Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 2 = 6

 

Dossier Windows 7 – Les différentes éditions

L’arrivée de Windows Vista fut l’occasion pour Microsoft d’introduire un nombre d’éditions beaucoup plus important, contrairement à Windows XP, décliné uniquement en une version grand public et une autre, destinée aux professionnels.

Si Microsoft avait semblé un temps souhaiter revenir à ce système simple, finalement, la firme de Redmond a visiblement changé d’avis, Windows 7 étant décliné en quatre versions en France ! Au programme donc Windows 7 Starter, Familiale Premium, Professionnel et Intégral.

En pratique, les trois dernières éditions se partageront l’essentiel du marché.

Arrêtons-nous un instant sur les principales différences :

Familiale Premium : il s’agit de la version installée sur la majorité des PC destinés au grand public. Elle intègre la nouvelle barre des tâches, l’interface Aero et bien entendu le Media Center.

Professionnel : Comme son nom l’indique, cette édition sera avant tout réservée aux entreprises. Elle se démarque de la version Familiale par la prise en charge maximale de 192 Go de mémoire vive et la présence de fonctionnalités supplémentaires, à l’instar de l’utilitaire de sauvegarde, le bureau à distance, la possibilité de rejoindre un domaine ou encore la présence du mode XP. Nous reviendrons plus en détails sur ce dernier un peu plus loin.

Intégral : Il s’agit de la « Rolls » des éditions de Windows 7. Elle intègre quelques fonctions supplémentaires par rapport à l’édition Professionnelle. Par exemple, la prise en charge du cryptage BitLocker, la recherche fédérée et le support de 32 langues.

Quant à l’édition Starter, elle se destine uniquement aux netbooks et ne sera pas commercialisée. Seuls les constructeurs pourront donc l’installer. Pour simplifier, il s’agit d’une version « amputée ». Au chapitre des différences, l’interface Aéro est absente, tout comme le Media Center et plusieurs limitations sont introduites (pas de multi-écran, une personnalisation moins poussée, …).

Pour plus d’informations détaillées sur les différentes éditions de Windows 7, direction le site dédié de Microsoft.

32 ou 64 bits ?

Vaste débat. Si auparavant, les systèmes d’exploitation 64 bits ne présentaient pas beaucoup d’intérêt, aujourd’hui la situation a bien évolué.

En effet, la quasi-totalité des nouveaux modèles sont désormais dotés de 4 Go de mémoire vive. Un système d’exploitation 64 bits permettant d’exploiter pleinement 4 Go et plus, la question à priori ne se pose pas.

De plus, si auparavant trouver un driver compatible avec un OS 64 bits relevait parfois du miracle, aujourd’hui, la plupart des constructeurs proposent des versions 64 bits de leurs pilotes.

Pour les applications, la situation est encore plus simple. En effet, si votre logiciel ne dispose pas d’une version 64 bits, l’installation se fera tout simplement en 32 bits dans un répertoire prévu à cet effet (Programs Files x86). En pratique, la seule différence sera donc l’impossibilité pour le logiciel d’utiliser plus de 2 Go de mémoire vive. A l’inverse, les programmes 64 bits ne sont pas concernés par cette limitation et peuvent donc exploiter pleinement toute la RAM disponible.

Vous l’aurez compris, si les éditions 64 bits semblent s’imposer assez naturellement aujourd’hui, en pratique, l’apport ne sera réellement visible que pour les applications gourmandes en ressources systèmes et disponibles en version 64 bits. Dans le cadre d’une utilisation basique, de type bureautique, Internet, le gain de performances sera insignifiant. En revanche, sous la suite Adobe CS4, Lightroom ou encore iTunes, la différence est bien plus visible.

sommaire

Les différentes éditions
L’installation
Les nouveautés (1/2)
Les nouveautés (2/2)
Les performances
Les avis des utilisateurs
Le mot de la fin