Le marché des smartphones est depuis plusieurs mois en proie à une concurrence acharnée entre les principaux acteurs du segment. En jeu, la conquête de nouveaux utilisateurs afin de gagner des parts de marché sur ses concurrents, ou à défaut, ne pas en perdre.


Outre les appareils, la bataille porte avant tout sur les systèmes d'exploitations mobiles. Si Nokia a longtemps dominé, aujourd'hui, sa position de leader est de plus en plus menacée par iOS (Apple), Android ou encore RIM (BlackBerry) qui ne cessent de gagner du terrain. Microsoft est également entré dernièrement sur le marché, en lançant en octobre, Windows Phone 7. Un nouveau OS mobile, dont la diffusion est encore confidentielle aujourd'hui mais, qui ne manque pas d'atouts. Une situation qui pourrait pousser Nokia à s'ailler à la firme de Redmond pour certains de ces smartphones commercialisés dès l'année prochaine.

Le géant finlandais délaisserait ainsi Symbian et MeeGo au profit de Windows Phone 7. C'est du moins ce qu'affirme Unwired View en évoquant des négociations entre les deux firmes. Si cette information s'avère exacte et qu'un accord aboutit, les deux parties pourraient en tirer des bénéfices.

Microsoft bénéficierait du soutien du numéro un de la téléphonie mobile et Nokia d'un système d'exploitation mobile prometteur et doté d'une ergonomie légèrement différente de celles proposées jusqu'à présent sur les smartphones.

Le Windows Phone Market Place, dont le nombre applications ne cesse d'augmenter, pourrait également peser dans la décision, d'autant que le dernier OS de la firme de Redmond accorde une place importante aux utilisateurs professionnels, notamment avec la prise en charge de la suite bureautique Office, des serveurs Exchange ou encore de la technologie Silverlight. Mais WP7 ne néglige pas pour autant le grand public, en plaçant les réseaux sociaux (Facebook et Twitter notamment) au centre de ce nouvel OS et en offrant des possibilités d'interactions avec le portail Xbox Live.

Affaire à suivre...

[Source : Unwired View]