Intel justifie son départ de la fondation OLPC

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2008, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Dans une lettre adressée au Wall Street Journal, l’avocat d’Intel refute les accusations de Negroponte suite au départ de la firme de Santa Clara.


Petit rappel des faits, Intel a annoncé début janvier, son départ du conseil de la fondation One Laptop Per Child fondée par Nicholas Negroponte suite à des divergences.

Intel explique par le biais de son avocat, que son départ du projet OLPC est dû à la pression exercée à son encontre par l’équipe de direction OLPC.

L’avocat d’Intel réfute les accusations selon lesquelles l’entreprise aurait agi indélicatement dans le programme OLPC.
Intel indique avoir toujours agi de bonne foi et qu’elle a décidé de se retirer du projet suite aux diverses tentatives de la direction de l’OLPC visant à stopper les ventes de ses Classmate PC à destination des pays en voie de développement.

Intel rappel également qu’elle a fait un don de 6 millions de dollars au projet OLPC, affirmation que le fondateur de la fondation OLPC, Nicholas Negroponte continue de nier.

[Source : Vnunet]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 2 =