Intel : un premier aperçu des performances des processeurs Core i UM

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2010, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Dévoilés officiellement en janvier dernier en même temps que les autres processeurs Arrandale, les modèles basse consommation continuent, aujourd’hui encore, de se faire désirer. De nombreux utilisateurs attendent en effet avec une certaine impatience les remplaçants de la plateforme CULV et de ses Core 2 Duo SU. Outre l’absence de disponibilité, la grande inconnue concerne les différences de performances entre ces deux générations de processeurs. Si l’arrivée des Core i a été synonyme d’une hausse globale assez significative des performances (voir notre dossier pour plus de détails), en sera-t-il de même pour les Core i UM ?


Les premiers éléments de réponse viennent enfin d’apparaitre grâce à nos confrères de NotebookReview qui ont pu mettre la main sur un sample de l’Alienware m11x. Ils en ont donc profité pour réaliser un test sous wPrime 32, un logiciel destiné à évaluer les performances brutes des processeurs. Nos confrères ont ainsi testé un Core i5-520UM et un Core i7-640UM et les ont comparé au Dual Core SU4100 issu de la précédente génération. Nous avons repris leurs résultats dans le tableau ci-dessous en ajoutant les fréquences de chaque processeur et également le gain constaté par rapport au SU4100.

Sans grande surprise, le Core i7-640UM se montre le plus véloce et s’avère 40% plus rapide que le SU4100. Le Core i5-520UM se montre également plus performant mais cette fois, l’écart est bien moindre (16%). Et, en overclockant le SU4100, ce dernier reprend un léger avantage sur le Core i5.

Si ce premier aperçu nous montre que les performances sont bien en hausse, il convient cependant de rester prudent car le gain pourrait ne pas être si important que certains l’espèrent. En effet, cette comparaison a été effectuée avec un SU4100, un processeur qui n’est pas le plus performant de la gamme CULV. Il sera donc très intéressant de voir comment se comportent les Core i UM face à un Core 2 Duo SU7300 par exemple, un modèle largement présent sur les ultra-portables basse consommation. Il faudra également voir comment évoluent les Core i UM sur des tests applicatifs où là, le gain de performances pourrait être bien plus marqué.

[Source : NotebookReview]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

7 réponses à “Intel : un premier aperçu des performances des processeurs Core i UM”

  1. « le gain pourrait ne pas être si important que certain l’espère » => « certains l’espèrent » 😉

  2. Plutôt que de regarder les pouillèmes de secondes gagnés ici et là, il faudrait surtout rapporter le gain de perf à l’augmentation supposée de consommation des CPUs comparés.
    C’est ce ratio et ce seul ratio qui a une quelconque importance. Si les gains bruts de perfs avaient une importance sans considérer la consommation comparer, n’est-il pas évident qu’on choisirait un Core i7 QM à la place, hein ?
    Bref, bien mais peut mieux faire. Ce que j’attends, c’est qu’on me parle de la performance énergétique du bouzin, pas des perfs brutes. Donc qu’on me parle du ratio que j’évoquais.

  3. pour le tableau, un gain de -40% , ca fait drôle! surtout que c’est « positif » (amélioration) , d’ailleur, dans l’article vous dites un gain de 40% et non de -40%!
    Pour les comparo, ce serait bien d’avoir aussi un modèle « M » à mettre en face de son homologue « UM ». Courage.. bientôt on saura! 😉

    ps: +1 : la conso est définitivement un critère , surtout pour ces modèles UM conçu dans ce but! et oui, je sais que ce n’est pas simple à mesurer…
    suggestion 1: estimer la conso en idle et en full en soustrayant de la conso totale la conso approximative de composants?
    suggestion 2: un programme genre super Pi (conso processeur uniquement -> 100%): afficher la différence par rapport à « idle », au moins nous aurions une idée entre idle et full! (resterait plus qu’à trouver la conso effective « idle » ou « full » réelle)
    suggestion 3: un programme monitoring (genre CPUz) qui donnerais une mesure conso sur base des infos lues directement par les sondes internes (ca existe peut etre, je sais pas en fait)

  4. Fuli: si ces mesures sont confirmées (consomme plus et chauffe plus) ca serait vraiment dommage pour tout le boulot d’intel 🙁

  5. Ammoun: ca dépend. C’est sur un seul modèle ASUS. Après, la consommation doit dépendre de l’intégration et de l’avancement software. Si ça se trouve c’est mal intégré (aération pas adéquat = ventilateur qui tourne plus = consomme plus), et peut-être que leur software power4gear n’est pas encore au point avec le mode turbo de l’intel.
    Parce que sur le papier le core i5 consomme 18W, contre 10W pour le SU-C2D + la conso du chipset (qui doit bien être de plus de 10W aussi). Donc une vieille archi doit consommer plus. La différence c’est que c’est 18W sur une seule surface au lieu de 10W + xW sur 2 surfaces, donc chauffant moins.
    Faut pas oublier aussi que la solution optimus de nVidia implique un composant DMA et de la RAM qui tournent en permanence, qui même si c’est assez négligeable consomment aussi quelques Watt en plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + = 11