En fin de semaine dernière, HP a jeté un pavé dans la marre. La firme a annoncé vouloir procéder à une grande réorganisation qui passera par l’abandon de ses divisions PC grand public, Tablettes et Smartphones.

HP

Alors qu’il est numéro 1 du secteur des PC depuis des années, Hewlett-Packard envisage sérieusement de se désengager du marché des ordinateurs grand public, portables compris. Plusieurs hypothèses sont à l'étude et cela pourrait passer par la création d’une filiale spécialisée.

La marque a aussi pris la décision de mettre fin à ses divisions Smartphones et Tablettes suite à des ventes catastrophiques. Reste donc à savoir ce qu’adviendra du système d’exploitation WebOS acquis récemment.

Son objectif est de se recentrer sur des marchés plus rentables, c'est-à-dire les entreprises, services et solutions logicielles ce qui explique le rachat il y a quelques jours d’Autonomy, un éditeur de logiciels d’analyse et de gestion d’informations pour les entreprises. La division Logicielle représentera du coup 20% du chiffre d’affaires d’HP contre 2.9% jusqu’à présent.

En clair, il semblerait que le PDG Léo Apotheker ait décidé de suivre les traces d’IBM qui s’est recentré sur les services et a cédé sa division PC au chinois Lenovo.

Nous aurons très certainement l’occasion de revenir sur ces annonces qui posent bien des questions, notamment celle du support/SAV pour les PC portables grand public de la marque.

[Source : LaptopSpirit]