Cet article a été publié en septembre 2011, de nouveaux PC portables plus intéressants sont désormais disponibles. Nous vous aidons à choisir le bon modèle !


BUILD 2011 : présentation générale de Windows 8 (Metro, bureau, etc.)



La conférence BUILD 2011 est l’occasion pour Microsoft d’effectuer un tour d’horizon général de son nouveau système d’exploitation Windows 8.
Windows 8 Developer Preview Metro

Encore une fois, Steven Sinoksky en charge de la division Windows tient à rappeler que pour Windows 8, l’objectif est de repenser entièrement Windows. Il précise aussi que le travail sur ce nouvel OS a débuté 5 mois avant la sortie de Windows 7, soit en juin 2009 : Windows 7 est donc en quelque sorte la base de Windows 8.

Le renouveau de Windows apporté par Windows 8 commence dès le démarrage du PC avec un nouvel écran d’accueil qui rappelle celui de Windows Phone, des informations telles que l’heure, le calendrier, etc. étant affichées.

L’identification, qui se lance en faisant glisser l’écran d’accueil, s’effectue selon 3 options : mot de passe, code PIN ou photo. Avec cette dernière, l’utilisateur choisi la photo qu’il souhaite pour l’identification et effectue des gestes sur celle-ci (par exemple un trait sur la bouche, une tape sur un œil), des gestes qu’il faudra par la suite reproduire à l’identique pour être identifié.

Windows 8 Developer Preview Metro

Une fois l’identification faite, on arrive sur un écran de style Metro basé sur Windows Phone 7 avec plusieurs vignettes, le menu démarrer étant totalement absent. Cette interface se veut la plus immersive possible et peut fonctionner aussi bien avec la souris ou le clavier qu’avec un écran tactile (doigts, stylet).

Windows 8 Developer Preview Metro

Un système de zoom permet de voir toutes les vignettes et de gérer leur positionnement. Pour naviguer entre les vignettes, il suffit de procéder à des glissements. Si l’on clique ou tape sur une application, elle se lance avec une interface Metro là encore. C’est le cas par exemple d’Internet Explorer 10 comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessous ou la barre d’adresse est positionnée en bas de l’écran et non en haut, ne s’affichant que si un mouvement du bas de l’écran vers le haut est effectué.

Windows 8 Developer Preview Metro

En glissant le doigt du côté droit de l’écran vers le centre, une barre de menu avec 5 boutons apparait pour accéder à la recherche, aux paramètres, périphériques, au menu démarrer et au partage. Si l’on sélectionne le bouton démarrer, on revient à la page Metro avec les applications principales. L’affichage et la gestion des applications se veulent hautement personnalisable, avec possibilité par exemple d’afficher les vignettes d’application en petit ou grand (par pour toutes cependant), et les applications peuvent communiquer entre elles si le développeur les a programmé pour.

L’interface Metro est un pari risqué pour Microsoft qui a toutefois assuré ses arrières. Car si Metro est l’interface par défaut, l’utilisateur peut avoir accès à un bureau plus classique sous Windows 8, et ce facilement depuis l’écran d’accueil de Windows 8 ou via une combinaison de touches. Il est même possible de profiter des deux interfaces simultanément en appelant l’interface Metro via un mouvement de glisse.

Windows 8 Developer Preview bureau

Sous l’interface classique, on retrouve le nouvel Explorateur Windows doté de l’interface à Ruban (voir cet article). Un clic sur le bouton démarrer (représenté par le logo Windows) ramène à l’accueil de l’interface Metro.

Si l’interface Metro semble séduire ceux qui ont eu l’opportunité de la tester sur une Tablette fournie par Microsoft, on peut logiquement se demander si elle est aussi intuitive et fonctionnelle à l’usage sur une configuration classique dépourvue d’écran tactile (PC de bureau ou portable).

Retrouvez l’actualité liée à Windows 8 via cette page.

[Source : WinRumors et LaptopSpirit]

Remonter en haut de la page

Vos avis et retours d'expérience :


  1. RiCeMaSTeR dit :

    Oué, bah, moi je trouve que faire évoluer si vite un OS est très risqué.
    Quand je vois tous mes collègues qui galèrent avec leur ordi parce qu'ils ne savent pas comment réaliser telle ou telle action, ou quand je vois mon père qui n'utilise même pas 5% des fonctions de son PC - et oui, les férus d'informatique ne sont pas la majorité des utilisateurs - je me dis qu'arriver avec un nouvel OS entièrement repensé ne serait-ce qu'en ergonomie est un sacré pari...
    Et ce sera bien la peine d'avoir fait bosser les développeurs si l'utilisateur lambda n'utilise que l'interface classique qu'il connait !! On arrivera peut-être à faire évoluer les usages... mais cela est-il possible avant d'avoir garanti la rentabilité, condition sinequanone pour entériner le nouvel OS ?

  2. Gbhuriaux dit :

    Je pense que Microsoft marche sur la tête en voulant imposer des interfaces qui tournent le dos à l'esprit de windows qui a fait ses preuves avec ses menus déroulants logiques et intuitifs.

    Ruban, interface métro, et le TGV alors? de grands fantasmes purs produits d'une cervelle dérangée qui est prête à tout pour se distinguer

  3. Alx dit :

    Cool, on comment enfin à passer de l'informatique pour les informaticiens à l'informatique pour M. Tout le monde.
    Il aura fallu tout de même 30 ans

  4. SlyOS dit :

    Même linux a fait cette erreure avec gnome 3 ou Unity sur Ubuntu. Résultat rejet de bloc. Ce genre d'interface est uniquement pour les tablettes je trouve que l'erreure est d'avoir modifié l'interface classique je cherche encore mon menu déroulant srieux c'est ou ?

Les commentaires sont fermés.

Remonter en haut de la page