Hitachi vient d'annoncer au journal japonais Nikkei qu'il mettra prochainement un terme à la fabrication de disques durs de petite taille utilisés dans certains appareils mobiles.


Il faut dire que ces disques d'une taille d'un pouce ou 1.8 pouces sont en concurrence frontale avec les disques à mémoire flash.

Ces derniers présentent en effet l'avantage d'être bien plus résistants car ils sont dépourvus d'éléments mécaniques bien plus fragiles aux chocs que la mémoire flash. De plus, ils offrent l'avantage de consommer moins d'énergie que les disques "traditionnels" à plateaux.

Aujourd'hui, le marché de la mémoire flash est un marché en pleine croissance comme en témoigne l'intérêt porté aux disques durs SSD.

Hitachi pourra alors se concentrer sur le marché des disques 2.5 pouces et 3.5 pouces.

Après Fujitsu, c'est donc au tour d'Hitachi d'abandonner le marché des minis disques durs laissant ainsi Toshiba en situant de quasi-monopole sur ce segment.

[Source : Latribune]