La pomme attaquée par les DRM

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2007, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Apple
Il y a deux semaines Vincent titrait Steve Jobs veut supprimer les DRM ! En effet via une jolie lettre publiée dans le site d’Apple il a vivement critiqué les DRM et il était pour un arrêt immédiat des DRM dans Itune. Mais l’affaire ne s’arrête pas la : le 19 février 2007 et le jour de la contre attaque des DRM souvenez vous en.

En effet en réponse à Steve Jobs Macrovison à publié sa propre lettre ouverte sur son site, pour ainsi le contredire. Pour nous convaincre de l’utilité des DRM Macrovision s’appui sur 4 points, que voici pour ceux qui ne parlent pas anglais :

Les DRM ne se limitent pas à la musique. Il attaque en effet le président d’Apple sur le fait que sa vision des choses se limite à la musique et aux contenus téléchargeables en ligne. Or, les DRM concernent également beaucoup d’autres médias et d’autres plateformes pour lesquels des solutions aussi radicales ne seraient pas applicables aussi
facilement qu’il le prétend.

Les DRM augmentent la valeur du produit au lieu de la réduire. Il explique que la seule raison pour laquelle le piratage est si important aujourd’hui, c’est parce que les DRM ne sont pas encore suffisamment bien déployés sur le marché. Il faut donc accélérer le processus en cours et passer tous les contenus protégés par droits d’auteurs sous DRM afin d’étouffer le piratage à sa source.

Les DRM vont augmenter la vente en ligne Selon-lui, les ayant-droits n’ont aucun intérêt à accepter d’être distribué sur un service en ligne ne proposant pas de protection par DRM. Les DRM sont pour lui un ingrédiant primordial pour le succès de la vente de contenus en ligne et un argument important pour convaincre les investisseurs et les ayant-droits. Il estime que la vente de contenus en ligne sans DRM va vite devenir une porte ouverte au piratage.

Les DRM ont besoin d’être interopérables et ouverts Il termine enfin en précisant qu’il est d’accord avec Jobs sur un point, celui de l’interopérabilité. Cette interopérabilité pourra entre autres permettre d’uniformiser ce système de protection, facilitant ainsi les mises à jour, mais permettront également au consommateur de partager plus facilement un contenu entre tous ses appareils électroniques, quelle que soit leur marque.

[Via Infos-du-Net]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 7 = 15