Intel a décidé de prendre le taureau par les cornes et de promouvoir de façon agressive son concept d’Ultrabook auprès de ses partenaires.

Asus UX21 Computex 2011 Ultrabook

Echaudé par le flop de ses portables CULV (Consumer Ultra Low Voltage) lancé en 2009, Intel souhaite ne pas commettre les mêmes erreurs avec son concept d’Ultrabook.

Pour rappel, la firme de Santa Clara définit les Ultrabooks comme une combinaison entre belles performances, réactivité améliorée et sécurité, le tout dans un format fin et élégant. Elle a par ailleurs clairement annoncé son ambition de voir les Ultrabooks accaparer 40% du marché grand public d’ici la fin de l’année 2012.

Les marques doivent donc lancer en masse des Ultrabooks pour que cet objectif soit atteint. Du coup, le fondeur a pris le parti d’allouer un budget significatif à cet effet afin d’aider ses partenaires à lancer des Ultrabooks. Le principal problème pour les marques est à chercher du côté du tarif de ce type de machines, et de descendre à 1000 dollars l’unité (ou moins), un prix annoncé par Intel.

Pour l’instant, seul Asus semble s’être lancé dans le secteur des Ultrabook avec son UX21 qui sera décliné en 11.6 pouces et 13 pouces (voir cet article). Celui-ci est attendu pour le mois de septembre et selon l’accueil qui lui sera fait par les consommateurs, les concurrents se jetteront ou non à leur tour dans l’arène des Ultrabooks.

[Source : Digitimes et LaptopSpirit]