts et augmentent les prix de manière somme toute assez minime.
    La guerre des prix a fait que les constructeurs ont tout fait ces dernières années pour vendre des portables plus performants et toujours moins chers, alors évidemment, le jour où les prix des composants augmentent, ils ne peuvent plus se permettre d’afficher des prix aussi agressifs.
    Après si tu veux manifester contre ça, fais toi plaisir…

  6. Dis celà a ce qui ont été licencié,parce que les constructeurs n’ ont pas fait leurs chiffres d’affaires du trimestres ou de l’ année.Et profite pour voir les prix hors taxe et TTC.Renseignes toi où se situe le services Commercial de DELL et demande leurs au employés si ils sont bien payés.Le monde de BISOUNOURS est bien LOIN.A savoir que le consommateur fait son propre malheurs.a+

  7. C’est justement parce que tu veux des prix bas que les boîtes coupent dans le personnel pour se faire une guerre des prix qui je te l’accorde est scandaleuse. Mais que tu dises ça, alors que tu te plains d’une augmentation des prix, c’est totalement contradictoire.
    Je ne dis en aucun cas que la situation de ces employés est convenable, mais si la demande et donc les clients comme toi veulent des prix toujours plus bas, faut pas s’en étonner…
    On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

    Concernant les taxes, je ne vois pas le rapport, faut t’en prendre au gouvernement, pas aux constructeurs.

    Le bisounours

  8. @Raoul: C’est plutôt que les actionnaires veulent plus de bénéfices et ils ne peuvent plus en gagner en baissant (ou en augmentant pas) le salaire de leur employés.
    La seule solution est d’augmenter ses marges et l’augmentation du prix de certains composant est une bonne excuse.
    Ceci dit, un portable ce n’est pas un produit de grande nécéssité et l’on reste libre de ne pas l’acheter.

  9. Tu verras qu’il y aura une répercution de la hausse sur la TTC. je suis en client du genre a garder son pc portable et celà fait plus de 3 ans que j’ ai le même un Acer WLMI1652.Je m’ en prends aux contructeurs car il se font assez de marges,sur le dos des clients.Et ce qui concerne du gouvernement, tous des hypocrites, des voleurs qui se nourrissent sur le dos des pauvres Citoyens => Clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 5 = 11