NVIDIA lance officiellement sa technologie Optimus visant à permettre un basculement automatique entre la carte graphique dédiée et le chipset graphique intégré d’un ordinateur portable.

NVIDIA Optimus

Cette solution vous rappelle sans doute la technologie HybridSLI de NVIDIA sortie il y a 2 ans. Celle-ci est rappelons-le composée de HybridPower et de GeForceBoost.

La premier permet soit d’augmenter les performances en utilisant la carte graphique dédiée, soit de prolonger l’autonomie de la batterie d’environ 25% en utilisant uniquement la puce graphique intégrée.

Grâce au deuxième, il est possible de combiner les performances d’une puce graphique intégrée à celles d’une carte graphique dédiée.

NVIDIA Optimus

Mais NVIDIA a constaté que l’HybridSLI n’était en fait employé que par 1% des utilisateurs dont le portable est équipé de cette technologie. Pourquoi ? Plusieurs raisons expliquent cela.

Dans la plupart des cas, l’utilisateur oublie/ne sait pas tout simplement qu’il peut basculer sur la carte graphique dédiée afin d’obtenir de meilleures performances. Du coup, il trouve tout naturellement que le portable offre de bien piètre performances graphiques pour un modèle doté d’une carte dédiée, et ce alors même que celle-ci n’est pas activée.

En plus de se souvenir d’effectuer le basculement d’une partie graphique à une autre, l’utilisateur doit la plupart du temps pour ce faire fermer les applications en cours, attendre quelques secondes, voir redémarrer le PC.

NVIDIA Optimus

Avec sa technologie Optimus, NVIDIA propose donc de pouvoir simplement bénéficier de bonnes performances ainsi que d’une bonne autonomie, et cela de façon transparente et naturelle pour l’utilisateur.

En fait, Optimus se charge de sélectionner la meilleure puce graphique pour une tâche donnée. Par exemple, si l’utilisateur lance un jeu et que le portable fonctionne à ce moment là sur l’IGP, Optimus va automatiquement basculer sur la carte graphique dédiée. Si une vidéo Flash est lue via un navigateur, là encore Optimus fera appel à la carte graphique dédiée pour rendre la lecture fluide.

De fait, l’utilisateur n’a plus à se préoccuper de penser à basculer vers l’IGP pour bénéficier d’une bonne autonomie ou vers la carte graphique dédiée pour des performances graphiques accrues. Tout ceci est automatique et transparent, grâce à Optimus.

NVIDIA Optimus

Mais ce n’est pas tout puisque via le panneau de contrôle de NVIDIA, il est possible de personnaliser l’Optimus Profile. Ici, il suffit de cliquer droit sur une application et de sélectionner la partie graphique qui doit être sollicitée pour celle-ci (carte graphique ou chipset graphique). Et bien entendu, chaque partie graphique possède son propre panneau de contrôle.

NVIDIA Optimus est compatible avec les processeurs Intel Core i3/i5/i7 Arrandale, les Core 2 Duo Penryn ainsi que les Atom N4xx. Du côté des puces graphiques, les GeForce 200M et 300M sont supportées tout comme les nouvelle GeForce M à venir ainsi que le ION de nouvelle génération, autrement dit le ION 2.

NVIDIA Optimus

Du coup, la technologie Optimus pourra aussi bien fonctionner sur des ordinateurs portables classiques que des modèles CULV, joueurs ou bien des Netbooks/ultraportables à base de processeur Atom et de partie graphique NVIDIA ION 2.

NVIDIA précise à ce sujet que le ION 2 sera lancé vers la fin du premier trimestre 2010, autrement dit probablement vers mi/fin mars.

Asus UL50Vf

L’un des tous premiers modèles à profiter de la technologie Optimus de NVIDIA est l’Asus UL50Vf. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un portable CULV au format 15.6 pouces. Il intègre une carte graphique GeForce G 210M et un processeur Core 2 Duo SU7300 (1.3 GHz).

D’autres modèles Asus avec technologie Optimus suivront comme les N82Jv, U30Jc, N71Jv ou N51Jv.

En outre, NVIDIA est assez optimiste puisque le fondeur prévoit une adoption rapide d’Optimus, une technologie qui devrait être embarquée dans plus de 50% des nouveaux ordinateurs portables vendus d’ici l’été 2010.

NVIDIA Optimus

[Source : LaptopSpirit et NVIDIA]