SFR s’explique sur les bugs et prix abusifs de l’Asus Eee PC

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2008, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Comme vous le savez sans doute, l’Asus Eee PC arrive en stocks limités sur le territoire et en particulier chez SFR qui a pratiqué des prix abusifs sur la version nue de cet ultraportable de 7’’.

Eee Pc

Entre ruptures de stocks et vente liée, beaucoup de clients se sont plaints, notamment via le biais de blogs, des pratiques douteuses de SFR concernant la vente de l’Asus Eee PC en France.

SFR est pour l’instant le seul opérateur à proposer l’Eee PC à la vente, seul ou en packages, grâce à l’exclusivité négociée qui sera effective jusqu’au 23 février.

Or, à peine quelques jours après son lancement, fort était de constater (et c’est toujours le cas actuellement), que l’Eee PC est en rupture de stock un peu partout.

De plus, dans plusieurs agences SFR, des clients se sont vu refuser l’achat d’un Asus Eee PC seul, les vendeurs ne souhaitant pas vendre ce modèle autre que sous forme de package 3G. Ceci est bien évidemment illégal car la pratique relève de la vente liée qui est interdite en France. Et dans les cas où les agences SFR acceptaient de vendre l’Asus Eee PC nu, celui-ci était parfois proposé à un tarif bien supérieur aux prix public conseillé, à savoir 448 euros.

Après plusieurs jours comme cela et un gros buzz sur internet, SFR a tenu à s’expliquer sur ces pratiques et à rassurer ses clients.

Il en ressort que l’opérateur n’a pas organisé la pénurie, qu’il fait ce qu’il peut pour approvisionner ses boutiques quotidiennement à raison de 2 ou 3 unités par magasin, qu’il va passer le mot auprès de ses directeurs régionaux afin de ne pas forcer la vente liée d’un Eee PC avec un abonnement 3G et que le prix affiché de 448 euros provenait en fait d’un souci technique, résolu depuis.

De plus, certains utilisateurs ont notamment pu constater que le logiciel de Skype n’était pas présent dans les Eee PC vendus par SFR alors qu’il fait parti de la liste officielle d’Asus des logiciels intégrés à l’appareil. A ce sujet, l’opérateur explique simplement que certaines modifications ont du être effectuées afin de correspondre à leurs conditions générales d’abonnement.

Enfin, SFR tient à préciser que les clients ayant acheté leur Asus Eee PC nu à un prix supérieur à 299 euros se verront rembourser la différence. C’est notamment ce qui est arrivé au rédacteur du blog Presse-citron qui s’est vu remettre un chèque de remboursement de 100 euros.

On espère maintenant que la situation va revenir dans l’ordre dans les quelques 745 espaces SFR français et que le consommateur n’aura plus la désagréable surprise se voir refuser l’achat d’un Asus Eee PC seul ou à un prix supérieur au tarif conseillé.

[Source : PresseCitron]

Quel PC portable est fait pour vous ?
5 questions, moins d’une minute ! LaptopSpirit s’occupe du reste !

2 réponses à “SFR s’explique sur les bugs et prix abusifs de l’Asus Eee PC”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + = 9