Intel tente de persuader les marques de sortir des Ultrabooks

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2011, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Intel a décidé de prendre le taureau par les cornes et de promouvoir de façon agressive son concept d’Ultrabook auprès de ses partenaires.

Asus UX21 Computex 2011 Ultrabook

Echaudé par le flop de ses portables CULV (Consumer Ultra Low Voltage) lancé en 2009, Intel souhaite ne pas commettre les mêmes erreurs avec son concept d’Ultrabook.

Pour rappel, la firme de Santa Clara définit les Ultrabooks comme une combinaison entre belles performances, réactivité améliorée et sécurité, le tout dans un format fin et élégant. Elle a par ailleurs clairement annoncé son ambition de voir les Ultrabooks accaparer 40% du marché grand public d’ici la fin de l’année 2012.

Les marques doivent donc lancer en masse des Ultrabooks pour que cet objectif soit atteint. Du coup, le fondeur a pris le parti d’allouer un budget significatif à cet effet afin d’aider ses partenaires à lancer des Ultrabooks. Le principal problème pour les marques est à chercher du côté du tarif de ce type de machines, et de descendre à 1000 dollars l’unité (ou moins), un prix annoncé par Intel.

Pour l’instant, seul Asus semble s’être lancé dans le secteur des Ultrabook avec son UX21 qui sera décliné en 11.6 pouces et 13 pouces (voir cet article). Celui-ci est attendu pour le mois de septembre et selon l’accueil qui lui sera fait par les consommateurs, les concurrents se jetteront ou non à leur tour dans l’arène des Ultrabooks.

[Source : Digitimes et LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , ,

Une réponse à “Intel tente de persuader les marques de sortir des Ultrabooks”

  1. Ultrabooks ?
    En fait, les constructeurs ne sont pas pressés ! En plus, le marché PC est plutôt déprimé !
    Ventes en berne, les tablettes sont là et mordent sur le segment
    des netbooks basiques (comme ceux – plus chers – qui sont plus richement dotés)
    L’équation n’est pas si simple…
    .
    2012 peut-être ? Le couple Wintel revient :
    Intel : Nouveaux Atom, « Ivy bridge » remplacera « Sandy Bridge » avec des performances graphiques en hausse !

    MicroSoft : Windows 8 (X86 & ARM) ; On peut le supposer, il y aura une version dédiée aux netbooks sans les limitations actuelle de Win 7 Starter !

    Pour faire simple, l’avenir nous le dira…
    Ce qui est sûr, et, ce qui l’est moins !
    Je me lance : Asus, Samsung ?, Acer & MSI ?? et DELL ???? !

    Ultrabooks, mais n’oublions pas les netbooks !

    Puces ARM (basse consommation et forte puissance) avec Windows 8, mais aussi, il y aura les puces ARM et les OS de Google (Chrome OS et Android)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 4 = 6