Puces graphiques : Intel perd du terrain au bénéfice de AMD/ATI et Nvidia

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2010, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Jon Peddie Research vient de livrer ses chiffres concernant le marché des parties graphiques qui a connu certains bouleversements au premier trimestre 2010.

Ce marché prend aussi bien en compte les plateformes mobiles que de bureau et donc les cartes graphiques dédiées (GPU), les chipsets graphiques intégrés (IGP) et les processeurs intégrant une partie graphique (IPG, Integrated Processor Graphics).

JPR partie graphique Q01Y10

Alors que l’année 2008 a été mauvaise, le secteur a renoué avec une croissance à deux chiffres l’année dernière (+11%) et devrait progresser de 17.3% cette année.

En revanche avec 104.62 millions de puces graphiques écoulées, le premier trimestre 2010 est moins bon que le 4ème trimestre 2009 (123.47 millions).

C’est Intel qui a le plus perdu au change puisque sa part de marché s’établissait à 51.1% fin 2009 contre 43.5% en début d’année.

Néanmoins, la firme de Santa Clara reste leader du secteur grâce à une bonne croissance dans le secteur des PC de bureau et une bonne tenue des ventes de processeurs Atom pour Netbooks (les CPU Pineview intégrant une partie graphique Intel GMA X3150). Gageons également que le fondeur n’a pas à se plaindre des ventes de processeurs mobiles Arrandale (avec Intel GMA HD embarqué), actuellement en pénurie (voir cet article).

JPR partie graphique Q01Y10

NVIDIA se place en deuxième position avec 31.5% de part de marché contre 26.5% fin 2009. Le caméléon a notamment progressé dans le secteur des ordinateurs portables (IGP et GPU) mais également des IGP de bureau.

AMD se positionne sur la troisième marche du podium avec là aussi une progression par rapport au 4ème trimestre 2009, sa part de marché étant passée de 21.7% à 24%.

La firme de Sunnyvale a vu sa part de marché augmenter de 4% côté PC portables, ce qui n’étonne guère sachant le succès rencontré par ses cartes graphiques Radeon Mobility HD5000 lancées en début d’année.

Les autres acteurs du secteur sont loin derrière avec 0.7% de part de marché pour VIA/S3, 0.2% de PdM pour SiS et 0.1% pour Matrox.

Pour Jon Peddie Research, l’arrivée des IPG fin 2009 marque l’avènement des parties graphiques intégrées qui devraientt entrainer rapidement un déclin des ventes des chipsets graphiques intégrés.

[Source : Jon Peddie Research]

Quel PC portable est fait pour vous ?
5 questions, moins d’une minute ! LaptopSpirit s’occupe du reste !
, , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 1 =