AMD Ontario : les puces Fusion sous Brazos pour Netbooks plus tôt que prévu, fin 2010

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2010, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Alors que jusqu’à présent AMD annonçait le lancement de ses puces Ontario destinées aux Netbooks pour 2011, le fondeur précise qu’elles seront disponibles plus tôt que prévu sur le marché.

AMD financial day 11nov

AMD a récemment déclaré via son président Dirk Meyer qu’il lancerait ses puces Ontario dans le courant du 4ème trimestre 2010.

Gravé en 40nm, Ontario est rappelons-le une puce APU (Accelerated Processing Unit) basée sur la technologie Fusion (SoC, System on a Chip).

Elle regroupe donc en son sein une partie processeur, une partie graphique DirectX 11 ainsi qu’un contrôleur DDR3. Son format serait de 59mm².

La partie processeur, appelée Bobcat, possède une architecture x86-x64 ainsi que deux cœurs. Il intègre des technologies de virtualisation et d’instruction SSE, SSE2 et SSE3. Son TDP peut être inférieur à 1W.

D’après AMD, Ontario sera capable d’offrir 90% des performances d’un processeur moyen de gamme actuel, soit celles d’un Athlon II Dual Core.

Côté partie graphique, AMD se montre confiant et estime même que Ontario bouleversera l’industrie à ce niveau. Autrement dit, des performances bien supérieures à l’Intel GMA X3150 intégrée aux processeurs Atom Pineview seraient au programme.

Avec Ontario, la firme de Sunnyvale a pour ambition de contrer Intel qui domine très largement le marché des Netbooks depuis l’apparition de ces mini-PC mobiles.

Ontario fait partie de la plateforme Brazos qui se destine en priorité aux Netbooks mais également aux ordinateurs portables fins et légers, et succèdera ainsi à AMD Nile.

En revanche, Dirk Meyer précise que Ontario n’est pas conçu à la base pour les Tablettes.

Même si Ontario est lancé en fin d’année, il faudra vraisemblablement attendre début 2011 pour voir les premiers Netbooks sous plateforme Brazos débarquer sur le marché.

Retrouvez l’actualité liée à Ontario via cette page.

[Sources : SemiAccurate et X-bit Labs]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , ,

Une réponse à “AMD Ontario : les puces Fusion sous Brazos pour Netbooks plus tôt que prévu, fin 2010”

  1. ENFIN un concurrent à l’atom de chez intel !
    ENFIN un CPU un peu puissant et une carte graphique digne de ce nom (en théorie) !
    ENFIN un CPU qui se voudra ouvert et supportera un éventuelle chipset nVidia !
    Mais bon, cela reste de la spéculation. On verra bien quand ca sera sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


3 + = 12