Google I/O : Chrome OS officialisé et Google Chrome Web Store (app hors ligne)

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2011, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Google a présenté en grande pompe ses premiers ordinateurs mobiles sous Chrome OS baptisés Chromebook, des modèles que nous avons évoqué dans un précédent article. La société officialise par ailleurs son système Chrome OS et la plateforme associée ainsi que son magasin d’applications en ligne Google Chrome Web Store.

Google Chrome nouveau logo

Nous l’avons déjà vu à plusieurs reprises : Chrome OS est un système d’exploitation très lié à Internet. D’ailleurs, il s’appuie sur le navigateur Chrome qui donne accès aux fonctionnalités et applications, la grande majorité d’entre elles et des données étant stockées sur Internet dans le cloud.

Il s’agit là d’un avantage certain, permettant à l’utilisateur d’accéder à ses données depuis une autre machine que la sienne simplement en s’y connectant via son compte utilisateur Google mais aussi de profiter des dernières versions de ses logiciels. Il n’a donc plus à se préoccuper de vérifier si ses applications sont à jour, la sécurité étant ainsi renforcée.

Cependant, le fait est qu’une connexion Internet quasi permanente semble alors nécessaire pour profiter réellement de Chrome OS et donc de son ordinateur s’il fonctionne sous ce système à l’image de l’Acer Chromebook ou du Samsung Series 5. D’où l’inquiétude de certains : pourquoi investir dans un ordinateur que l’on ne pourrait utiliser que s’il est connecté à Internet ?

Un Chromebook est certes une machine nomade qui se destine à être trimballé régulièrement avec soi. Mais si la connexion à Internet ne pose généralement pas de souci chez soi ou au boulot via un forfait ADSL, fibre ou câble souscrit auprès d’un FAI, il est clairement légitime de se poser des questions quant à l’accessibilité de Chrome OS et des applications lorsque l’on ne dispose pas de connexion Internet, en vadrouille par exemple. Car en France, on ne peut pas dire que les bornes Wi-Fi soient légions ou les forfaits 3G vraiment attractifs tant en termes de volumes de données autorisés que de tarifs.

Google Chrome Web Store

Certaines applications sont en fait présentes en standard comme Gmail, et les autres sont à télécharger via le Chrome Web Store, gratuites ou payantes. Codées en HTML5, nombres d’entre elles sont conçues pour fonctionner en mode hors ligne. Même s’il est préférable d’être connecté à Internet pour profiter à plein de Chrome OS et des applications associées, le fait qu’une bonne part d’entre elles soient accessibles sans connexion est donc un réel bon point et rassurera les futurs utilisateurs.

Le Chrome Web Store est dès à présent accessible en français via cette page. Il est toutefois nécessaire d’avoir installé Google Chrome pour profiter des applications référencées bien sûr.

Si Apple rencontre un grand succès auprès des développeurs permettant ainsi de proposer aux utilisateurs de ses appareils un grand nombre d’applications, Google frappe un grand coup et devrait lui aussi séduire les concepteurs d’applications.

Les développeurs d’applications pour Chrome OS n’ont ainsi pas besoin de payer de kit de développement, de frais d’inscription ou autres alors que les coûts liés chez Apple sont assez élevés. En outre alors que la firme à la pomme prélève une commission de 70%, Google s’octroie une commission unique de seulement 5% sur les paiements effectués pour les applications, de quoi clairement attirer les développeurs en tout genre. La firme de Mountainview renforce aussi le paiement in-app, soit le paiement d’une application depuis cette même application.

Par ailleurs, Google a présenté sa plateforme pour Chromebook, nom donné aux ordinateurs portables et Netbooks fonctionnant sous Chrome OS. Parmi les nouveautés apportées, on note l’intégration d’un lecteur multimédia, d’un navigateur et d’un lecteur de documents PDF. Les Chromebook sont aussi capables de lire des données présentes sur des cartes SD et il est possible de personnaliser le code de Chrome OS pour l’adapter à ses besoins, ce que feront sans doute certaines marques pour leurs PC dédiés.

Google souhaite aussi mettre l’accent avec les Chromebook sur le démarrage presque instantané, la connexion quasi permanente, une autonomie permettant de tenir une journée sur batterie et le fait de ne pas avoir à se préoccuper de la sécurité ou de la mise à jour des applications.

Vous pouvez en apprendre plus sur Chrome OS via cet article et retrouver l’actualité liée à ce système via cette page.

[Source : LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

2 réponses à “Google I/O : Chrome OS officialisé et Google Chrome Web Store (app hors ligne)”

  1. Je comprend rien, vous essayez d’effrayer les gens en prétendant que ce sera inutile offline, et juste après vous expliquez que la plupart des applis fonctionnent offline.

    Vous parlez d’une « nouveauté apportée »: le navigateur.

    C’est pas sensé être basé autour du navigateur cet OS ?
    C’est des nouveautés…. par rapport à quoi ?

    Enfin, « une autonomie permettant de tenir une journée sur batterie », alors que dans votre article sur les chromebook, vous parlez de 6h et 8h…. ca fait des p’tites journées ca 😉

  2. @niko : non, je n’essaye pas d’effrayer les gens, simplement de les mettre au courant : on aurait pu croire qu’un Chromebook s’il n’est pas connecté ne « servirait à rien » mais ce n’est pas le cas puisque de nombreuses applications fonctionnant aussi hors ligne sont disponible.

    Ce sont les nouveautés annoncées par Google concernant sa plateforme de développement pour Chromebook. Donc c’est Google qui communique sur une autonomie d’une journée. Après dans les faits…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + = 10