Cizmo GXi 15 : Performances / Autonomie

Cizmo GXi 15

Comme vous avez pu le constater dans le tableau regroupant les spécifications en première page, le GXi 15 testé était équipé d’une configuration plutôt musclée avec notamment un processeur Intel Core i7-720QM. En fonction de vos besoins et de votre budget, vous pourrez opter soit pour des modèles plus performants ou au contraire, légèrement moins véloces mais plus abordables.

Cizmo GXi 15

Étant donné que nous avons déjà testé quatre des six processeurs sous plateforme Intel Calpella proposés par Cizmo, nous vous invitons à consulter notre guide récapitulatif accessible depuis cette page, où vous pourrez comparer les performances des Core i5-520M, Core i7-620M, Core i7-720QM ou encore du Core i7-820QM.

Cizmo GXi 15

Nous allons donc nous focaliser sur l’autre composant important de la configuration du Cizmo Gxi 15, la carte graphique, une Mobility Radeon HD5650. Issue de la dernière génération de cartes ATI (voir cet article), le modèle présent sur le GXi 15 se contente toutefois de mémoire GDDR3 alors même qu’ATI autorise l’utilisation de GDDR5 bien plus performante. Cette dernière sera-t-elle malgré tout à la hauteur des attentes de joueurs ?

Cizmo GXi 15

Afin de répondre à cette question, commençons par un passage sous 3DMARK06 puis 3DMARK Vantage. Nous avons comparé la Mobility Radeon HD5650 à la HD4850, le modèle haut de gamme issu de la génération précédente de carte graphique ATI.

Cizmo GXi 15

Cizmo GXi 15

Cizmo GXi 15

Cizmo GXi 15

Sans grande surprise, la HD4850 se montre la plus performance. Voyons si cette situation se confirme en pratique.

Cizmo GXi 15

Premier test passé sans encombre sous Call Of Duty 4. La HD5650 permet de faire tourner de façon fluide le jeu, et ce, quelque soit les réglages adoptés, y compris en résolution native. Le nombre de fps correspond ici à la moyenne mesurée sur le premier niveau du jeu à l’aide du logiciel Fraps.

Continuons maintenant avec une série de benchmarks intégrés à différents titres.

Cizmo GXi 15

Pas de souci particulier sous Resident Evil 5 avec une moyenne proche de 30 fps en résolution native. En revanche, en activant l’anti-aliasing, le nombre de fps chute sensiblement mais reste parfaitement fluide. Comme vous pouvez le constater, nous avons également effectué des mesures en 1280×768. Cette résolution, certes peu commune, permet cependant d’avoir un aperçu des performances que vous pourrez espérer si vous optez pour un modèle équipé d’une dalle HD (1366×768).

Cizmo GXi 15

Sous Street Fighter 4, la situation est comparable mais cette fois, l’anti-aliasing demande trop de puissance pour les capacités de la HD5650 en résolution native.

Cizmo GXi 15

Cizmo GXi 15

La donne évolue sensiblement avec Call Of Jurez. Il est cette fois nécessaire de faire des concessions sur les paramètres graphiques pour conserver une bonne fluidité.

Terminons avec S.T.A.L.K.E.R Clear Sky. Vous trouverez ci-dessous les résultats en 1920×1080 avec les détails réglés respectivement sur « low, défaut et High ».

Cizmo GXi 15

Puis en 1280×768 :

Cizmo GXi 15

Après cette petite série de benchs, il est temps de répondre à la question posée en début de page, à savoir, la Mobility Radeon HD5650 est-elle une carte adaptée les joueurs ?

Comme vous avez pu le constater, il est tout à fait possible de faire tourner la plupart des jeux sur le Cizmo GXi 15. Cependant, pour les titres les plus gourmands, il est souvent nécessaire d’adapter les paramètres graphiques afin de conserver une bonne fluidité, surtout avec une dalle Full HD. Par conséquent, si vous êtes un gamer acharné, la HD5650 (dans sa version GDDR3) risque de s’avérer un peu juste pour envisager jouer sereinement. Il sera sans doute préférable d’opter pour un modèle plus puissant.

En revanche, pour les joueurs plus occasionnels, la HD5650 constitue un excellent choix, surtout associée à une dalle à la résolution plus contenue.

Terminons cette partie performance par l’autonomie.

Autonomie

Le Cizmo GXi 15 est équipé d’une batterie six cellules 4800 mAh – 54Wh.

Cizmo GXi 15

Pour mesurer l’autonomie, nous avons réalisé nos tests habituels, à savoir :

Luminosité maximale, wifi allumé : 55 minutes env.
Ce test permet de mesurer l’autonomie minimale avec une utilisation processeur à 100%, une situation peu courante en pratique.

Luminosité moyenne, wifi allumé et lecture d’un film en 720p : 1h25 env.

Luminosité et performances au minimum, wifi éteint, bureautique : 2h45 env .
Il s’agit ici de taper un texte sous un traitement de texte, ou de travailler sur un fichier tableur, afin de mesurer l’autonomie maximale.

Sans grande surprise, le Cizmo GXi 15 n’est pas conçu pour les utilisateurs nomades. Une situation tout à fait logique étant donné ses composants performants et donc gourmands en énergie.

sommaire

Sommaire de ce test

Page 1 : Introduction et sommaire
Page 2 : Design extérieur
Page 3 : Design intérieur
Page 4 : Performances / Autonomie
Page 5 : Conclusion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 2 = 6