Edito : Pourquoi l’USB 3.0 ne décolle pas dans nos portables ?

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2010, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

C’est un fait, chaque jour dans les commentaires, les formulaires, vos mails ou encore dans vos recherches sur notre comparateur de prix, la question revient : Mais pourquoi cette machine n’a-t-elle pas d’USB 3.0 ?


Vous êtes nombreux, de plus en plus, à vous plaindre de la lenteur à laquelle les constructeurs de PC portables intègrent l’USB 3.0 dans leur divers modèles. C’est une question et une plainte légitime, mais la réponse est loin d’être simple.

A l’heure ou nous écrivons ces lignes, fin 2010, entre 12 à 15% des machines en vente sur notre comparateur de prix intègrent au moins un port USB 3.0, soit une grosse centaine de machines. C’est déjà beaucoup mieux qu’il y a 6 mois ou seul Asus proposait des PC équipés de la nouvelle norme USB. Les constructeurs y venant plus tardivement comme Dell, MSI, HP ou Medion vont jusqu’à intégrer deux ports USB 3.0 à leurs dernières créations.

Comme nous vous le disions cette frilosité s’explique de plusieurs manières différentes. Tout d’abord, Intel est indirectement le premier responsable de cette lente adoption. Le fondeur a en effet décidé de ne pas supporter nativement l’USB 3.0 dans ses chipset mobiles, au moins jusqu’en 2012. Sandy Bridge qui sera dévoilé d’ici quelques jours au CES ne changera rien à la donne, et l’ensemble des machines sortant en 2011 ne proposeront toujours pas nativement l’USB 3.0, en attendant Chief River, début 2012.

Première conséquence, les constructeurs qui souhaitent proposer cette innovation sont donc obligés d’intégrer une puce supplémentaire, comme c’est par exemple le cas pour les puces 3G. Or, ces puces ont un coût, non négligeable début 2010, mais qui fin 2010 tend à fortement baisser grâce aux constructeurs intégrants cette technologie. Aujourd’hui encore, l’achat et l’intégration de cette puce est principalement une histoire de coûts, tout comme c’est le cas sur les puces 3G, sinon nous aurions tous des PC en USB 3.0 et 3G complets. Il faudra donc attendre 2012 pour que l’ensemble des machines Intel soient éligibles par défaut à l’USB 3.0, ce qui boostera naturellement son adoption.

Une autre histoire de coût concerne l’intégration de ces prises USB 3. Certains constructeurs n’avaient pas forcément correctement anticipé l’arrivée de cette technologie et leur châssis actuels ne sont pas toujours adaptés au rajout d’un port USB 3.0. Même si pour l’utilisateur la compatibilité est totale, la forme de la prise sur le châssis est différente et forcerait les constructeurs à retravailler les moules servant à créer les coques de nos PC. Ces moules sont très chers (plusieurs dizaines de milliers d’euros), c’est pour cette raison que certains châssis peuvent durer jusqu’à deux ans avant d’être remplacés. Le renouvellement progressif de ces derniers permet donc d’intégrer au fur et à mesure des prises USB sur les nouvelles machines.

Enfin, dernier point, celui de la poule et de l’oeuf. Les constructeurs rechignent à proposer des machines USB 3.0 à cause du prix parfois prohibitif des rares périphériques disponibles. Cette tendance devrait s’inverser assez rapidement cependant, et totalement disparaitre en 2012 qui sera l’année de l’USB 3.0 à n’en pas douter.

Félicitations aux constructeurs qui essaient de pousser l’USB 3.0, mais nous ne jetterons pas la pierre aux autres qui considèrent que c’est trop tôt ou trop cher. Pour ma part, je considère que même si l’USS 3.0 a de l’avenir et devrait rapidement devenir le standard de référence, rien d’intéressant ne se passera avant 2012 pour une adoption sur les marchés de masse, c’est à dire sur les PC de 15″ à 17″ à moins de 700€. Quand ma majorité de ces PC proposeront de l’USB 3.0, la technologie sera installée, les périphériques peu chers, et ce sera le moment de s’y intéresser.

En attendant, Asus, Sony, Dell, Medion et MSI vous proposent une alternative, à vous de la saisir ou pas !

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , , , , ,

9 réponses à “Edito : Pourquoi l’USB 3.0 ne décolle pas dans nos portables ?”

  1. une petite relecture ? (fautes de distraction)
    « de ne pas supporter native l’USB 3.0 « 
    « … ais nous ne jetterons pas la pierre »
    « Pour ma port, je … »

    sinon: un point supplémentaire dans le domaine des portables: la perte d’autonomie! il semblerait que l’usb 3 ampute quelques minutes vs l’USB 2 -> un USB « débrayable »!? (un peu comme pour le wifi sur certaines machines!?)

  2. Tiens, tu en as repéré une que je n’avais pas vu 😉

    La perte est logique, puisqu’il faut alimenter la puce externe, mais c’est vraiment négligeable.

  3. L’usb sert à transférer des données entre 2 périphériques et dans notre cas entre un portable et un autre périphérique externe. Comme la plupart des portables ont les interfaces internes très, très lentes (bus lent, buffers petits, disque durs très lents) je ne vois trop l’intérêt de mettre un USB3 natif sur un portable où l’USB2 est largement suffisant.
    D’autre coté l’usb3 me donne d’espoir – de voir un jour un portable ‘modulable’ avec tous les composants sur un bus unique. D’attacher/détacher à son propre gré les modules qui conviennent : processor-mémoire, disque, écran, clavier, carte vidéo, tuner TV, disque optique, etc. …
    Comme aujourd’hui les portables sont fournis comme des solutions clefs en mains (même avec le software –windows avec le bloatware pourri inclus), et les composants présentes dedans ne font pas toujours face aux critères des performances, moi, personnellement, je ne vois pas l’avantage d’USB3 sur des portables de basse gamme (la grande majorité).

  4. Merci pour cet article qui m’eclaire un peu plus sur le manque de reactivité des constructeurs.
    Une reflexion neanmoins :
    « Les constructeurs rechignent à proposer des machines USB 3.0 à cause du prix parfois prohibitif des rares périphériques disponibles »….. Mauvaise excuse.

    Ce que l’on connecte le plus en USB aujourd’hui, ce sont les péripheriques de stockage externe, effectivement les imprimantes le sont en wifi,la webcam est integrée, le scanner est avec l’imprimante .
    Et la, pour le coup, la majorité des DD externe en vente sont maintenant en USB3 et au meme prix que ceux en usb2, rien de prohibitif.

    Bref, je ne vais pas attendre 2012 pour m’equiper et d’un autre coté pour 1000€ je prefere penser que mon portable n’est pas deja depassé avant meme d’avoir ouvert le carton ! Je vais donc me tourner vers Dell et le xps !

  5. Soyons pragmatiques.

    Fin 2010, la technologie USB 3.0 n’a AUCUN intérêt. Peu de périphériques en sont dotés et l’apport n’est franchement pas transcendant. Cette norme EST évidemment l’avenir mais certainement pas le présent. Se dire que, à prix égal, avoir un ou des ports USB 3.0 sur son portable (ou desktop) est un plus serait un leurre. Fin 2010 (ou début 2011, c’est selon), 95% des périphériques sont toujours en USB 2.x donc ne pas se prendre la tête avec des questions métaphysiques de ce genre, c’est être réaliste. Tout simplement.

    No need to show off with useless things.

  6. Je pense que dans votre article, vous êtes passé à coté de la plaque, si je peux m’exprimer ainsi.
    Si l’on accepte le fait qu’Intel est principalement responsable de ce fait en retardant son implémentaition dans ses chipset, il devient interessant d’en connaître la véritable raison, et à priori, cette raison apparait fort logique et évidente lorsque l’on sait ce que prépare Intel pour le courant 2011 et qui fonctionne déjà et a été testé à plusieurs reprises dans certains évènements public. Light Peak, optique, capable de faire transiter les données à 10GB/S au départ puis à 100 en théorie. On est loin devant l’USB 3, et cerise sur le gateau, on pourra y brancher n’importe quel connecteur (HDMI, USB, SATA, Firewire, etc…)via un adaptateur. Cout de fabrication dérisoire, Sony et autres constructeurs sont à fond sur le sujet.
    Dans ce cas, pourquoi implémenter un nouveau « protocole », USB 3 de transport qui ne servira à rien.

  7. JE n’ai pas souhaité parler de Light Peak pour ne pas s’enfoncer encore plus dans le sujet. Light Peak, quoi qu’en dise Intel, est la principale raison du retard. Mais quoi qu’en dise Intel aussi, l’USB 3 sera généralisé en 2012, aux côtés (ou pas) de Light Peak.

    Même si intel dirige le marché sur les processeurs, il ne sont pas tout-puissants, et l’histoire des netbooks le prouve, tant ils ont été pris de court (Microsoft aussi, mais ça n’a rien à voir ici).

    Bref, tout ça pour dire que c’est en marche, l’USB 3 va arriver, et nous verrons bien ce qu’Intel fera de son Light Peak en 2012; tant qu’on ne se reprend pas une guerre du type Blu-Ray / HD-DVD

  8. …En attendant , une carte PCI avec les ports USB3 et ça permet de patienter…un peu….

  9. pourtant en ce moment y’a plein de disques durs externes usb3 qui font leur apparition.
    peut être que ça se popularisera avant 2012 finalement. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 9 = 14