Netbooks : +5% de propriétaires sur un an, 55% des utilisateurs ont plus de 45 ans

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2010, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Une étude récente révèle les tendances actuelles sur le marché du Netbook et tord le cou à certaines idées reçues.

Le comparateur de prix américain PriceGrabber a effectué une étude concernant l’évolution du marché du Netbook.

PriceGrabber Netbooks janvier 2010

On apprend ainsi que le nombre d’utilisateurs en ligne équipés d’un Netbook est passé de 10% à 15% cette année. Et 5% des personnes interrogées indiquent utiliser un Netbook fourni par leur employeur.

On remarque également que le nombre de personnes possédant un Netbook ont tendance à moins posséder un PC portable ou de bureau en janvier 2010 par rapport à janvier 2009.

PriceGrabber Netbooks janvier 2010

Cela tend à prouver que contrairement à ce que prétendaient certains oiseaux de mauvais augure, les Netbooks n’ont clairement pas dit leur dernier mot.

Autre élément intéressant, le fait que les possesseurs de Netbooks appartenaient à 53% à une classe d’âge de 35 ans à 54 ans en janvier 2009, alors qu’ils n’étaient que 31% d’utilisateurs de 35 à 54 ans un an auparavant.

En janvier 2010, l’âge des propriétaires de Netbooks a progressé puisque 55% d’entre eux ont entre 45 et 64 ans, alors qu’ils étaient 43% dans cette tranche d’âge en 2009.

PriceGrabber Netbooks janvier 2010

Aux Etats-Unis, c’est Asus qui arrive en tête des Netbooks les moins onéreux avec son Eee PC 1005HA suivi par Toshiba et son NB205 (NB200 en France), Dell et son Inspiron Mini 10v, Acer et son Aspire One D250, Lenovo arrivant 5ème avec son IdeaPad S10-2.

Toujours d’après l’enquête réalisée par PriceGrabber, on apprend que les utilisateurs de Netbook utilisent leur appareil à 85% pour du surf sur Internet et à 77% pour de la messagerie électronique. Il s’agit là des deux utilisations principales.

PriceGrabber Netbooks janvier 2010

Le traitement de texte n’est employé qu’à 46% contre 30% pour la lecture de médias (audio, vidéo) en streaming.

Et seulement 18% des possesseurs d’un Netbooks l’utilisent uniquement pour voyager alors que 13% tout de même l’utilisent pour jouer en ligne.

63% des sondés (63% des possesseurs de Netbooks) indiquent que pour eux, un Netbook est un appareil additionnel servant en déplacement alors que 14% (25%) estiment qu’il s’agit d’un remplaçant à un ordinateur portable traditionnel et 5% un PC portable pour enfant.

PriceGrabber PC portables janvier 2010

Du côté des PC portables en général, la tendance est à la baisse des prix, avec un tarif moyen qui est passé de plus de 1200 dollars il y a 4 ans à environ 600 dollars fin 2009.

D’ailleurs, alors que les personnes interrogées étaient 52% a avoir acquis leur dernier PC à un tarif supérieur à 1000 dollars, elles ne sont plus que 35% à vouloir dépenser plus de 1000 dollars pour leur prochain ordinateur.

PriceGrabber PC portables janvier 2010

72% des sondés estiment qu’un PC portable remplace bien un ordinateur de bureau, et 45% qu’un Netbook est un remplaçant valable d’un ordinateur mobile traditionnel. En revanche, ils sont seulement 27% à penser qu’un Smartphone peut remplacer un Netbook.

Ceux qui ne remplaceraient pas leur PC portable classique par un Netbook sont 54% à déclarer que les Netbooks sont trop petits pour être confortables. 50% déplorent l’absence d’unité optique sur ces appareils et 49% leur espace de stockage trop peu important. Ils sont 38% à trouver qu’ils sont trop lents et 26% à penser que les Netbooks souffrent en multitâches. Bizarrement, ils ne sont que 16% à estimer que les jeux et vidéos HD seront pris en charge de façon bien décevante par les Netbooks.

PriceGrabber PC portables janvier 2010

En clair, on retiendra que le marché des Netbooks continue de bien se porter, ces minis PC mobiles séduisant un nombre toujours plus grand et varié d’utilisateurs. Un peu plus de la moitié des possesseurs d’un Netbook ont par ailleurs plus de 45 ans, et bon nombre de personnes estiment actuellement qu’un Netbook peut très bien remplacer un ordinateur portable traditionnel. Enfin, le tarif moyen des ordinateurs mobiles a fortement diminué ces 4 dernières années, seulement 35% des interrogés déclarant que leur futur appareil affichera un prix égal ou supérieur à 1000 dollars.

[Source : PriceGrabber]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

6 réponses à “Netbooks : +5% de propriétaires sur un an, 55% des utilisateurs ont plus de 45 ans”

  1. Asus avait bien dit dès le départ qu’il ne faudrait pas dépasser 10″ pour que les netbook ne bouffent pas les autres gammes. Poussés par l’engouement et toute la concurrence qui s’y est mis, cette barrière a été dépassée… et la sanction est là commercialement.

    Le pire là dedans, c’est que le concept original d’une petite machine 8 ou 9″ tenant dans une grande poche, avec un stockage SSD insensible aux chocs, n’existe plus: Le EeePC a été une sorte d’apogée du concept… puis c’est parti en cou*ø!

  2. 45% des sondés estiment qu’un netbook peut remplacer un portable.

    Difficile de toutes façons s’étonner, car un netbook n’est qu’un ordinateur portable à échelle réduite : écran plus petit, clavier plus petit, boitier plus petit, et surtout tarif plus petit. C’est aussi oublier performances plus petites, mais les commerciaux n’insistent que rarement sur ce point (d’où les déceptions post achat).
    Ceci étant, pour en revenir à ce chiffre que près d’un sondé sur deux pense qu’une netbook peut remplacer un portable, et constatant que les utilisateurs en font globalement bon usage (internet et emails), cela montre bien que la plupart des gens n’avaient pas réellement besoin d’acheter un portable ultrapuissant pour un usage très basique…
    A mon sens, le concept premier du netbook est donc bien validé : machine simple pour usage simple.
    Et cela a même permis de faire des machines compactes, donc facilement transportable partout, et donc de valider le second concept : la mobilité.

    Je ne serai pas surpris qu’un sondage vienne un jour me dire que les ordinateurs CULV soient une « extension » de l’usage des netbooks pour les gens ayant un besoin de type netbook (simple, mobile, pas cher) mais souhaitant compenser le premier reproche fait aux netbook : la taille et le confort (54% des sondés).

    Enfin, pour finir sur le thème de cet article, les 55% de plus de 45 ans illustrent à merveille ce que je viens d’écrire : nos parents et plus encore nos grand-parents ayant eu du mal à s’acclimater à l’informatique (hors exceptions), il était tout naturel qu’ils ne veuillent pas dépenser un fortune dans une machine dont ils n’exploiteraient pas la moitié des performances par un usage basique de celle ci.
    Sont pas fous nos vieux, et encore moins geeks, mais ils veulent être « up to date » pour communiquer avec les djeuns !!
    😉

  3. je rêve d’un Mr Asus ou d’un Mr Samsung qui vient lire nos commentaires et nous pond une nouvelle gamme de machines façon eee901 :
    Ecran 9″ mat, résolution > 1024*600 ! ex min 1024*768 (ancien standard!) avec une gamme allant de l’atom « normal » au double coeur basse conso et la CG allant de l’ « intégré » au « dédié » (façon ION 2 c bien aussi!)

    pour moi, le double coeur avec le « dédié » SVP…pour pas cher bien sûr!

  4. Moi j’ai un netbook, eeepc 900 et c’est très pratique. Si on utilise son ordinateur seulement pour surfer sur internet, consulter ses mails, pour le traitement de texte etc, pas besoin d’acheter un pc a 700 euros! Par contre éviter linux quand on a pas de notions un peu poussées d’informatique!^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 4 = 5